Actus
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de johnjhee69 à 21/09/2017 18h02
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 17h45
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 12h00
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

R.Mohar : "je n'ai pas peur de la D1"


Publié le 27 mai 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


R.Mohar : je n'ai pas peur de la D1

Après une saison parfaite sur le plan comptable et vingt-deux victoires en autant de rencontres de Division 2, la VGA Saint-Maur va retrouver l'élite dix-sept ans après. Le staff prépare déjà ce retour dans l'élite avec impatience mais avec les moyens du club.


 

 

 

 

 

Tout récemment nommé "Meilleur entraineur de Division 2" dans le cadre des Trophées du Football féminin Foot d'Elles 2015, Régis Mohar nous a confié son impatience d'évoluer dans l'élite française. Avec son franc-parler, le technicien de la VGA Saint-Maur croît en son groupe pour un futur maintien la saison prochaine.

 

 

La saison prochaine, Saint-Maur va donc retrouver l'élite après dix-sept années d'absence ?

R.M : « Nous avons réalisé une belle saison en Division 2 cette année, mais le plus dur reste à faire. Je n'ai pas peur de la D1. Vous savez, il y a cinq ans quand je suis arrivé au club, je n'avais que neuf licenciées, on gagnait des matches à dix. On dispose de trois équipes aujourd'hui, je ne connaissais pas grand chose au football féminin, je mesure le chemin parcouru.


Avec 80 000 euros de budget annoncés, vous aurez peu d'armes pour vous battre à côté des grosses écuries ?

- Le 30 août, nous entrerons dans la fosse aux lions. J'ai vraiment hâte d'y être et les filles aussi. Désormais, nous devons prouver que le travail enclenché depuis quatre ans paie et que cela fonctionne. Il faut redorer le blason de la VGA. Pour cela, j'ai une belle génération qui arrive. Quelque soit le budget que l'on aura la saison prochaine, je me débrouillerai. Tant que j'ai l'équipe que je souhaite, avec les filles que je veux, et la façon dont je veux la faire jouer, nous nous en sortirons.


Comptez-vous vous renforcer en vue d'accrocher le maintien la saison prochaine ?

- Evidemment, il y aura trois ou quatre renforts. Je ne donnerai pas encore de noms pour l'instant. Ces arrivées seront nécessaires pour se maintenir en Division 1 l'année prochaine. A l'heure actuelle, sur un groupe de vingt-cinq joueuses, toutes n'ont pas la capacité de jouer dans l'élite. Je sais, nous savons que cela sera difficile ».

 

 

 

Propos recueillis par Anthony Rech

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.