Les Bleues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de matt75 à 20/09/2017 18h11
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de nanard1 à 20/09/2017 17h42
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de patrique à 20/09/2017 17h38
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Les Bleues assurent l'essentiel


Publié le 09 juin 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Les Bleues assurent l'essentiel

Pour son premier match dans cette Coupe du Monde 2015, l'équipe de France s'est imposée face à l'Angleterre : 1-0 grâce à l'inévitable Eugénie Le Sommer. Si la victoire est là, le contenu a été moins satisfaisant. Mais l'essentiel est préservé : la victoire.


 

 

 

 

 

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'équipe de France a attaqué ce premier match de Coupe du Monde face à l'Angleterre avec beaucoup de prudence. Face à un bloc anglais très bas qui n'a pas proposé grand-chose (une frappe lors 45 premières minutes) à l'exception de nombreuses interventions très viriles, les Bleues n'ont pas pris le moindre risque au cours de la première demi-heure. Les Tricolores, avec une Camille Abily en position basse au milieu, ont tout de même bien conservé le ballon par séquences (59% de possession sur la première période).


Eugénie libère la patrie

Comme très souvent, les Bleues s'en sont remises à leur arme fatale du moment. Il lui a fallu seulement deux occasions pour trouver la faille. A la 29e minute de jeu, Eugénie Le Sommer a décidé d'accélérer côté droit pour se frayer un chemin dans la défense anglaise. Résultat : une magnifique frappe du droit logée dans la lucarne gauche de Bardsley. Au-delà du geste, cette réalisation a fait beaucoup de bien aux Bleues pour le reste de la première période. Sur le plan personnel, « ELS » lance parfaitement son tournoi et répond présente dans la plus grande des compétitions. Assurément, les Tricolores auront besoin de leur numéro 9 au top de sa forme pour aller loin dans cette Coupe du Monde.


La peur de perdre

Mais au retour des vestiaires, les joueuses de Philippe Bergerôo se sont mises à moins jouer. A laisser le ballon aux Three Lionnesses. Comme si elles hésitaient entre attaquer et gérer le léger avantage au score. De cette seconde période, il n'y aura certainement pas grand-chose à retenir au final. A part que les Bleues ont géré leur but d'avance. Au-delà de la qualité de la prestation, on sentait bien que les coéquipières de Wendie Renard voulaient à tout prix ne pas subir un échec d'entrée dans la compétition. Le jeu et la précision technique habituels ont laissé place à une grande frilosité. Certes, la défense de l'équipe de France n'a pas vraiment été mise en danger par les attaquantes anglaises, à l'exception d'une ultime frayeur dans les arrêts de jeu où Laure Boulleau a dû tacler in extremis dans sa surface. L'équipe de France s'impose 1-0, est donc provisoirement en tête du groupe F et préserve le plus important. Cette victoire si précieuse lors du premier match d'un Mondial.

 

 

 

Compositions :

FRANCE : Bouhaddi - Houara d'Hommeaux, Georges, Renard (cap), Boulleau - Henry, Abily, Nécib, Thomis - Thiney, Le Sommer

ANGLETERRE : Bardsley - A.Scott, Rafferty, Williams, Houghton (cap) - Basset, J.Scott, Aluko, Bronze - Chapman, White.

 

Anthony Rech à Moncton

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
60 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.