D1 : Du suspense à tous les niveaux !

Place à la 15e journée de D1 féminine ce week-end. Ça commence samedi avec le choc entre le Paris Saint-Germain et Montpellier au stade Charléty. Dans le même temps, Lyon se rendra à Arras. Dimanche, Juivisy ira à Rodez pour ce qui pourrait constituer un match piège. Soyaux et Guingamp devront en découdre pour le gain de la 5e place. Yzeure, Hénin-Beaumont, Saint-Etienne et Muret tenteront quant à eux d’échapper à la relégation.

 

 

La Ligue des Champions en ligne de mire

Beaucoup vous le diront, le plus dur c’est de confirmer. Deux semaines après sa victoire historique sur la pelouse de l’Olympique lyonnais, le Paris Saint-Germain reçoit Montpellier samedi au stade Charléty pour ce qui constitue le choc de la 15e journée de D1 féminine. Les Parisiennes restent sur deux succès consécutifs face à des Héraultaises qui auront à cœur de laver l’affront du match-aller.

Les filles de Jean-Louis Saez s’étaient inclinées 2 buts à 1 sur leur pelouse au mois d’octobre dernier. Une rencontre qui a laissé des traces, puisque la seconde réalisation parisienne avait été inscrite alors que la défenseuse montpelliéraine, Jennifer Beattie, était restée au sol. Avec seulement trois unités de retard au classement sur Paris, la formation du MHSC pourrait bien chiper la deuxième place à son adversaire du jour en cas de succès par plus d’un but d’écart. Vous l’aurez compris, ce duel tiendra une importance capitale dans la course à la Ligue des champions.

 

 

Lyon et Juvisy à la relance ?

Rien de tel qu’un adversaire mal classé pour se relancer, quoi que… Actuel 8e du championnat avec pratiquement deux fois moins de points que son futur adversaire, Arras (28 pts) accueille les championnes de France en titre de l’Olympique lyonnais (53 pts). Une formalité me direz-vous ? Eh bien, pas forcément. Souvenez-vous du match-aller à Lyon, les Rhodaniennes avaient dû attendre le dernier quart d’heure pour se détacher au tableau d’affichage et l’emporter finalement 3 buts à 2. Patrice Lair avait certes fait tourner son effectif pour cette rencontre, mais il en était de même lors de la réception d’Arras l’an passé. Une rencontre que l’OL avait tout de même remportée 13 buts à 1 ! Touché dans son orgueil après son revers face à Paris, l’ogre lyonnais aura très certainement à cœur de se remettre dans le droit de chemin. Pour le plus grand malheur des Arrageoises…

 

 

 

Juvisy n’a pas perdu lors de la dernière journée, mais que ce fut laborieux ! Menées une bonne partie de la rencontre face à Saint-Etienne, les Juvisiennes n’ont arraché la victoire qu’à la 89e minute grâce à la 14e réalisation personnelle de Gaëtane Thiney cette saison en championnat. Reléguée à la 4e place au classement avec sept unités de retard sur le PSG, la Juv’ se déplace dimanche au stade Paul Lignon pour y affronter Rodez. Des Ruthénoises flamboyantes lors de la journée précédente, auteures d’une véritable démonstration sur la pelouse d’Hénin-Beaumont avec un large succès 4-0 à la clé ! Un match référence qui tombe à pic pour les Rafettes. A l’aller, les Aveyronnaises avaient tenu tête aux Franciliennes l’espace d’une mi-temps avant de céder lors du second acte, s’inclinant finalement 3 buts à 1. Meilleure buteuse du RAF avec 6 réalisations au compteur, Anaïs Ribeyra sera le principal danger à surveiller pour le FCF Juvisy, qui partira néanmoins largement favori à l’entame de cette rencontre.

 

 

rpq793 on Make A Gif, Animated Gifs

 

Aux portes du top 4 et de la relégation

Pour Guingamp et Soyaux, la question du maintien ne se pose plus, l’objectif étant désormais d’accrocher la 5e place au classement. Avec 34 unités au compteur, soit une de plus que son poursuivant guingampais, l’ASJ Soyaux réalise un parcours admirable en championnat. Portées par leurs joueuses cadres telles que Marina Pascaud et Tandia Siga, qui ont toutes deux pris part à l’intégralité des 14 rencontres disputées cette saison, les Sojaldiciennes devront faire oublier leur défaite de l’aller face aux Bretonnes pour espérer conserver leur position actuelle. Les Guingampaises avaient en effet disposé des Charentaises en octobre dernier sur le plus petit des scores grâce à une réalisation signée Clarisse Le Bihan.

Dans les autres duels de cette 15e journée, c’est le maintien qui est jeu. Yzeure (11e ; 22 pts) accueille Hénin-Beaumont (9e ; 27 pts). Le point commun entre ces deux équipes ? Elles ne se sont plus imposées en championnat depuis la 10e journée. Vainqueur 3 à 0 lors du match-aller, la formation héninoise pourrait bien profiter des potentielles défaites de Rodez et d’Arras pour gagner deux places au classement et ainsi s’éloigner de la zone rouge. Pour ce faire, il faudra s’imposer en terre yzeurienne.

 

 

Pratiquement condamné à la relégation, l’AS Muret (12e ; 15 pts) se déplace à Saint-Etienne (10e ; 25 pts). Après sa lourde défaite à Hénin lors de la dernière journée (4-0), l’ASSE ne pouvait pas rêver mieux que cette affiche pour espérer se relancer en championnat. Les Vertes pourront logiquement s’appuyer sur leur copie rendue lors du match-aller. Une rencontre où les filles d’Hervé Didier s’étaient aisément débarrassées de leurs adversaires muretaines sur le score de 4 à 0. Pour la petite histoire, c’est au cours de cette partie que Laura Bouillot a inscrit son unique but sous le maillot stéphanois.

 

 

 

Crédits photos: olweb – Damien LG / Foot féminin Yzeure / eurosport.fr / makeagif.com