Top News
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 20/11/2017 10h23
D1 F 2017-2018
Dernier message de anaxagore à 20/11/2017 10h10
D1 F 2017-2018
Dernier message de rial84 à 20/11/2017 09h18
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CDM : Les 10 talents à suivre


Publié le 29 mai 2015 | Top News
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


CDM : Les 10 talents à suivre

Elles ont 20 ans (nées en 1995) ou moins et vont participer à la Coupe du Monde. Ce sont des piliers de leur équipe, ou elles arrivent à peine. Elles appartiennent aux meilleures sélections du monde, ou du bas du classement. Leur point commun : le talent, et la possibilité de marquer le Mondial de leur empreinte.


 

 

Andressinha (Brésil)

Petite par la taille, grande par le talent. Un jeu... brésilien, un mental de fer, la joueuse de 20 ans a les qualités pour s'imposer en équipe nationale. Si l'on connait la difficulté de confirmer pour toutes ces jeunes joueuses brésiliennes de talent surnommées "la prochaine Marta" au moindre match réussi, gageons qu'Andressinha ne disparaitra pas de la circulation de sitôt.

 

Pauline Bremer (Allemagne)

Avec Vivianne Miedema, l'Allemande est la meilleure joueuse 1996 actuellement. Championne du monde des moins de 20 ans en 2014, elle est capable de faire des ravages quel que soit le poste qu'elle occupe. Attaquante de grand talent, elle a réussi à se faire une place au sein de la Mannschaft malgré son jeune âge. Si elle n'est pas (encore) titulaire, ses qualités devraient pouvoir s'exprimer en match de poule.

 

Kadeisha Buchanan (Canada)

La jeune Canadienne aux origines jamaïcaines a commencé en équipe nationale senior à 17 ans. En moins de deux ans, "Keisha" est devenue un pilier de la défense canadienne dont elle est par ailleurs le meilleur élément, à 19 ans. Une joueuse au physique et à l'activité énormes qui devrait faire parler d'elle pendant de nombreuses années...

 

Sara Däbritz (Allemagne)

A 20 ans, elle est championne du monde U20, et championne d'Europe U17 et senior. La saison prochaine, elle jouera au sein de l'équipe championne d'Allemagne, le Bayern Munich, pour continuer à progresser. Malgré une grosse concurrence au sein de la Mannschaft, elle commence à s'y imposer. Comme Pauline Bremer, le futur de l'Allemagne est déjà présent.

 

Jessie Fleming (Canada)

C'est la plus jeune de cette liste : à 17 ans, la Canadienne Jessie Fleming a commencé en équipe nationale senior fin 2013, au tournoi de Brasilia. Elle n'avait pas encore 16 ans. Pas encore titulaire à part entière, elle continue son apprentissage du haut niveau vitesse grand V. Egalement coureuse de cross country émérite synonyme de grosse activité sur le terrain, l'avenir lui appartient.

 

Ada Hegerberg (Norvège)

A bientôt 20 ans, celle qui a réussi des débuts tonitruants en D1 cette saison a commencé en sélection nationale senior à 17 ans. Vice-championne d'Europe senior, elle est une titulaire indiscutable à la pointe de l'attaque de la sélection dirigée par Even Pellerud. Si la Norvège devrait se sortir des poules sans souci, l'absence de Caroline Hansen (20 ans, blessée) est cependant un gros coup dur.

 

Melissa Herrera (Costa Rica)

Oui, Gloriana Villalobos (15 ans) est certainement le plus grand espoir costaricain. Mais c'est bien Melissa Herrera, 18 ans, qui s'est imposée au sein de l'attaque de la sélection dirigée par Amelia Valverde. Rapide, combative, elle avait fait belle impression notamment contre la France lors de la dernière Coupe du Monde U20 (pour le plaisir...). Elle est partie pour rester.

 

Alanna Kennedy (Australie)

A 20 ans, Alanna Kennedy n'est pas la plus connue de la seule sélection australienne, notamment car elle n'évolue pas ou n'a pas évolué aux Etats-Unis. Elle n'est pourtant pas la moins talentueuse... Défenseure ou milieu de terrain, son physique et sa taille sont des atouts importants pour sa sélection.

 

Vivianne Miedema (Pays-Bas)

A bientôt 19 ans, elle a déjà inscrit plus de 20 buts en équipe nationale senior. Récente championne d'Allemagne avec le Bayern Munich, elle est une buteuse redoutable qui marquera sans aucun doute l'histoire de sa sélection, voire... au Canada, ses performances pourraient décider du sort des Pays-Bas dans la compétition.

 

Kerly Real (Equateur)

Elle n'a encore que 16 ans mais elle est déjà un rouage essentiel au milieu de terrain de la formation de Vanessa Arauz. La jeune Equatorienne a du talent à revendre et est le futur de son équipe. Avec déjà plus de vingt sélections à son actif, la jeune joueuse va pouvoir continuer à engranger de l'expérience cet été, et pourquoi pas taper dans l'oeil des observateurs.

 

 

A suivre également : Ashley Lawrence (Canada), Tang Jiali et Wang Shuang (Chine), Jill Roord et Dominique Janssen (Pays-Bas), Mekayla Moore, Daisy Cleverly (Nouvelle-Zélande), Nina Npaho et Mariam Diakité (Côte d'Ivoire), Adriana Barre (Equateur), Noëlle Maritz (Suisse), Gloriana Villalobos (Costa Rica),  Griedge Mbock et Kadidiatou Diani (France), Leicy Santos (Colombie), Greta Espinoza (Mexique)

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.