Actus
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 12h00
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 11h40
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 10h36
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Nicolas Bach : « Deux années enrichissantes »


Publié le 12 avril 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Nicolas Bach : « Deux années enrichissantes »

Après deux saisons passées sur le banc, Nicolas Bach quitte Rodez. Pour retrouver un équilibre de vie. A bientôt 33 ans, cet entraîneur d’origine néo-calédonienne boucle sa première expérience en D1 avec le sentiment du devoir accompli.


 

 

 

 

 

 

Quel bilan tirez-vous de votre expérience sur le banc de Rodez ?

N.B : « Ces deux années ont été très enrichissantes. J’ai appris beaucoup et j’ai pris énormément de plaisir à entraîner une équipe de Division 1. Mais pour des raisons personnelles, de cadre de vie, j’ai préféré quitté le club car je ne m’épanouissais pas assez. Le foot, c’était quasiment tout ma vie, il me fallait un autre équilibre, un souffle nouveau.

 

Et sur le plan des performances ?

- Je suis satisfait de mon passage au RAF. J’ai atteint les objectifs avec l’équipe de D1 : nous nous sommes maintenus les deux saisons et nous avons atteint le stade des quarts de finale de la Coupe de France. Mais c’est plus mitigé sur le plan des performances, car nous avons manqué de régularité. Avec les joueuses que j’avais, nous aurions pu avoir un meilleur classement. Après, c’est vrai que Rodez est le plus petit budget de Division 1. Parfois cela n’a pas été facile pour s’entraîner, pour préparer les matches, pour recruter.

 

Quel souvenir garderez-vous de RAF ?

- De Rodez, je retiendrai un stade avec un super public qui venait nous soutenir à chaque rencontre à domicile. Une superbe aventure humaine avec les collègues du club, les joueuses. Et un projet qui est en train de se développer et de se structurer.

 

Et votre plus beau moment ?

- (Il réfléchit) Cette saison, il y a eu ce match nul à Montpellier (0-0, lors de la 6e journée de D1). C’était la première fois que l’on accrochait un membre du Top 4. C‘était superbe surtout que la journée précédente nous avions perdu face à Metz (3-1) à domicile. Et puis, cette victoire 3-1 face à Yzeure la saison passée. Cela nous a permis de nous maintenir et d'envoyer Yzeure en D2.

 

Pour votre première expérience à la tête d’une équipe de D1, quel est votre avis sur le championnat ?

- C’est un championnat qui avance. La Coupe du Monde 2019 va faire beaucoup de bien. Les clubs vont se structurer. L’écart entre les poids lourds du championnat et les autres équipes va se réduire. Le problème, ce sont ces trois équipes concernées par la descente. Cela donne un enjeu trop important à certaines rencontres au détriment du jeu.  

 

On pourrait vous revoir la saison prochaine sur un autre banc de D1 ?

- Je ne sais pas encore. Je suis libre et disponible en tout cas. J’ai quelques pistes et j’ai déjà été contacté par certains clubs dont je tairai le nom pour l’instant. Je ne ferme aucune porte et je n’ai pas encore fait mon choix. Je veux juste continuer mon travail dans le football ».

 

 

Propos recueillis par Anthony Rech

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.