Trophées FE
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de sweetheart à 14/12/2017 18h01
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de gromit à 14/12/2017 17h33
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Sébastien Joseph, meilleur entraîneur de Division 1


Publié le 12 mai 2016 | Trophées FE
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Sébastien Joseph, meilleur entraîneur de Division 1

La saison touche à son terme, c'est donc l'heure des Trophées Foot d'Elles ! Pour la quatrième saison consécutive, la rédaction vous propose de récompenser joueuses et entraineur(e)s qui se sont particulièrement distingués au cours de la saison 2015-2016. Pour la catégorie "meilleur entraîneur de Division 1", le technicien ruthénois Sébastien Joseph a été élu.


 

 

 

A 36 ans, Sébastien Joseph a connu sa première expérience de haut niveau dans le football féminin dans le club du Rodez Aveyron Football. Une aventure qui a plus que bien démarré puisque l'arrivée du technicien a coincidé avec une saison historique pour le RAF. A l'écoute, serein et positif, l'ancien responsable fédéral a su s'adapter au contexte ruthénois pour tirer le meilleur de son groupe. Avec une cinquième place en D1, une demi-finale de Coupe de France, cette première année a été une franche réussite et a prouvé que Rodez était bien plus qu'un simple candidat au maintien. Un travail qui a conduit la rédaction de Foot d'Elles et ses consultants à le nommer « Meilleur entraîneur de D1 » pour la saison 2015-2016.

 

 

Sébastien, quelle est votre première réaction à ce trophée ?

S.J : « C'est une reconnaissance pour le travail effectué cette saison et le travail de tout le club puisque ce n'est pas une seule personne qui a le mérite des résultats effectués cette année. Ce sont les dirigeants, les joueuses que je tiens à associer bien sûr à cette récompense car elles sont en grande partie responsables sur le terrain de ce qui se passe et elles ont su faire une belle saison. Décrocher un certain nombre de records qui nous permettent de finir à cette cinquième place historique, d'avoir joué cettte demi-finale de Coupe de France historique. Et puis cela montre les progrès du club et ceux qu'il va encore falloir effectuer dans les années à venir.

 

Quel est le secret de Sébastien Joseph ?

- Déjà un peu la nouveauté, les filles sont un peu plus au garde-à-vous quand on est nouveau. Cela m'a permis de passer plus facilement mon message. J'essaie de ne pas trop véhiculer aux filles le stress des matches car cela ne reste que du football. Après on essaie d'être beaucoup dans l'échange cette année, d'avoir un projet de jeu et de vie qui convienne à tout le monde. Et quant tout le monde s'y retrouve, c'est un cercle vertueux. La bonne dynamique a engendré les bons résultats, les bons résultats ont engendré une dynamique de groupe et ainsi de suite.


Il y a un an, vous auriez signé pour cette cinquième place ?

- Forcément, on sait très bien que sur une saison complète on ne peut pas jouer avec ces équipes là au nvieau du classement. Par contre sur un match on a toujours l'ambition au coup d'envoi d'essayer de faire la meilleure prestation possible et puis globalement l'équipe a progressé. Il faut que l'on réussisse à être plus réguliers contre les grosses équipes comme Paris ou Juvisy à l'image de nos matches retours contre ces clubs là. Notre force cette année, cela a été de prendre des victoires contre les autres équipes en lutte pour le maintien.

 
Comment envisagez-vous la saison prochaine ?

- L'objectif c'est de continuer de faire grandir la section féminine dans son ensemble. Avec la présidente, le comité directeur et la section on a su développer de nouveaux projets notamment au niveau de l'internat puisque l'on va avoir un internat pour les filles ce qui va nous permettre d'être plus performants au niveau de la formation. Et puis forcément, on va chercher à faire grandir l'équipe avec un recrutement bien ciblé, on va garder nos joueuses cadres et puis certaines vont peut-être quitter l'équipe. On cherchera alors des joueuses de meilleure qualité pour continuer sur la dynamique de cette année ».

 

 

Le mot de la présidente Annie Cluzel : « Evidemment, je suis ravie de ce recrutement c'est vrai qu'au départ c'est toujours un pari tant pour l'entraîneur qui arrive que pour le club. C'est vrai que si on a choisi Sébastien en début d'année c'est aussi parce que l'on a bien senti qu'il avait des valeurs très proches des nôtres. C'était important d'avoir quelqu'un qui semble bien les comprendre. Sa récompense est liée à son travail c'est évident mais aussi aux valeurs qu'il véhicule. Sébastien est quelqu'un qui est à l'écoute et il a beaucoup basé son travail là-dessus, il a su partager avec les filles, les dirigeants, le club et je pense que son secret serait peut-être celui-là. Une saison exceptionnelle, une saison des records et une cinquième place qui nous paraissait jusqu'alors très difficile. En début de saison, on aurait signé tout de suite, aujourd'hui c'est une grande fierté ».

 

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.