Phase de groupes
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gillesdep à 23/09/2017 20h44
D1 F 2017-2018
Dernier message de footixdefrance à 23/09/2017 19h44
D1 F 2017-2018
Dernier message de leoj118 à 23/09/2017 19h06
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

L'Angleterre, un modèle de collectif


Publié le 09 juin 2015 | Phase de groupes
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


L'Angleterre, un modèle de collectif

Pour son entrée dans cette Coupe du Monde 2015, l'équipe de France affronte l'Angleterre à Moncton. Sans de réelles stars, la sixième nation mondiale au classement Fifa est un groupe avant tout. Les Anglaises sont prêtes à relever le défi français.


 

 

 

 

 

Depuis l'arrivée à la tête de la sélection anglaise de Mark Sampson, les « bannies » sous l'ère Hope Powell ont réintégré le groupe. Les 23 présentes au mondial canadien forment un groupe homogène avec des capacités mais la gestion de Mark Sampson, encore très inexpérimenté (32 ans), ne permet pas encore de tirer le plein potentiel de cette équipe.

 

Les "Three Lionnesses" sont prêtes

Quoiqu'il en soit, Stef Houghton et ses partenaires sont prêtes à relever le défi français pour leur premier match de poules : « Nous nous sommes préparées sérieusement pour cette compétition, nous avons beaucoup travaillé. Nous sommes vraiment très impatientes de débuter la compétition. L'équipe de France est un adversaire redoutable ». Même son de cloche pour le sélectionneur Mark Sampson. « Nous sommes prêts pour ce défi. Nous savons que nous allons devoir jouer à notre meilleur niveau pour espérer un résultat. »

L'Angleterre est une équipe très compacte qui impose un gros défi physique à ses adversaires. Les Bleues devront tenir les vingt premières minutes et surtout ne pas trop se livrer pour éviter les contres. « C'est une équipe très complémentaire dans son jeu avec quatre attaquantes de haut niveau, capable de contrer, il faudra rester très vigilant », confie Philippe Bergerôo.

 

Un groupe avant tout

Le 29 mai dernier, Thierry Asseloos a supervisé les joueuses de Mark Sampson lors de leur dernier match de préparation face au Canada (défaite 1-0). « Les deux équipes étaient fatiguées, un peu comme nous contre l'Ecosse, et on a vu beaucoup de gestes ratés de part et d'autre. C'était un match fermé avec très peu d'occasions. Les Anglaises ont fait tourner aussi. C'est un groupe où il y a des individualités mais c'est surtout un collectif. Il n'y a pas vraiment eu de joueuse au-dessus du lot ». Certes, il n'y a pas de stars dans cette équipe, mais la probable absence au coup d'envoi de Jodie Taylor pourrait être préjudiciable. L'attaquante anglaise, qui n'a pas participé à l'intégralité de la préparation, serait encore incertaine. L'Angleterre n'a plus battu la France depuis novembre 1974. Si les Britanniques croient en leurs chances, les Bleues auront à cœur de poursuivre cette belle série.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.