Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

LDC : Royal, Paris a un pied en finale


Publié le 18 avril 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


LDC : Royal, Paris a un pied en finale

Auteur d'un match quasi parfait, le Paris Saint-Germain s'est imposé 2-0 à Wolfsburg, pourtant double tenant du titre. Les Parisiennes ont un pied en finale de cette Ligue des Champions 2015.


 

 

 

 

 

Beaucoup craignaient une hémorragie, un match à sens unique à l’AOK Stadium, l'antre imprenable du VFL Wolfsburg. Mais au cours de cette demi-finale aller de Ligue des Champions, la fébrilité est venue du camp que l’on attendait un peu moins. Au cours d’un début de match plein de rythme, les Parisiennes se procurent d'emblée les meilleures occasions. Une entame vite récompensée. Bousculée dans le dos, Aurélie Kaci s’écroule dans la surface. La capitaine Sabrina Delannoy se charge de le transformer le pénalty : 1-0 (11’).

 

Un récital de première période

Si Martina Muller avait allumé la première mèche dès les premières secondes (1’), ce fut un coup d’épée dans l’eau pour les Allemandes, car ce premier acte a vu un récital parisien. Pendant quarante-cinq minutes, les joueuses de Farid Benstiti ont étouffé Wolfsburg. Notamment par un énorme pressing sur les deuxièmes ballons et une belle maîtrise collective. Au milieu de terrain, Shirley Cruz a régné sans partage par son volume de jeu, ses récupérations et sa lecture du jeu. Elle est d’ailleurs récompensée sur une superbe frappe lobée (26’). Un but qui offre le break aux Parisiennes : 2-0. A partir de la demi-heure de jeu, les Louves stoppent leur pressing, peut-être usées par l’intensité imposée par les Parisiennes, qui réalisent probablement leur meilleure première période de la saison.

 

Wolfsburg perd son invincibilité

Au retour des vestiaires, le PSG maîtrise son avantage au tableau d’affichage. Si, à l’heure de jeu, les Allemandes retrouvent un peu d’allant et se procurent leur première vraie occasion par Martina Muller - une reprise du gauche qui s’échappe du cadre (64’) – Kiedrzynek n’aura jamais été mise en danger. Privées de Kessler et Goessling, les Louves ont semblé parfois nerveuses, perdues sans leurs guides habituels. Ralf Kellermann, l’entraîneur allemand, est même prié de finir la rencontre en tribunes (82e). 

Le Paris Saint-Germain s’impose donc 2-0 et s’entrouvre la porte de la finale avant le retour à Charléty. Seule fausse note du jour : l’expulsion d’Hamraoui pour un coup de coude (87e). Avec ce match aller, Wolfsburg a perdu son invincibilité dans la compétition, après vingt-quatre matches sans défaite. De quoi apprécier à sa juste valeur la performance parisienne.

 

 

Crédit Photo : Meyline T, Frédérique Grando

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
17 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.