D1-J21 : Soyaux et Bordeaux obtiennent le maintien !

Dans cette 21e journée de D1, le PSG et l’OL qui s’étaient donnés rendez-vous plus tôt que les autres (vendredi soir), se sont finalement quittés sur un score nul et vierge, qui permet à Paris de se rapprocher encore un peu plus de la Ligue des Champions. Les dix autres pensionnaires du championnat ont eux joué ce samedi. Parmi les faits marquants du jour : l’obtention du maintien pour Soyaux et Bordeaux ! 

Le PSG à un point de la LDC, et bataille à 5 pour le maintien

Avec ce match nul obtenu vendredi soir au Camp des Loges face à l’Olympique Lyonnais (0-0), le Paris Saint-Germain est le premier à ne pas perdre contre le leader cette saison. En effet, avant cette journée, l’OL n’avait connu que des victoires cette saison en championnat. Mais plus que la « simple » satisfaction de cette performance, ce match nul permet surtout au PSG de faire un pas de plus vers le ticket « Ligue des Champions 2018/2019 ». Pour confirmer leur deuxième place et en ne comptant que sur elles-mêmes, les Parisiennes devront prendre au minimum un point lors de leur déplacement à Soyaux, le week-end prochain. Après la rencontre, Patrice Lair satisfait d’avoir « pris un point important contre le leader », espérait aussi avoir « le panache pour gagner le dernier match de championnat à Soyaux et assurer la Ligue des Champions ». Pour Montpellier l’espoir existe encore mais il est infime.

Plus bas dans le classement, Fleury et Rodez ont pris des points importants face à Guingamp et Marseille (victoires 1-0) ce week-end, mais n’ont toujours pas la garantie de rester en D1 pour le prochain exercice. Il faudra donc attendre la 22e journée pour savoir qui de Guingamp, Lille, Albi, Fleury ou Rodez, sera relégué en D2 à l’issue de la saison. Le suspense reste entier pour cette dernière journée de championnat à venir…

Soyaux-Bordeaux : 1-0 = 2 maintiens

En s’imposant 1 but à 0 face à Bordeaux, les Sojaldiciennes affichent 24 points à leur compteur et sont maintenant sûres de rester en D1. Un match difficile et serré, un peu à l’image de la bataille pour le maintien, comme l’évoque la défenseure sojaldicienne, Viviane Boudaud : « Nous étions vraiment sous pression avant cette rencontre contre Bordeaux. Cela a été un match difficile et il a vraiment fallu que nous allions chercher cette victoire. C’est une saison très serrée au niveau du classement. Tout le monde n’est séparé que par quelques points, alors on savait que la relégation en D2 était encore possible avant ce match ». Il est vrai que cette saison nous offre un véritable spectacle en bas du classement. Si d’habitude les équipes situées entre les 4e et 8e places confirment assez rapidement leur maintien, il aura cette année fallu attendre les toutes dernières journées du championnat. Un phénomène qui rend la D1 plus attractive et n’est pas pour déplaire aux amateurs de suspense, mais qui déclenche un stress plus important pour les joueuses d’après Viviane Boudaud : « C’est assez fou de se dire qu’à deux ou trois journées de la fin, tu peux aussi bien te retrouver cinquième, que relégué en D2 ! Mentalement, c’est vraiment difficile à gérer, mais on l’a fait (Sourire). C’est une fierté pour nous de maintenir l’ASJ Soyaux en D1 cette saison encore. Cela aurait été triste de fêter les 50 ans du club par autre chose qu’un maintien, alors c’est une bonne chose de faite ! ».

Malgré la défaite concédée, les Girondines sont elles aussi assurées de leur maintien en D1. En effet, avec 22 points, l’équipe de Jerôme Dauba restera quoi qu’il arrive devant Guingamp (19 points) grâce au goal average particulier (2-1 pour Bordeaux).

Les résultats de la 21e journée :

Paris SG / Lyon : 0-0
Soyaux / Bordeaux : 1-0 (Tolmais 66′)
Lille / Montpellier : 0-2 (Mondésir 83′, Léger 89′)
Fleury / Guingamp : 1-0 (Rabanne 45+3)
Marseille / Rodez : 0-1 (Lemaître 69′)
Albi / Paris FC : 0-1 (Thiney 86′ sp)

Crédits photos : olweb.fr, girondins.com

1 commentaire

  • Oui, vraiment serré pour la 2e descente… Je mettrai un petit prono, hélas pour Albi. Pourquoi ? Car je vois Guingamp battre l’OM sans trop de mal et monter à 22 pts, à égalité avec Rodez.
    Albi n’aura pour moi guère de chances de gagner à Montpellier, ce qui devrait le maintenir à 20 pts.
    Lille peut – peut-être – ramener un point de Bordeaux, ce qui ferait passer le LOSC devant l’ASPTT. En cas de défaite des Dogues, Lille et Albi seraient à égalité de points, et à égalité en différence particulière, ayant fait 0-0 et 1-1 cette saison.
    Ce serait donc la différence générale qui interviendrait… Albi a l’avantage actuellement (–23 contre -24 à Lille). Mais j’ai peur que les Albigeoises s’inclinent plus nettement à Montpellier que les Lilloises à Bordeaux et que cette différence s’inverse…

    Mais bon, tout ça peut s’avérer bien faux dimanche soir…

Laisser un commentaire