Division 2
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 17/12/2017 17h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

S. Bretigny (OM) : « Je veux jouer, marquer des buts et gagner ! »


Publié le 06 août 2015 | Division 2
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


S. Bretigny (OM) : « Je veux jouer, marquer des buts et gagner ! »

Fini les rumeurs ! Le mardi 28 juillet, l'ancienne Juvisienne, Sandrine Bretigny, s'est officiellement engagée avec l'Olympique de Marseille pour une saison. En exclusivité pour Foot d'Elles, la nouvelle attaquante de l'OM livre ses premières impressions et nous fait part de ses ambitions avec le club phocéen.


 

 

 

Tu viens de t'engager avec l'Olympique de Marseille. Quel est ton premier sentiment sur ton nouveau club ?

S.B – « J'ai été très bien accueillie et le club a fait en sorte de me mettre tout de suite dans les meilleures dispositions. On m'a fait visiter les installations du centre d'entrainement de la Commanderie car c'est là-bas que nous nous entrainons. Les infrastructures sont dignes d'un club de D1. Terrains, salle de musculation, cryothérapie... Nous avons vraiment tout à disposition pour travailler dans les meilleures conditions.

 

Connaissais-tu déjà l'équipe, les joueuses, et l'entraineur avant ta signature, ou est ce une véritable découverte ?

- Je connaissais l'entraineur de nom et nous avions échangé plusieurs fois au téléphone mais je ne le connaissais pas personnellement. Du côté des joueuses, les seules que j'avais côtoyé avant mon arrivée à Marseille étaient Caroline Pizzala et Pauline Cousin. Pour ce qui est de l'équipe, j'avais suivi son beau parcours la saison dernière et je sais donc que la montée en D1 s'était jouée à peu. J'avais vu quelques résumés vidéos et suivi les résultats via le site du club, mais aujourd'hui, je peux mettre des noms aux visages... ou des visages aux noms dans certains cas (Rires).

 

Vous avez repris les entrainements il y a maintenant quinze jours, comment cela s'est-il passé pour toi ?

- Qui dit reprise, dit forcément beaucoup de travail « physique » mais tout s'est bien passé jusque là. Ce n'est pas la période préférée des joueuses en général, mais c'est un passage obligatoire et essentiel pour la suite. Nous avons fait pas mal de choses difficiles à base de vélo et de course, mais aussi travailler avec ballon sur le terrain. Si cette semaine, il s'agissait principalement de tactique et de chemins préférentiels, le jeu sera sans doute plus présent dans les semaines à venir. En tout cas, je me sens bien et en forme alors je fais en sorte de me préparer au mieux pour cette saison.

 

Jusque là tu avais toujours évolué dans un club de D1, on peut imaginer que tes ambitions et tes objectifs seront donc un peu différents cette saison ?

- Les choses ne sont pas identiques en D1 et en D2, alors bien sûr, je pense que cette saison sera un peu différente de celles que j'ai vécu jusque là. En revanche, mes ambitions et mes objectifs personnels restent quasiment les mêmes que sur les saisons passées. Je veux jouer, marquer des buts et gagner !

 

Finalement, est-ce-que ce nouveau défi à quelque chose d'un peu « effrayant » pour toi ?

- « Effrayant » est peut-être un peu fort, mais ce challenge est quelque chose de tout à fait nouveau pour moi alors j'ai parfois quelques craintes. Je sais qu'il existe un fossé entre la D1 et la D2, mais je pense sincèrement que cela peut-être une expérience très enrichissante pour moi. Je suis une joueuse exigeante, avec moi-même mais également avec les joueuses qui m'entourent alors j'espère que cela pourra également permettre que nous progressions toutes et tous ensemble durant la saison.

 

Qu'espères-tu apporter à l'Olympique de Marseille ?

- J'espère pouvoir amener mon expérience du haut-niveau, et la partager avec le reste du groupe. En tant qu'attaquante, je souhaite bien évidemment marquer un maximum de buts et aider l'équipe à être la plus performante possible pour atteindre les objectifs fixés par le club.

 

 

Et à l'inverse, que peux t'apporter l'Olympique de Marseille ?

- A Juvisy j'ai connu des moments difficiles et des périodes où je jouais très peu. Je pense que l'Olympique de Marseille peut m'offrir le temps de jeu qu'il m'a manqué au FCF Juvisy Essonne. Nous profitons des mêmes installations que les garçons alors nous sommes dans de superbes conditions. On sent que le club fait beaucoup pour nous. Cela me plaît de penser que nous devons le lui rendre en étant performantes sur le terrain et en obtenant de bons résultats. L'OM va également m'accompagner dans mon double projet et me permettre de passer mon BPJEPS AGFF (Activités Gymniques de la Forme et de la Force) en alternance sur un an.

 

 

D'autres clubs t'avaient-ils contacté pour que tu les rejoignes cette saison ?

- Oui, d'ailleurs cela m'a valu des vacances un peu « casse-tête » si je peux dire (Rires). Plusieurs clubs (français ou étrangers) m'avaient contacté en effet, et ma décision a tardé car certains d'entre eux avaient aussi de beaux projets. Cela aurait pu se faire avec Nîmes par exemple, mais les choix se jouent parfois sur des détails. En tout cas, je leur souhaite une très bonne saison en D1 et j'espère que l'équipe parviendra à se maintenir parmi l'élite. Un petit clin d'oeil à Nancy également, qui semble avoir une véritable envie de développer sa section féminine. Je leur souhaite d'atteindre leurs objectifs.

 

Pour quelles raisons as-tu choisi le club de l'OM plutôt qu'un autre finalement ?
- En plus des raisons évoquées précédemment, je dirai que les échanges que j'ai eu avec Christophe Parra m'ont beaucoup aider à prendre ma décision. J'ai senti qu'il avait vraiment envie que je rejoigne l'équipe et que j'apporte un plus dans la finition, un domaine dans lequel l'équipe avait parfois peiné la saison dernière. Les ambitions du club, les installations, le double projet, le discours du coach, mon intuition...Voilà qui a « suffit » à me convaincre (Rires).

 

Tu n'auras joué que deux saisons sous les couleurs du FCF Juvisy, que retiens-tu de cette expérience dans l'Essonne ?

- L'expérience aura tout de même été bonne, et j'en ressors pas de mal de choses positives au final. Certes j'aurais aimé avoir plus de temps de jeu, mais à côté de ça Juvisy m'a permis de faire la transition entre un statut de « joueuse pro » (OL, Francfort) et un statut de joueuse de haut-niveau qui pense à l'avenir et le prépare au mieux. Le club travaille bien et fait en sorte de se donner les moyens, tout en gardant un côté familial. Comme à chaque déménagement, j'ai laissé des voisines (Rires) et des ami(e)s derrière moi, mais je sais que malgré la distance, l'amitié restera.

 

Pour finir, que pouvons nous te souhaiter pour cette nouvelle saison ?

- Que l'Olympique de Marseille monte en D1 à la fin de la saison, que je marque beaucoup de buts, et que j'obtienne mon diplôme au mois de juin. Si vous avez un génie dans la lampe Foot d'Elles, voilà mes voeux pour la saison 2015-2016 (Rires). »

 

 

 

Propos recueillis par Sandrine Dusang

 

 

 

 

 

Crédits photos : Camille Daurès / OM.net, Sandrine Bretigny, FCF Juvisy - William Morice

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.