Equipe-type de la saison 2013/2014

A la suite d’une semaine de votes, voici l’équipe-type choisie pour la saison 2013/2014 de D1. Une équipe encore une fois à forte connotation lyonnaise, qui récompense une équipe qui vient de remporter le championnat pour la 8e fois d’affilée. Au final, une équipe qui a fière allure et qui ferait le bonheur de plus d’un(e) entraîneur(e)…

 

 

 

 

 

 

Gardienne : petite suprise, avec la jeune Amandine Guérin qui devance les Bleues Karima Benameur, Méline Gérard et Laëtitia Philippe. Auteure d’une très belle saison avec Soyaux, Guérin a failli remporter le Trophée de la Révélation de la saison, finalement décerné à sa coéquipière Laura Bourgouin.

 

Défense : une charnière centrale que l’on devrait voir régulièrement en Equipe de France à l’avenir, composée de la capitaine de l’OL et de l’EdF Wendie Renard qui fait figure de vétérante avec ses bientôt 24 ans, et la jeune Griedge MBock, 19 ans et étoile montante du football féminin français, qui a remporté le Trophée du Meilleur Espoir de la saison pour la seconde année consécutive hier.

 

Au poste de latérale, à noter l’absence de Laure Boulleau, victime de la Lyonnaise Lara Dickenmann auteure d’une excellente saison et qui est passé tout près du Trophée de Meilleure Joueuse de la saison. Lara Dickenmann à gauche donc, et la Parisienne Jessica Houara, titulaire du poste en Equipe de France, à droite.

 

Milieu : dans une formation proposée à 4 milieux de terrain, 5 Lyonnaises étaient parmi les choix. Une est donc passée à la trappe, et c’est Camille Abily, devancée de peu par sa coéquipière Eugénie Le Sommer. Kenza Dali n’est pas passée loin de ce poste d’ailière droite, mais difficile de faire face à la concurrente, championne de France. Amandine Henry, Elise Bussaglia, Louisa Necib et donc Eugénie Le Sommer forment donc un quatuor lyonnais au milieu de terrain.

 

Attaque : c’est un beau duo que forment la Juvisienne Gaëtane Thiney, élue Meilleure Joueuse de la saison, et la Lyonnaise Lotta Schelin. Petite surprise cependant avec l’absence de Marie-Laure Delie, auteure pourtant d’une très belle saison avec le PSG. Malgré son efficacité, on peut penser que ses petits pépins physiques et la concurrence de Lindsey Horan, elle aussi très performante sur le front de l’attaque parisienne, auront pesé sur les votes. La très belle saison de la Suédoise Josefine Öqvist avec Montpellier n’aura pas suffi à la placer sur le front de l’équipe-type de la saison.

 

 

Remplaçantes 

 

Gardienne : Méline Gérard

 

Défense : Laure Boulleau, Saki Kumagai

 

Milieu de terrain : Camille Abily, Kenza Dali

 

Attaque : Marie-Laure Delie, Josefine Öqvist