Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de germain à 25/09/2017 18h40
D1 F 2017-2018
Dernier message de ebro95 à 25/09/2017 18h19
D1 F 2017-2018
Dernier message de guitou à 25/09/2017 17h34
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J21 : Tounkara VS Jakobsson


Publié le 02 mai 2015 | Actus
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


D1 - J21 : Tounkara VS Jakobsson

Dimanche à 15h00, se jouera l'ultime choc entre Juvisy et Montpellier ! Après deux victoires montpelliéraines, la troisième manche entre les deux clubs s'annonce d'ores et déjà palpitante. L'occasion de se pencher sur deux joueuses qui devraient nous offrir un véritable match dans le match : Tounkara VS Jakobsson, attention duel imminent...


 

 

 

D'un côté, l'attaquante montpelliéraine Sofia Jakobsson, de l'autre, la défenseure juvisienne Aïssatou Tounkara. Si tout semble les opposer, elles seront en revanche très proches ce dimanche sur le terrain de Bondoufle. Avantage à Jakobsson et au Montpellier Hérault avant le troisième round, mais Tounkara et ses coéquipières n'ont pas dit leur dernier mot.

 

A chacune sa place

Aïssatou Tounkara a rejoint le FCF Juvisy en 2010, lorsqu'elle avait tout juste 15 ans. D'abord avec les équipes jeunes, la défenseure essonnienne a ensuite grimper les échelons un à un et gagner du temps de jeu au fur et à mesure des saisons. Aussi capable de jouer en milieu défensive, sa polyvalence lui a permis d'être de plus en plus utilisée par Pascal Gouzenes et de se faire sa place en D1 cette saison (17 matches joués dont 16 titularisations).

Arrivée à Montpellier l'été dernier, Jakobsson n'a pas tardé à dévoiler tout son potentiel et s'impose aujourd'hui comme une joueuse essentielle et incontournable de l'effectif montpelliérain. Avec 12 réalisations à son compteur, la Suédoise est la meilleure buteuse du club héraultais, devant Claire Lavogez (7 buts) et autres Makanza, Thomas, Tonazzi (5 buts).

 

Des capacités physiques similaires

1m74, c'est leur taille à toutes les deux ! Tounkara et Jakobsson ont la même morphologie longiligne, mais aussi de nombreuses qualités physiques et athlétiques communes. Au niveau du jeu de tête, l'une comme l'autre sont assez douées (et avantagées par leur taille), mais par la façon de jouer de leurs équipes et par leurs postes, c'est Tounkara qui est la plus sollicitée avec une forte présence aux retombées des "dégagements" adverses. Jakobsson, elle, anticipe davantage les déviations de la tête de ses partenaires. La Suédoise, désormais connue pour ses accélérations et ses raids solitaires, a trouvé une cliente nommée Aïssatou Tounkara. En effet, la jeune juvisienne, également dotée d'une pointe de vitesse relativement impressionnante, a su rivaliser et contenir Sofia Jakobsson de nombreuses fois lors de la précédente rencontre.

Courir vite c'est bien, mais courir vite longtemps c'est encore mieux. Les deux joueuses rivalisent également sur cet aspect, puisque chacune a suffisamment de «  coffre » pour répéter les efforts encore et encore. Alors laquelle des deux courra plus vite et plus loin que l'autre ce dimanche ? A vos marques, prêts, partez...

 

La différence est dans l'expérience

Avant de poser ses valises à Montpellier, Sofia Jakobsson a beaucoup voyagé et joué dans pas moins de quatre championnats européens différents. D'abord passée par Umeå (de 2008 à 2011), elle a ensuite évolué sous les couleurs de Rossiyanka (Russie), Chelsea (Angleterre), et Cloppenburg (Allemagne). Des expériences qui lui ont aussi permis de gagner plus de temps de jeu avec la sélection suédoise, aujourd'hui emmenée par Pia Sundhage. Vitesse, déplacements, appels de balle tranchants et efficacité devant le but sont les atouts charmes de Jakobsson, quitte à parfois, obliger un peu ses partenaires à abuser du jeu long.

Difficile à éliminer en un contre un et solide dans les duels, Aïssatou Tounkara est douée et l'a prouvé lors des compétitions internationales avec les équipes jeunes, mais son manque d'expérience au plus haut niveau chez les seniors et sa « jeunesse » lui font parfois du tort. Capable de très bonnes choses et avec une marge de progression intéressante, la Juvisienne peut en revanche, commettre des erreurs d'inattention ou de concentration sur certains matches. Si la jeune joueuse prend réellement conscience de son potentiel et gagne en confiance, elle pourrait très vite se révéler comme un véritable roc et devenir encore davantage un poison pour les attaquantes adverses.

Désormais, reste à savoir laquelle sortira vainqueure du duel et du match ce week-end ! Réponse ce dimanche 3 mai, au stade Robert Bobin de Bondoufle...

 

 

 

 

 

Crédits photos : fcfjuvisy.fr, mhscfoot.com

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.