Division 2
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 12/12/2017 00h53
D1 F 2017-2018
Dernier message de thenightwalker à 12/12/2017 00h44
Coupe d'Asie 2018 (qualificatif à la CM 2019)
Dernier message de gromit à 12/12/2017 00h08
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Nîmes, la D1 en serrant les dents ?


Publié le 01 mai 2015 | Division 2
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Nîmes, la D1 en serrant les dents ?

Favori pour la montée en D1 dans le groupe C en début de saison, Nîmes tient son rang avec une place de leader occupée quasiment toute la saison. Donné quasiment promu après son match nul arraché à Marseille le 12 avril dernier, Nîmes tire un peu la langue en cette fin de saison. Et le suspense est du coup relancé...


 

 

 

 

 

"On est en D1, on est en D1..." pouvait-on entendre dans le vestiaire nîmois à l'issue du match nul arraché sur le terrain de l'Olympique de Marseille au soir du 12 avril. Après deux succès probants face au Puy et à Toulouse, deux outsiders, Nîmes tient donc l'OM en respect à cinq points, avec quatre matches encore à disputer d'ici la fin de saison. Nîmes est alors maître de son destin, et dispose d'un petit matelas confortable en tête. Mais...

 

Une saison plutôt maîtrisée

Après quatre ans en D2, Nîmes débute la saison 2014-2015 avec comme mots d'ordre continuité, maturité, arrivées de qualité. Lors d'une interview effectuée pour le blog Olympiennes et Marseillaises avant le match contre l'OM, l'entraîneur du Nîmes Métropole Gilles Agnel explique les bons résultats de son équipe ainsi : "On n’a perdu personne, à part deux arrêts de joueuses [...]. On a gardé le même groupe en bénéficiant de renforts de qualité avec des filles comme Ludivine Diguelman, Élodie Ramos, Zohra Ayachi [...], et le travail fait depuis deux ans porte tout simplement ses fruits".

Ce dimanche 12 avril, les Crocodiles nîmoises enchaînent-difficilement- après de solides victoires contre Le Puy et Toulouse lors des deux journées précédentes. Malgré une domination marseillaise très nette, Nîmes s'en sort avec un match nul qui lui permet de garder 5 points d'avance sur son adversaire du jour. Le plus dur semble fait pour l'équipe dirigée par Gilles Agnel, qui a augmenté -ou conservé- son avance sur ses adversaires. 

 

Les Crocodiles tirent la langue...

La rencontre face à l'Olympique de Marseille signifiait en fait un début de tendance. Face à Aurillac-Arpajon ensuite, il a fallu un doublé de Samira Tebbi dans le temps additionnel pour que Nîmes empoche les 4 points (2-0), alors que l'OM s'imposait dans le derby marseillais face au FAMF (1-3). Le week-end dernier, face à Claix, les Crocodiles ont mené à deux reprises, avant d'être rejointes à chaque fois (2-2). L'OM, de son côté, s'est imposé face à Blanzy (6-1) et s'est rapproché à trois points.

Heureusement pour Nîmes, pourrait-on penser, les deux dernières journées seront disputées les 17 et 24 mai. Un break de plus d'un mois survenant au meilleur moment pour le club gardois qui semble en perte de vitesse. Si ses derniers résultats ont relancé quelque peu le suspense dans le groupe, la montée pourrait cependant être obtenue dès la prochaine journée si l'OM perd au Puy et Nîmes obtient au moins le match nul face à Monteux.

 

 

Nîmes a son destin entre les mains. La montée récompenserait une équipe qui aura su se montrer solide tout au long de la saison, et notamment face aux équipes de milieu et bas de tableau qui auront fait très mal à des équipes comme l'OM, Toulouse ou Monteux. Le niveau s'homogénise, le groupe C est particulièrement dense et relevé et il faut batailler tous les week-ends pour obtenir les points de la victoire. Mais Nîmes peut compter sur Gilles Agnel pour garder l'objectif D1 en tête : "Jusqu’au dernier souffle, la dernière minute du dernier match, je laisserai mes filles sous pression pour pouvoir savourer, si montée il y a".

 

 

Crédit photos : ffnmg.net

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.