Top News
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 17/12/2017 17h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le Mondial en neuf chiffres


Publié le 06 juillet 2015 | Top News
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Le Mondial en neuf chiffres

Invincibilité, fair play, festival offensif en finale au terme de 52 matches de compétition, voici un guide des chiffres marquants de cette Coupe du Monde 2015, septième édition de l'histoire.


 

 

 

 

 

 

 

3

Comme le nombre de titres de championnes du monde décrochés par les Etats-Unis. En s'imposant en finale face au Japon (5-2), les joueuses de Jill Ellis ont donc conquis leur troisième étoile et sont désormais la seule nation à détenir trois titres mondiaux. Les USA sont à nouveau sur le toit du monde.


7

Comme le nombre de buts inscrits lors de la finale USA-Japon. Soit le total le plus important depuis la création de la Coupe du Monde en 1991. Parmi ces sept réalisations, quatre ont été inscrites sur coup de pied arrêté. Les Américaines se sont imposées 5-2.

 

40

Comme l'âge de Christie Rampone. La joueuse américaine est devenue la plus âgées à participer à une finale de Coupe du Monde à 40 ans et 11 jours. Christie Rampone a participé à cinq Coupes du Monde et avait été sacrée en 1999.

 
13

Comme le nombre de minutes qu'il a fallu à Carli Lloyd pour inscrire le premier triplé de l'histoire en finale d'une Coupe du Monde. La capitaine américaine a d'abord marqué à la 3e, puis à la 5e et enfin à la 16e minute le plus beau but de la compétition : un lob de 50 mètres.

 

3 Bis

Comme le nombre de buts encaissés par Hope Solo au cours de la compétition dont deux en finale. La gardienne américaine a réussi à conserver ses cages inviolées pendant cinq matches complets, au total une période de 540 minutes. Au total, Hope Solo a réalisé quinze arrêts pendant ce Mondial. Elle a logiquement décroché le trophée "Gant d'Or" au titre de la meilleure gardienne de la compétition.

 
2

C'est le nombre de cartons rouges délivrés pendant ce Mondial. La Colombienne Catalina Perez et l'Equatorienne Ligia Moreira ont été les deux seules joueuses expulsées. Par match, une moyenne de 2,1 cartons a été sortie par le corps arbitral. Ce qui montre l'état d'esprit de fair-play dans lequel s'est déroulée cette Coupe du Monde. La Colombie a été l'équipe la plus sanctionnée (9 jaunes, 1 rouge), l'Australie le meilleur élève (aucun avertissement en cinq rencontres).

 

20

Comme le nombre de buts marqués par l'Allemagne. La meilleure attaque de la compétition n'a pas battu le record offensif co-détenu par les USA en 1991 et l'Allemagne en 2003 (25 buts). Sur ces vingt réalisations, six sont attribuées à Celia Sasic, et cinq autres à Anja Mittag.


17

Comme le nombre de buts encaissés par l'Equateur. Tout cela lors de la phase de poule, à savoir trois rencontres. Les Equatoriennes se sont inclinées 6-0 face au Cameroun, 10-1 face à la Suisse, et 1-0 face au Japon. Elles ont grandement contribué à la moyenne de 2,8 buts par match inscrits pendant la compétition et détiennent donc ce triste record de pire défense de l'histoire du Mondial. 


5,3

Comme le pic d'audience sur W9 lors du quart de finale opposant l'Allemagne et la France : 5.3 millions de téléspectateurs. C'est tout simplement le record absolu d'audience sur la TNT. Avec une moyenne de 4,1 millions de téléspectateurs (25% de parts d'audience). Des chiffres qui prouvent l'engouement autour de l'équipe de France. Pourvu que cela dure.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.