Transferts
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de regis84 à 12/12/2017 19h39
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 12/12/2017 19h11
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mikaeru à 12/12/2017 19h08
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

11/06 : Le bulletin mercato


Publié le 11 juin 2017 | Transferts
Par La Rédaction


11/06 : Le bulletin mercato

Si vous avez manqué quelques infos sur les mouvements en D1 ces dernières semaines, notre "bulletin Mercato" vous permettra de tout savoir sur les transferts officiels ou les rumeurs persistantes. Voici le deuxième bulletin de la saison, entre prolongations, fusion et nominations, en attendant les mouvements de joueuses.


 

 

 

Prolongations

Un trio d'avenir continue dans l'Hérault

Fin mai, Montpellier, vice-champion de France en titre et qualifié pour la prochaine Ligue des champions, a annoncé la prolongation de trois de ses jeunes joueuses parmi les plus prometteuses. À bientôt 22 ans (dans un mois), Sandie Toletti, arrivée au club à seize ans, vient de conclure sa quatrième saison en tant que titulaire au sein de l'équipe de la Paillade. Joueuse cadre de l'effectif, elle a prolongé jusqu'en 2020. Deux attaquantes très en vue en fin de saison en ont fait de même. Lindsey Thomas, 22 ans, deuxième meilleure buteuse du club et dans le top 5 des buteuses de la saison, a réalisé une saison très solide de retour d'un prêt d'un an au FC Bâle et se voit récompensée par une prolongation jusqu'en 2020 également. Enfin, Valérie Gauvin, qui n'aura pas toujours eu beaucoup de temps de jeu en trois ans à Montpellier, est devenue titulaire en fin de saison et a marqué neuf buts lors des cinq dernières journées, en restant en moyenne une heure sur la pelouse. Une efficacité remarquable qui lui permet de prolonger son bail jusqu'en 2020 avec le club, alors qu'elle vient de fêter ses 21 ans. Elles ont rejoint l'Espagnole Virginia Torrecilla, qui avait fait de même mi-mai.

 

Laure Boulleau, un an de plus

Désormais la plus ancienne Parisienne après la retraite de Sabrina Delannoy, Laure Boulleau a prolongé son contrat jusqu'en 2018. Longtemps blessée cette saison (quasi-blanche) après une saison 2015-2016 déjà perturbée par les blessures, elle avait également déclaré forfait pour les Jeux olympiques. Si elle parvient à être épargnée par de nouveaux pépins physiques, elle sera une "recrue" de premier plan pour le club de la capitale par son expérience, sa combativité et son envie de gagner. La Brésilienne Formiga, qui est montée en puissance après son arrivée fin janvier, devrait également prolonger, et ainsi fêter ses quarante ans sous le maillot parisien. Elle a montré que le poids des ans n'avait aucune prise sur son volume de jeu.

 

Fusion

Dans l'Essonne, il y a Juvisy, qui va laisser la place à une nouvelle entité née de la fusion avec le Paris FC la saison prochaine. Mais il y a également Val d'Orge, promu en D1 (et peut-être champion de D2) pour la première fois après une très belle année au deuxième échelon national, prenant le dessus sur Dijon, Grenoble ou encore Toulouse. Le club effectuera sa première saison dans l'élite sous le nom de FC 91 Cœur d'Essonne après sa fusion avec le club de Fleury-Mérogis. Les deux clubs féminins de l'Essonne de D1 font donc peau neuve pour la saison prochaine, mais ils ne seront pas logés à la même enseigne que ce soit au niveau financier ou en terme d'objectifs sportifs.

 

Nominations

De nombreux entraîneurs ont quitté leur poste à l'issue de la saison passée, et si tous les clubs ne connaissent pas encore celui de la ou des personnes qui leur succèderont, c'est le cas de l'ASPTT Albi, qui a nommé le duo Patrice Garrigues et Théodore Genoux (l'entraineur lors de la montée de Bordeaux en D1) à la tête du club en lieu et place d'Adolphe Ogouyon. C'est le cas également pour Rodez, qui a nommé Nicolas Piresse, préparateur physique, adjoint ou entraîneur lors de ses précédentes expériences, et notamment à l'OL la saison passée. Avec l'Olympique lyonnais, qui a nommé Reynald Pedros pour succéder à Gérard Prêcheur à la tête de l'équipe féminine, c'est donc un troisième club de l'élite qui a rapidement annoncé son ou ses nouveaux entraîneurs. À noter que du côté de Soyaux, où il se murmure que l'ancien coach de Rodez Sébastien Joseph pourrait poser ses valises, Cynthia Viana (année sabbatique) et Maud Hurault (fin de carrière ?) quittent le club, alors que la gardienne de Guingamp Maryne Gignoux a annoncé son départ du club et pourrait rejoindre un vaste jeu de chaises musicales à ce poste.

 

D2 en bref

Le Stade de Reims a annoncé l'arrivée d'une des meilleures buteuses de la division pour la saison prochaine, Mélissa Gomes. Un renfort de poids pour cette jeune équipe ambitieuse. Le Stade Brestois, qui a nommé Christophe Taine à la tête de son équipe féminine à la place de David Brusau (qui reste au club) a lui annoncé l'arrivée d'Anaïs Ribeyra, un renfort de premier choix si elle est épargnée par les blessures. À noter également l'arrivée de Yannick Chandioux à la tête de l'équipe de Dijon à la place de Sandine Mathivet, et le retour de Jacky Drouet à Aurillac-Arpajon.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
13 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.