Les reporters de Foot d’Elles enquêtent pour vous donner une vision la plus précise et détaillée possible du football pratiqué par les femmes en France et à l’international. L’idée est de mieux comprendre  l’économie du sport féminin et ses enjeux, l’histoire, les conditions de travail des footballeuses

et sportives, les différences de médiatisation, salaires ou nombre de licenciées en fonction des clubs, des sélections nationales et des pays. Nos reporters tentent de vous éclairer sur le monde des femmes et du football.

Terrains synthétiques : les racines du mal

En 2015, certaines têtes de files des plus grandes nations du football ont déposé plainte contre la FIFA pour protester contre le type de surface utilisé pendant la Coupe du Monde au Canada, avançant des dangers médicaux entre autres arguments. Et si Envoyé Spécial a relancé en France le débat sur ces surfaces synthétiques qui […]

Un agent qui vous veut du bien ?

Ils n’évoluent pas sur les rectangles verts mais pourtant, leur rôle est primordial. Les agents sont de plus en plus nombreux ces dernières années, à venir s’occuper des intérêts des joueuses de D1 féminine. Négocier les contrats, conseiller les joueuses… Leur rôle est large et souvent source de tensions avec les institutions. De là à présager d’éventuelles dérives ? Ils se défendent du contraire.

Foot Chinois : Un avenir radieux ? (3/3)

Avec la volonté de retrouver le lustre de ses belles années, le gouvernement chinois et son président Xi Jinping sont à l’origine du renouveau du foot en Chine. Une décision qui dépasse le cadre sportif, mais qui donne de grandes ambitions à son équipe nationale, notamment. Et la France n’est pas étrangère à ce bond en avant…

Foot chinois : Un apprentissage assez long (2/3)

Avec la création d’un championnat qui attire aujourd’hui espoirs et joueuses d’expérience au détriment des clubs européens, la Chine a (enfin) développé un modèle attractif, presque à l’image du Vieux Continent, car surtout basé sur l’argent. Prisé par les coaches français, également appréciés sur place, ce modèle rejaillit en partie sur l’équipe nationale.