D1-J20 : (Presque) Rien n’est joué !

Ce week-end se jouera la 20e journée du championnat de D1, et le moins que l’on puisse dire c’est que cette dernière ligne droite s’annonce quasiment imprévisible. En effet, avant les rencontres de ce week-end rien n’est officiellement acté, et la bataille pour le maintien est loin d’être terminée. Point sur la situation.

2017/2018 est probablement l’une des saisons de D1 les plus serrées que l’on ait connu en termes d’écart de points. Si les cadors du podium ont fait la différence et semé les autres équipes depuis un moment, entre la quatrième place occupée par le Paris FC et la douzième occupée par Marseille, il n’y a que 11 points. À trois journées de la fin, il reste donc beaucoup à faire et à jouer pour chacun des pensionnaires de D1. De quoi maintenir le suspense jusqu’au bout.

L’OL encore champion ?

Avec la réception de Marseille, lanterne rouge du championnat, l’équipe lyonnaise pourrait être officiellement sacrée championne de France dès ce dimanche. Pour asseoir encore un peu plus sa suprématie et continuer d’écrire l’histoire avec un douzième titre consécutif, les Lyonnaises n’ont besoin que d’un seul point. Un match nul serait donc suffisant aux joueuses de Reynald Pedros pour confirmer ce nouveau titre, mais à domicile, on imagine que les Lyonnaises ne se contenteront pas de cela et qu’elles voudront faire les choses avec la manière pour fêter devant leur public. Pas une bonne nouvelle pour les Marseillaises qui sont elles dans une situation plus que compliquée pour se maintenir, et qui ont à tout prix besoin de points. Avec cette sortie à Lyon, on a presque envie de dire que les Phocéennes ne peuvent espérer prendre qu’un maximum de six points d’ici la fin de saison. Six points qui pourraient éventuellement les faire sortir de la zone de relégation, à condition qu’Albi et Rodez -que l’OM rencontrera pour la 21e journée- ne prennent pas de points. Autrement dit, même en gagnant ses matches, l’Olympique de Marseille, n’aura toujours pas son destin entre les mains.

Toujours un espoir pour Montpellier ?

Du côté du Montpellier Hérault qui a vu s’éloigner un peu la place européenne à cause d’un match nul à Bordeaux lors de la précédente journée (0-0), on garde malgré tout espoir. Pour tenter de récupérer la deuxième place du championnat, les Héraultaises devront évidemment remporter leurs matches, à commencer par Soyaux ce week-end, et espérer dans le même temps que le Paris Saint-Germain fasse des faux pas. Avec Bordeaux, Lyon, et Soyaux, au programme du PSG, Montpellier essaie de rester optimiste. Pour revenir à hauteur, les joueuses de Jean-Louis Saez devront gagner leurs trois matches et espérer que Paris enregistre au moins un nul et une défaite d’ici la fin de saison. Si tel était le cas, alors les Héraultaises récupèreraient le ticket européen grâce au goal average particulier.

Casse-tête infernal pour le classement

Aussi fou que cela puisse paraître, rien n’est joué entre la quatrième et la douzième place pour le moment. Évidemment, certaines équipes sont mieux engagées que d’autres pour se maintenir et il faudrait des petites surprises pour voir le Paris FC ou Bordeaux dégringoler à ce point par exemple, mais mathématiquement le maintien n’est officiel pour personne.

Au vu du calendrier, bien heureux celui qui arrivera à deviner les résultats des prochaines semaines, tout comme la place occupée par chacun et les relégués à l’issue de cette saison. Si le suspense pour le titre n’existe plus depuis longtemps, on peut en revanche se réjouir pour le reste du championnat, qui à n’en pas douter, va nous tenir en haleine jusqu’à la dernière journée, le 27 mai prochain.

Le programme de la 20e journée

Samedi 12 mai : à 19h00 – Paris FC/Lille

Dimanche 13 mai : à 14h00 – Guingamp/Albi, à 15h00 – Rodez/Fleury, à 16h30 – Bordeaux/Paris SG *, Lyon/Marseille *, Montpellier/Soyaux *

* Ces trois rencontres seront à suivre en direct sur Eurosport 2 dès 16h15 (multiplex).

Crédits photos : Damien LG, mhscfoot.com, girondins.com

Laisser un commentaire