Une idée...
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 24/10/2017 01h43
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 24/10/2017 01h28
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 24/10/2017 00h46
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Barbie Wambach, une poupée pas comme les autres


Publié le 16 février 2016 | Une idée...
Par Philippe Jallon pour Foot d'Elles


Barbie Wambach, une poupée pas comme les autres

La footballeuse Abby Wambach, 35 ans, continue d’établir des records même après avoir raccroché les crampons. Elle est devenue, début février, la première lesbienne à prendre les traits d’une poupée Barbie. Et inversement.


 

 

 

 

 

Des poupées Barbie footballeuses ? Mattel en avait déjà commercialisé, vêtues d’un rose assorti à la couleur de leur ballon. Puis le fabricant de jouets s’est ouvert une diversité moins nunuche, avec des Barbie noires, hispaniques, très petites, très grandes et même très rondes.

 

Abby est une femme mariée, fêtée, poupée

Mattel continue aujourd’hui encore de naviguer sur le long fleuve tranquille de la diversité, avec cette fois-ci une Barbie nommée Abby. Mais Abby Wambach n’est pas une Barbie comme les autres. Si l’on a déjà vu des Barbie footballeuses, jamais encore la détentrice du record mondial de buts marqués en sélection nationale (169 buts en compétition, 184 buts en incluant les matches amicaux) n’avait prêté son physique à la célèbre poupée. L’autre nouveauté, c’est qu’à travers l’ex-attaquante emblématique du team USA, la poupée Barbie est incarnée pour la première fois de son histoire par une lesbienne. Abby n’a d’ailleurs jamais fait mystère de son homosexualité et, après la victoire des États-Unis contre le Japon lors de la Coupe du monde 2015, elle a aussitôt filé dans les gradins pour y embrasser Sarah Huffman. Tout le monde sait qu’Abby et Sarah se sont épousées en octobre 2013.

Mais pas question pour Abby de jouer les poupées nunuches, fût-ce pour le compte de Mattel. Barbie Wambach porte donc un maillot blanc et surtout pas rose, avec des cheveux courts d’un blond surtout pas platine, et les tempes bien dégagées (vidéo). Et un maillot évidemment floqué de son numéro fétiche, le 20 comme 20 sur 20.

 

Barbie veut gagner son match contre les préjugés

Et quand Abby vint, survint une autre innovation : Barbie Wambach dispose de bras, coudes et genoux articulés, ingrédients tout aussi nécessaires pour marquer des buts qu’un ballon. On peut toutefois regretter que Barbie Wambach ne dise pas « football » quand elle a soif ni « but » quand elle met la balle au fond des filets. Quiconque veut (s’)offrir une Barbie Wambach devra par ailleurs traverser les frontières ou posséder quelques bribes d’anglais, car Mattel France n’envisage pas de la commercialiser dans un proche avenir.

En tout cas, c'est une étape de plus en faveur de la diversité pour ce fabricant de jouets. Après "Lego" qui a dévoilé fin janvier sa première figurine en fauteuil roulant, Mattel a répondu avec Abby. Peut-être que cela pourrait donner des idées à d'autres marque.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.