France-Brésil : Diani se distingue, retour difficile pour Gadea

Désormais après chaque match de l’équipe de France, vous pourrez retrouver notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Et des focus sur l’équipe adversaire ou certaines joueuses marquantes.

 

 

 

 

 

Sarah Bouhaddi : 5

Peu sollicitée par le Brésil, elle s’est montrée décisive devant Debinha (22′) mais a manqué d’application sur certains dégagements. Remplacée par Méline Gérard (46′, 5,5), rassurante dans ses interventions et ses prises de balle.

 

Amandine Henry : 5

La capitaine du soir a débuté le match au poste de latérale gauche, où elle a été assez peu vue malgré une très belle ouverture dès la première minute du match, avant de retrouver le milieu après la sortie de Camille Abily (35′). Elle a été plus (en) vue en seconde période avec de bonnes interventions.

 

Kelly Gadea : 3,5

Pour son retour, la défenseure n’a pas eu une soirée facile, avec une perte de balle offrant l’égalisation à Marta dès le début de match (8′) et dans l’ensemble de la maladresse même s’il y a eu du mieux en seconde période. Un manque d’automatismes logique et visible avec Laura Georges.

 

Laura Georges : 5,5

Si son manque d’automatismes avec Kelly Gadea a offert des situations dangereuses au Brésil, elle a également su se montrer solide avec plusieurs interventions importantes à l’image de celle dans les pieds de Marta en fin de première période.

 

Eve Perisset : 5,5

Titulaire pour sa première sélection, elle a réalisé une prestation intéressante avec de belles interventions, aussi bien défensives (dont une tête sur sa ligne sur un corner direct de Marta) qu’offensives. Pour une première avec Andressa Alves et parfois Marta en adversaires directes, c’est prometteur.

 

Elise Bussaglia : 5

Face au milieu brésilien, elle a eu du mal à se mettre en avant même si elle s’est activée et a réalisé de bonnes interventions.

 

Camille Abily : Non notée

Assez rapidement touchée en bas du ventre (15′), elle une vingtaine de minutes sans toucher beaucoup de ballons avant de se faire remplacer par Julie Soyer (35′, 4) qui a connu une soirée plutôt difficile pour son retour en équipe de France.

 

Gaëtane Thiney : 5,5

Pour son retour, la Juvisienne a réalisé un très bon début de match et une bonne première période, son entente avec Kadidiatou Diani évidente. Elle est impliquée sur le but français en lançant Diani, et a montré ce qu’elle pouvait apporter à l’équipe par ses déviations ou son placement entre les lignes. Remplacée par Marie-Laure Delie (61′), qui n’a pas apporté grand chose.

 

Claire Lavogez : 6

Auteure du seul but tricolore de la partie dès la deuxième minute, elle n’est pas passée loin d’unedeuxième acrobatique. Elle a montré toute sa volonté, n’hésitant pas à aller au pressing.  Remplacée par Kenza Dali (61′) qui s’est procurée une belle occasion sur une passe de Le Sommer, mais n’a pas su en profiter.

 

Kadidiatou Diani : 6,5

Certainement la meilleure Française ce soir malgré un passage plus difficile en deuxième période avec Camila et non plus Tamires en adversaire directe. Elle s’est souvent montrée dangereuse, et a plusieurs fois fait la différence face à Tamires, pouvant proposer de bons centres. Passeuse décisive sur le but et auteure de bonnes interventions défensives. Remplacée par Clarisse Le Bihan (88′)

 

Eugénie Le Sommer : 5

Peu vue en première période, elle a été plus remuante lors du deuxième acte, avec de la maladresse et un manque de lucidité à plusieurs occasions qui auraient pu être vraiment dangereuses. Elle aurait pu être passeuse décisive à plusieurs reprises. L’attaquante lyonnaise était très en jambes.

 

Brésil

Parmi les autres grands déçus des Jeux Olympiques, le Brésil a obtenu un match nul assez logique face à une équipe de France présentant un visage peu familier avec notamment de nombreuses absentes. Les piliers Formiga et Marta ont été particuièrement à leur avantage, la première par son activité toujours aussi incroyable et ses interventions, toujours aussi indispensable à l’entrejeu brésilien, la deuxième en se montrant dangereuse à à chacune de ses prises de balle, sans oublier l’égalisation rapide sur un bon lob suite à un bon pressing ayant occasionné une perte de balle française. Andressa Alves ou Debinha ont également réalisé un bon match, comme Thaisa et Raffaelle. Dans les buts, Barbara s’est montrée solide, rassurante et décisive par ses interventions.