Actus
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h29
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h26
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 23h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

J. Houara d'H. : « Cette saison pourrait-être la bonne, mais le chemin est encore long »


Publié le 22 avril 2015 | Actus
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


J. Houara d'H. : « Cette saison pourrait-être la bonne, mais le chemin est encore long »

Entre les deux matches de Ligue des Champions, Jessica Houara d'Hommeaux, latérale droite du Paris Saint-Germain, revient sur le match aller face à Wolfsburg et se projette sur la suite de la compétition. Si le PSG a de bonnes chances de se qualifier pour la finale, l'internationale française reste tout de même prudente. Entretien.


 

 

 

 

 

Tu es revenue de blessure il y a peu, alors pour commencer, comment vas-tu ?

J.H d'H : « En effet, je souffrais d'une élongation à l'ischio, qui devait me tenir éloignée des terrains cinq semaines. Finalement ma convalescence a été moins longue que prévu et j'ai pu reprendre les entrainements collectifs après seulement deux semaines et demie. Aujourd'hui tout va très bien et je me sens en pleine possession de mes moyens.


Nous ne t'attendions pas forcément titulaire face à Wolfsburg le week-end dernier. Etait-ce une surprise pour toi également ?

- Je savais qu'il y avait des chances que je débute car j'étais prête pour ça physiquement. Avec la doc' nous avions discuté et évoqué le fait que je puisse jouer les quatre-vingt-dix minutes de la rencontre mais en gérant mes efforts dans le couloir. J'ai donc fait ce que j'avais à faire mais en m'économisant certains allers-retours le long de la ligne.

 

Qu'est ce que cela fait de jouer une demi-finale de Ligue des Champions ?

- C'est énorme ! Je pense que toutes les joueuses de football rêvent de participer à cette prestigieuse compétition. Pouvoir disputer une demi-finale de Ligue des Champions est quelque chose d'extraordinaire, qui plus est lorsque tu la joues contre le tenant du titre et que le résultat de la première manche est positif !

 

Justement, avec quelques jours de recul, quel est ton sentiment sur cette victoire à Wolfsburg ?

- Je pense que nous avons réalisé un match vraiment complet. Au-delà du résultat, c'est aussi la manière qu'il faut retenir. Nous avons fait un vrai match d'équipe ! En parlant à la fin du match, nous avons réalisé que notre collectif nous avait permis de moins nous fatiguer. Nous avons fait les efforts les unes pour les autres et nous avons aussi énormément communiqué. Je crois sincèrement que sur ce match, notre solidarité a fait la différence et que nous sentions qu'il ne pouvait pas nous arriver grand chose finalement. C'est un des matches les plus aboutis de notre saison et nous devons le garder en référence.

 

Depuis le début de saison, on parle souvent des fortes individualités du PSG mais également de certains manques au niveau du jeu collectif. D'après toi, la mayonnaise a-t-elle pris pour de bon cette fois ?

- C'est difficile à dire ou à expliquer. Lorsque l'on regarde la performance de samedi dernier, on se dit que nous avons franchi un cap mais on se demande aussi pourquoi nous n'avons pas joué comme ça toute la saison. Lorsque l'on a joué nos deux matches de Ligue des Champions contre Lyon, nous avons eu ce même sentiment de satisfaction concernant notre jeu. Pourtant, nous sommes ensuite retombées dans nos travers, alors je dirai que la mayonnaise a pris lorsque nous aurons confirmé cet état d'esprit et enchaîné les matches de cette façon.

 

D'après toi, qu'est-ce qui a le plus embêté les Allemandes et qu'il faudra réitérer ce week-end pour obtenir la qualification ?

- Je crois que ce qu'il les a le plus embêté c'est que nous ne les laissions pas jouer. Le staff avait beaucoup observé cette équipe et la semaine précédent la rencontre, nous avions énormément travaillé tactiquement pour les contrer. Nous avons fait en sorte que Wolfsbourg ne puisse pas évoluer et développer son jeu comme il le fait habituellement. Je pense aussi que les Allemandes ont été un peu surprises de l'intensité et du niveau de jeu que nous avons produit.

 

Comment appréhendes-tu le match retour de ce dimanche 26 avril à Charléty ?

- J'espère que nous réussirons à renouveler la performance du premier match, tout en sachant que Wolfsburg va certainement élever son niveau de jeu. Connaissant le mental des Allemandes, elles auront les crocs et l'envie de montrer un autre visage. En tout cas, le match retour sera forcément différent car l'effet de surprise n'existe plus désormais et les Allemandes savent davantage à quoi s'attendre. Pour se qualifier, il faudra que nous soyons solides défensivement et bien concentrées jusqu'au coup de sifflet final, car rien n'est fait pour le moment.

 

C'est la première fois que le PSG arrive à ce stade de la compétition... Penses-tu que cette saison pourrait-être la bonne et que vous êtes capables d'aller au bout ?

- Le fait d'atteindre les demi-finales de la compétition récompense notre travail quotidien et l'investissement du club pour l'équipe féminine. C'est déjà une performance importante mais il faut être honnête et lucide, ce que le club attend en retour de son investissement, ce sont surtout des titres. Je ne sais pas si nous irons au bout cette saison mais c'est évidemment ce que nous souhaitons toutes et tous. Après avoir éliminé l'OL en huitièmes de finale et battu Wolfsbourg chez lui lors du match aller... cette saison pourrait-être la bonne oui, mais le chemin est encore long et nous ne devons pas griller les étapes ».

 

 

Propos recueillis par Sandrine Dusang. 

 

 

Crédits photos : psg.fr / team pics, fréderique grando

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.