Actus
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de gromit à 14/12/2017 17h33
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de sab8969 à 14/12/2017 16h36
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Paris ne doit pas se louper


Publié le 05 février 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Paris ne doit pas se louper

Pour le compte de la 15e journée de Division 1 féminine, le Paris Saint-Germain reçoit l'Olympique Lyonnais (coup d'envoi à 18h45). Un match aux allures de finale pour le titre pour les Parisiennes, qui pourront compter sur leur Brésilienne en forme Cristiane, mais qui a été programmé à un horaire plutôt inhabituel.


 

 

 

Sur le plan comptable, le PSG peut encore espérer. A quelques heures de recevoir l'Olympique Lyonnais à Charlety (coup d'envoi 18h45), le club de la capitale pointe à trois longueurs du nonuple champion de France en titre. Mais sur le terrain, les Parisiennes peuvent-elles faire tomber l'OL, seule équipe invaincue cette saison ?

 
Le PSG au pied du mur

« On va tous dire que c'est un énorme choc sur le papier mais j'ai peur qu'à la fin cela soit encore l'OL qui gagne car ils ne laissent pas beaucoup de miettes », concède Margot Dumont, journaliste à BeIn Sports (1). La claque du match aller (défaite 5-0 à Gerland lors de la quatrième journée) a eu le temps de s'évacuer. Et entre temps, le jeu des joueuses de la capitale a évolué, s'est réglé. « Si Paris est concentré et sort le même match qu'en Ligue des Champions l'année passée, il y a une chance, mais ce serait un exploit, il n'y a jamais de bon moment pour prendre une équipe comme Lyon ». Avec en chef d'orchestre une certaine Cristiane ? La Brésilienne retrouve une seconde jeunesse depuis son arrivée à Paris. Auteure de 14 buts en championnat (pour dix matches joués), elle est devenue la joueuse clé de l'effectif parisien. En témoigne, sa dernière performance face à Montpellier. Mais pour la voir reformer son duo de sélection avec Rosanna il faudra encore attendre un peu, car la dernière recrue du PSG n'est pas qualifiée. Et faire probablement sans la capitaine Caroline Seger, incertaine. Une absence qui pourrait s'avérér très préjudiciable. Enfin, si le PSG décroche un résultat positif, les coéquipières de Laura Georges devront encore espérer un faux pas de l'OL face à Montpellier ou Juvisy pour reprendre la tête du championnat (l'OL serait en tête à la différence de buts)... Le défi ne sera donc qu'en partie relevé. Mais en cas de résultat négatif ce soir, la deuxième place, synonyme de Ligue des Champions, pourrait être menacée par Montpellier. La pression est donc sur les Parisiennes.

De son côté, l'OL arrive avec la ferme intention d'assomer le championnat. Privées d'Amandine Henry (mollet) et de Pauline Bremer (adducteurs), les Lyonnaises sont en confiance (avec une moyenne de buts supérieure à 10 en 2016), semblent encore plus fortes que la saison passée et attendent ce duel avec impatience. Confortées aussi par leurs deux dernières performances face au PSG (victoire 4-0 et 5-0).


Drôle d'horaire pour un choc

Enfin, ce qui interpelle dans cette affiche de la 15e journée de D1, c'est aussi l'horaire. En effet, le coup d'envoi de ce PSG-OL est programmé pour 18h45 à Charlety. Un choix plutôt surprenant car ce n'est pas sur un horaire de prime time. Et surtout un vendredi soir à l'heure où les travailleurs quittent le bureau parisien et le périphérique est de plus en plus saturé notamment au niveau de la Porte d'Orléans (qui se situe à quelques kilomètres du stade). Autant dire que l'accès ne sera pas aisé ce soir. « L'horaire ? Je trouve cela grave. On parle souvent de faire des efforts pour la médiatisation pour le sport féminin et là c'est tout le contraire. À Paris, à 18h45 un vendredi, c'est très compliqué les accès avec les bouchons. Ce n'est pas rendre service au football féminin », déplore Margot Dumont.

Le choix de la date et de l'horaire d'un match de ce type est le résultat d'une décision concertée des détenteurs de droits de la D1 féminine France Télévisions et Eurosport,qui retransmettront en simultané sur France 4 et Eurosport 2 ce PSG-OL. La chaîne publique n'avait pas vraiment d'autres créneaux en raison de la tenue de la première opération des «4 saisons du sport féminin» samedi et dimanche (2). Quelque soit le résultat ce soir, une énième revanche pourrait vite avoir lieu dès fin mars, en cas de qualification des deux rivaux pour les demi-finales de la Ligue des champions.

 

 

 

Les compositions d'équipe probables

PSG : Berger - Houara d'Hommeaux, Delannoy, Georges, Boulleau - Seger (cap.) ou Cruz, Hamraoui, Dahlkvist - Mittag, Cruz ou Delie, Cristiane. Entr. : Benstiti.
Lyon : Bouhaddi - Petit ou Kaci, Mbock Bathy, Renard (cap.), Majri - Abily, Kumagai, Necib - Thomis, Le Sommer, Hegerberg. Entr. :Prêcheur.

 

 

 

(1) beIN Sports retransmettra les quarts de finale à domicile de Ligue des Champions des clubs français : Olympique Lyonnais-Slavia Prague le 23 mars et PSG-Barcelone le 30 mars. 

 

(2) Dans le cadre de l'opération « 4 saisons du sport féminin », France Télévisions diffuse samedi et dimanche le tour de Fed Cup de l'équipe de France, et samedi soir à 21h la rencontre du Tournoi des Six Nations féminin entre la France et l'Italie. Et ce vendredi à 21h, ce sont les moins de 20 ans masculins qui jouent leur match des Six Nations face à l'Italie.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
11 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.