Phase finale
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de rach63 à 19/10/2017 10h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Wolfsburg, la machine à gagner


Publié le 17 avril 2015 | Phase finale
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Wolfsburg, la machine à gagner

Pour sa première demi-finale de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain va affronter ce samedi (18 h), le double tenant du titre Wolfsburg. Focus sur l’équipe allemande.


 

 

 

 

 

 

 

Deux Ligues des Champions, deux championnats d’Allemagne et une coupe nationale, tout cela en douze ans d’existence (sous la forme du VFL). Le palmarès de Wolfsburg donne le vertige.

Au-delà des titres, c’est la méthode qui impressionne. Joueuse du VFL entre 2011 et 2014, Josephine Henning reste admirative des performances de son ancien club : « elles sont capables de jouer pendant quatre-vingt-dix minutes à une haute intensité avec beaucoup d’agressivité et de discipline ». Mais l’armada allemande se présente à cette demi-finale aller de Ligue des Champions face au PSG sans deux joueuses clés : Nadine Kessler et Lena Goessling. « C’est une  équipe  très  solide  qui  développe  un  jeu juste

magnifique. Mais Nadine Kessler est une pièce maîtresse de l’effectif, et avec la blessure aux ischio-jambiers de Goessling, les absences pourraient être un véritable avantage pour les Parisiennes », analyse Sandrine Dusang, consultante Foot d'Elles. 

 

La culture de la gagne

« Nous devions être concentrées à 100%. J’étais au contact des meilleures joueuses du monde, et notre discipline permettait d’avoir des résultats. C’est une équipe qui sait gagner. Pas seulement grâce aux individualités, mais aussi par son collectif », se remémore Henning. Dans son histoire, Wolfsburg n’a jamais perdu une demi-finale de Ligue des Champions (deux victoires en autant de matches). Cette saison, les Allemandes semblent pourtant moins sereines qu’en championnat. Au tour précédent, elles se sont qualifiées aux buts inscrits à l'extérieur face à Rosengård (1-1 puis 3-3). Avant ce quart de finale aller, Wolfsburg avait connu son unique défaite de la saison face à Postdam (2-0 lors de la 17e journée). Les coéquipières de Martina Muller n’ont pas commis une deuxième fois la même erreur. Un succès 10-0 ce mercredi en match avancé face à la lanterne rouge Herforder. Le peuple vert rêve d'un triplé historique à Berlin le 14 mai prochain. Les Parisiennes sont prévenues. 

 

 

Crédit photo : www.dfb.de

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.