Les Bleues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 12/12/2017 13h38
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 12/12/2017 13h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 12/12/2017 13h25
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Ph. Bergerôo : "Il y aura des changements"


Publié le 20 juin 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Ph. Bergerôo : Il y aura des changements

A la veille de ce huitième de finale face à la Corée du Sud, Philippe Bergerôo a manié plus que jamais la langue de bois en conférence de presse. Le sélectionneur se méfie de cette nation asiatique et assure ne pas penser à un éventuel quart de finale face à l'Allemagne.


 

 

 

 

 

Peut-on s'attendre à de nouveaux changements au coup d'envoi face à la Corée du Sud et est-ce que cela pourrait concerner Eugénie Le Sommer ?

P.B : « Jusqu'à présent je n'ai jamais donné mon équipe avant, mais c'est vrai que j'essaie de faire tourner, de trouver des solutions par rapport au physique. Dans mon esprit, je mets à chaque fois l'équipe la plus compétitive, surtout face à un adversaire comme la Corée. C'est une équipe très bien placée sur le terrain, capable de contrer et avec une bonne maîtrise collective.


N'y a-t-il pas la tentation de faire à nouveau confiance aux titulaires du Mexique ?

- L'équipe en place a fait un très très bon match, les joueuses ont su prendre leur chance. A partir de là, il y aura certainement quelques changements. (rires)


Ouvrir le score sera-t-il un aspect décisif de la rencontre ?

- C'est important de débuter le match comme on l'a fait contre l'équipe du Mexique. Il va falloir être très concentré sur ce match car cela sera très serré. Ouvrir le score serait une bonne chose pour nous.

 
Avec ce huitième de finale, c'est une autre compétition qui débute ? Est-ce que l'on s'y prépare différemment ?

- De manière différente non, car le premier match difficile était le Mexique. C'est notre deuxième match couperet. A partir de là, on prépare ces matches-là avec beaucoup de solidarité, en sachant ce que l'on a à faire, c'est la chose la plus importante.

 
Comment comptez-vous aborder ce match sur le plan du jeu en agressant d'entrée les Coréennes comme face au Mexique ?

- Contre le Mexique on avait besoin d'une réaction car sur la Colombie tout n'était pas à jeter. On a fait 20 premières bonnes minutes et après il y a eu une absence. On verra demain la composition de la Corée du Sud. A partir de là je ne vais pas dire si on va aller les chercher. Les filles seront présentes dès la première minute.

 

Est-ce que gagner ce match peut être important pour le football féminin français ?

- Oui, parce qu'il y a un engouement terrible en France qui porte l'équipe. On sait très bien qu'en faisant une bonne Coupe du Monde cela peut augmenter le nombre de licenciées chez nous. Il faudrait passer une barre. Ce qui est important aussi c'est 2019 qui arrive même si on est dans le présent. Si on arrive à faire une bonne Coupe du Monde et ensuite bien préparer l'édition 2019, cela permettra de débloquer beaucoup de choses ».

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
8 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.