Top News
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de sab8969 à 24/10/2017 09h23
EDF Objectif 2019
Dernier message de mdii62 à 24/10/2017 09h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 24/10/2017 07h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

EXCLU : A.Henry : "Les États-Unis, la terre du football"


Publié le 16 mars 2016 | Top News
Par Benjamin Roux pour Foot d'Elles


EXCLU : A.Henry : Les États-Unis, la terre du football

Titulaire le week-end dernier à l'occasion du match de l'Olympique Lyonnais contre La Roche en D1, Amandine Henry s'est officiellement engagée avec le club américain de Portland. À la recherche d'un nouveau challenge, celle qui a passé neuf ans entre Rhône et Saône livre ses premières impressions. Interview exclusive.


 

 

Après plusieurs semaines de rumeurs, Amandine Henry s'est donc officiellement engagée avec le club américain de Portland Thorns FC pour deux saisons. L'internationale française de 26 ans (48 sélections) quittera l'Olympique Lyonnais à la fin de la saison après neuf ans passées dans le Rhône, huit titres de champion de France, quatre Coupes de France et deux Ligues des champions conquis (à l'heure actuelle). Le Ballon d'Argent du dernier Mondial au Canada a réservé ses premières impressions à Foot d'Elles.

 

 

Qu'êtes-vous venue chercher en vous engageant outre-Atlantique avec le club de Portland ?

A-H : "J'étais à la recherche d'un nouveau défi. Si la décision de quitter l'Olympique Lyonnais s'est prise après une grande réflexion, je ne pense pas m'être trompée en signant à Portland. J'ai toujours été épanouie à Lyon mais, au fil du temps, une routine s'installe forcément, et je pense qu'il était temps pour moi de passer à autre chose. Les États-Unis sont souvent caractérisés comme une véritable terre du football. Cela sera à coup sûr une expérience très enrichissante pour moi. 


Connaissez-vous le championnat américain ?

- Je me suis longuement renseignée sur tout ce qui pouvait se faire aux États-Unis, et j'ai été agréablement surprise par le niveau de jeu proposé et l'impact physique mis dans chaque opposition par les joueuses. C'est un championnat plus homogène qu'en France, avec un niveau équilibré. Portland est une très bonne équipe, et je suis sûre que je parviendrai à m'épanouir au fil du temps. Je vais découvrir un nouveau monde, de nouvelles joueuses, et je vais devoir m'adapter à cette nouvelle vie. Je suis d'abord très curieuse de découvrir une nouvelle culture.


Quels seront vos objectifs avec votre nouvelle formation ?

- Lorsque l'on découvre un nouveau club et un nouveau championnat, je pense que l'on veut avant tout aborder les choses de la meilleure façon qui soit. Je vais devoir m'adapter à une nouvelle façon de travailler au quotidien, et je pense avoir encore beaucoup de choses à apprendre. Mes objectifs seront donc de me faire une place au sein de ce collectif, et de gagner des titres. Portland est une équipe qui a de belles ambitions en championnat, et je suis prête à relever le défi. Sur le plan international, cela ne change pas grand chose pour moi, car le championnat américain permet de suivre le rythme des compétitions internationales. J'ai toujours une grande envie de porter le maillot de l'équipe de France, et il y aura encore de belles échéances à venir. C'est une nouvelle vie qui débute pour moi.


Que retenez-vous de vos années lyonnaises ?

- J'ai passé neuf magnifiques années à Lyon. J'ai découvert une équipe avec des coéquipières de grand talent. Le président, le coach, les joueuses, tout le monde m'a toujours soutenue depuis mon arrivée. Le moment marquant de toutes ces années a été la première finale de Ligue des champions remportée par l'OL à laquelle j'ai contribuée. La Ligue des champions est la plus prestigieuse des compétitions européennes, et je suis très satisfaite d'avoir participé aux victoires de mon équipe durant toutes ces années".

 


Propos recueillis par Benjamin Roux

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
30 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.