Bundesliga : La valse à trois

Journée de reprise après une longue trêve, mais aussi dernière étape des matches-aller sur la route sinueuse et pleine d’embûches de la Frauen Bundesliga. Le choc opposant les deux premières équipes au classement n’a pas livré de vérité. Résultat des courses : Francfort vire en tête, et Postdam, vainqueur à Munich, tire les marrons du feu…

 

 

Sommet sans vainqueur

 

Ah, ce qu’elle était attendue cette reprise des cours sur les terrains de la Bundesliga ! Avec son affiche clinquante opposant les Spitzengruppe du FFC Francfort aux championnes en titre du VfL Wolfsburg, on s’en pourléchait les babines par avance. Les tonneaux de bière montaient des caves, on regarderait les matches en avalant de juteuses Weißwürste. Et Foot d’Elles se mettait sur son 31 avec une journée entièrement dédiée au championnat d’outre-Rhin et son premier Live étranger.

 

La montagne Francfort-Wolfsburg aura un peu accouché d’une souris. Rencontre engagée, physique, tendue, typiquement allemande, entre deux équipes se craignant beaucoup et des joueuses se connaissant par cœur. Résultat : beaucoup d’occasions, mais trop souvent gâchées par imprécision. Une première période plutôt Francfort, une seconde davantage Wolfsburg, et un 0-0 assez frustrant à l’arrivée. Les fusées d’artifices n’ont pas explosé. Francfort rate l’opportunité de mettre les championnes d’Europe à 5 pts, et ces dernières ne leur chiperont pas la tête du classement… 

La bonne opération de Potsdam

 

Du coup, et comme on pouvait s’y attendre, l’ombre du Turbine Potsdam est bien venue se glisser entre les protagonistes et s’emparer de la deuxième place, grâce à une victoire arrachée sur le terrain du Bayern Munich (1-2). Les Bavaroises avaient ouvert le score dès la 8’ par l’une de leurs deux Américaines restantes, Gina Lewandowski, mais la pépite norvégienne Ada Hegerberg remettait les deux équipes à niveau (23’). Dès la reprise, la véloce Écossaise Lisa Evans donnait un avantage décisif aux Turbinen, le Bayern terminant la dernière demi-heure à dix, suite à un carton rouge pour Cross… 

 

 

Iéna confirme, Fribourg respire

 

Iéna (5e) confirme sa belle saison et revient à un point seulement du Bayern, suite à son ample succès face à Hoffenheim (4-1). Landeka pour un doublé (15’, 84’), Schiewe (35’) et Seiler (84’) ont scoré, tandis que Demann (33’) ne put que réduire le score… En revanche, le spectre d’un retour en Bundesliga 2 continue de se profiler pour les promues, premières relégables. Tout espoir n’est cependant pas perdu, Cloppenburg restant à portée de fusil, un point devant…

 

Le BVC jouait gros en recevant le SC Fribourg (8e, 10 pts) avec l’occasion de dépasser son adversaire du jour. Immense désillusion en Basse-Saxe, les Fribourgeoises venant y glaner les trois points (1-2). L’Irlandaise Fiona O’Sullivan avait mis son équipe sur les bons rails dès la 16’, et il fallut patienter jusqu’à la 65’ pour voir les locales recoller à la marque par leur buteuse Marty Islacker qui claquait son sixième but de la saison. Mais sa coéquipière Daniela Löwenberg se faisait expulser deux minutes plus tard. Cloppenburg, en infériorité numérique, craquait alors, et encaissait un but de la jeune et brillante internationale Sara Däbritz (78’). Avec désormais 5 pts de marge sur la ligne rouge, Fribourg respire mieux…

 

En bas aussi, règne l’incertitude

 

Pas le cas d’Essen, écrasé à domicile par le Bayer Leverkusen (1-4). Alors que le score était de parité à l’entame du dernier quart d’heure (1-1), Schwab du Bayer (38’) ayant répliqué à Dalmann (33’), les locales s’écroulaient, encaissant deux pions en trois minutes par Knack (74’) et Simon (77’), puis un dernier dans le temps additionnel (Linden, 93’). Essen n’a que 4 pts d’avance sur Hoffenheim, et les nuits tranquilles sont repoussées à plus tard… Quant à la lanterne rouge Sindelfingen, elle reste en rade avec son misérable petit point, ayant encore subi une déculottée à la maison face à Duisbourg (0-3), la jeune Sofia Natti s’offrant au passage un Hattrick (8’, 43’, 55’).

 

La Frauen Bundesliga s’avère donc plus passionnante que jamais avec trois équipes en lice pour le titre ! Au classement des buteuses, pas de changement, aucune des trois premières n’ayant fait trembler les filets adverses. Célia Sasic caracole en tête avec ses 14 buts, devant « la Martina » Müller (9) et Sarah Hagen (7)…

 

Prochaine affiche dès mercredi, avec un alléchant Bayern-Wolfsburg en match décalé !

 

 

 

 

Vidéo : FFC Francfort-VfL Wolfsburg

 

Crédits photos : fcbayern-frauenfussball.de, vfl-wolfsburg.de