Hervé Didier (AS Saint-Etienne) : « Assurer un maintien rapide »

Alors que l’AS Saint-Etienne accueillera l’EA Guingamp ce week-end pour le compte de la troisième journée de D1, Hervé Didier, l’entraîneur stéphanois, dresse le bilan du début de saison de son équipe, et nous en dit plus sur les ambitions du club en Championnat comme en Coupe de France. Entretien.

 

 

 

 

 

 

Comment jugez-vous le début de saison de votre équipe dans ce championnat ?

 

« C’est une entame de championnat qui n’est pas forcément à l’image de celle que nous espérions connaître. La lourde défaite concédée à domicile contre Rodez ne nous a pas permis de nous mettre dans les meilleures conditions pour débuter la saison. Sur ce match, nous avions réalisé une très bonne première mi-temps, et nous nous sommes malheureusement fait surprendre sur de petites erreurs d’inattention que l’on a payées cash. Cette année, j’ai à ma disposition un groupe très jeune, qui apprend à évoluer ensemble. Dommage que les joueuses ne soient pas parvenues à faire face à cette adversité sur cette première partie. Je pense que nous nous sommes laissés piéger et que nous n’avons pas eu la réaction qu’il aurait fallu avoir pour prendre les quatre points. Concernant l’opposition à Arras, nous réalisons encore une fois un premier acte de qualité, avant d’avoir un petit coup de moins bien et de se faire égaliser en seconde période. Sur ce type de confrontation, l’important est de se mettre rapidement à l’abri. Nous devons être plus constants ».

 

Sur quels éléments allez-vous vous appuyer pour arriver au meilleur résultat ?

 

« Je vais me concentrer encore et toujours sur cette jeunesse, qui est une véritable force pour l’AS Saint-Etienne. Mes joueuses ont toutes une grande envie de bien faire, de rester en D1, et d’être toujours au rendez-vous dans les matches importants. Elles ont soif de jouer au plus haut niveau, c’est un état d’esprit très positif que j’apprécie tout particulièrement dans mon groupe. D’un autre côté, il faut continuer à travailler sur certains points, il y a forcément un manque d’expérience qu’il faut combler. C’est un peu dommage de se faire piéger par des joueuses un peu plus expérimentées en face de nous certaines fois, c’est ce qu’il s’est passé contre Arras. D’un point de vue global, je suis très content de travailler avec le groupe que j’ai, qui possède en son sein énormément de qualités, avec un enthousiasme très important. Par ailleurs, certaines joueuses montent tout juste du championnat U19, elles doivent encore prendre leurs marques et s’adapter au jeu de la D1 ».

 

 

 

 

Sarah Palacin a inscrit les deux buts de votre équipe sur les premiers matches, c’est une joueuse en pleine évolution, un atout de taille pour votre collectif ?

 

« Quand on regarde la saison dont elle a été auteure l’an passé, c’est assez impressionnant, il faut bien le souligner. Sarah a marqué des buts à chaque match jusqu’à présent, je suis bien évidemment très satisfait par son rendement, car c’est quelqu’un qui travaille beaucoup. C’est une des joueuses qui a bien compris que, pour engranger des victoires, il faut faire des efforts en permanence, travailler dur avec ses partenaires. Elle fait partie des joueuses-clé de mon effectif, car elle a désormais acquis une expérience non négligeable. On doit bien évidemment compter sur elle pour réaliser une bonne saison ».

 

Quels objectifs allez-vous afficher cette année ?

 

« Au vu de la fin de saison dernière, nous allons rester humbles. Nous savons que c’est un championnat qui s’améliore au fil du temps, et qui devient de plus en plus difficile. Huit clubs seront en course pour le maintien cette année encore, à nous de tenter de nous mettre à l’abri le plus tôt possible, afin de ne pas revivre une fin d’exercice compliquée. Le niveau se resserre véritablement entre les différentes équipes, il faut absolument que tout le collectif s’adapte et tire dans le même sens pour arriver à quelque chose de bien ».

 

 

 

 

Concernant la Coupe de France, aurez-vous des attentes particulières ?

 

« C’est une compétition qui nous tient à cœur et que nous apprécions beaucoup, car nous l’avons remportée en 2011 et nous nous étions également qualifiés pour la finale en 2013. Maintenant, il faut se méfier car c’est toujours très aléatoire ! Malheureusement, nous nous retrouvons toujours dans le groupe de Lyon (rires), ce qui nous rend la tâche plus compliquée que pour certaines autres formations ».

 

Comment allez-vous aborder, ce week-end, votre confrontation face à un adversaire qui vise désormais le fameux « top 5 » chaque année ?

 

« Nous ne l’oublions pas, Guingamp est une très bonne équipe, avec des joueuses de qualité et certaines individualités intéressantes. Je pense pouvoir dire que c’est une « grosse formation » de notre championnat. On va aborder ce match avec beaucoup de crainte, d’envie de bien faire, et de détermination. Nous nous attendons à une opposition de taille face à une équipe qui a mené un excellent recrutement à l’intersaison. Nous sommes quant à nous à la recherche de notre première victoire, de façon à pouvoir véritablement rentrer dans cette saison. Nous allons essayer de remporter ce match à domicile, et nous donnerons tout pour réaliser une bonne prestation ».

 

 

 

Crédits photos : ASSE.FR / Yoël Bardy – ASSE Féminines.