Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 25/09/2017 19h33
D1 F 2017-2018
Dernier message de ebro95 à 25/09/2017 19h24
D1 F 2017-2018
Dernier message de germain à 25/09/2017 18h40
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

A Bordeaux, le football féminin se concrétise


Publié le 24 avril 2015 | Actus
Par Foot d'Elles


A Bordeaux, le football féminin se concrétise

Longtemps réticents à l'idée de se doter d'une équipe féminine capable de jouer au plus haut niveau national, les Girondins de Bordeaux envisagent de lancer le projet dans les prochains mois.


 

 

 

 

 

 

Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, a confié à nos confrères de Sud-Ouest la rumeur de plus en plus persistante ces dernières semaines : la création d'une féminine est sérieusement envisagée.
Une nouvelle passion pour le foot féminin pour l'homme fort des Girondins ? Non, plutôt une façon de se conformer à la nouvelle politique de féminisation de la fédération française qui pourrait bientôt obliger les clubs de Ligue 1 à disposer d'une équipe féminine. "Si on doit prendre une décision du jour au lendemain, on ne pourra pas dire qu’on part de zéro », avance Jean-Louis Triaud.
S’il avoue que « le football féminin se développe, pourquoi ne pas avoir une offre ? », il souhaiterait également satisfaire certains sponsors actuels du club : « Peut-être que parmi nos partenaires financiers, certains s’intéressent au football féminin. Pourquoi ne pas leur donner satisfaction ? »


Pour le lancement de cette équipe, le budget serait évidemment peu volumineux. Deux solutions s’offrent ensuite aux Girondins pour démarrer avec une équipe féminine : soit ouvrir une section à part entière identigfiée FCGB et démarrer au plus bas de l’échelle, en Promotion de Ligue, soit établir un partenariat avec un club mieux classé, comme l’ES Blanquefort, actuel troisième du groupe B D2 et club le mieux armé d’Aquitaine.

De son côté, le sélectionneur Philippe Bergeroo accueille favorbalement cette nouvelle "je crois qu'il manque encore en France quatre équipes professionnelles. Si on passe ce cap, cela tirera le football féminin vers le haut. Quand on voit que lorsque certains matches sont reportés en milieu de semaine, les clubs amateurs sont obligés d'envoyer leurs U19, cela donne un football à deux vitesses". A Bordeaux d'enclencher la première rapidement.

 

 

Crédit Photo : Frédérique Grando

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.