Top News
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Guingamp, exode bis


Publié le 25 juin 2016 | Top News
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Guingamp, exode bis

Comme lors de l'intersaison précédente, le mercato de l'En Avant Guingamp est très agité. Six joueuses ont déjà été annoncées sur le départ ou ont été transférées dans leur nouveau club. Après un exercice 2015-2016 difficile où le club breton a lutté pour le maintien, Sarah M'Barek va devoir trouver les ressources pour repartir sur un nouveau cycle.


 

 

 

 

 

On se croirait revenu un an en arrière. Quand dans ces colonnes, nous décrivions la situation d'exode subie par l'En Avant Guingamp malgré une belle saison au cours de laquelle le groupe de Sarah M'Barek avait titillé les poids lourds du championnat jusqu'au bout et avait fini à la 5e place. Les fondations posées avec un groupe jeunes se fissuraient fortement. Après avoir connu une saison synonyme de progression, l'exercice 2015-2016 s'est alors plutôt apparenté à un parcours du combattant. Les Bretonnes flirtant longtemps avec la ligne rouge (relégable ou non) et n'ayant obtenu leur maintien qu'en fin de saison.

 
Départs en cascade

A un contexte différent, des conséquences identiques. Le mercato est déjà très agité à Guingamp. Le rayon des départs est déjà plein. Six départs ont été officialisés et non des moindres. Clarisse Le Bihan a rejoint Montpellier, Emmeline Mainguy est partie découvrir l'Espagne et Santa Teresa, Aminata Diallo a signé au PSG. Marine Dafeur et Caroline La Villa ont renforcé l'effectif du LOSC. Enfin, Laura Douessin a été annoncée à l'US Saint-Malo en Division 2. Sur tous ces départs, certains sont à relativiser car ils étaient prévus comme celui d'Aminata Diallo qui avait prévenu le club avant la fin de l'exercice 2015-2016 qu'elle ne resterait pas. Pour Clarisse Le Bihan, c'était aussi prévisible suite à l'implantation de l'attaquante dans le groupe France par Philippe Bergerôo cette saison. Idem pour Emmeline Mainguy (remplacée par Maryne Guignoux en cours de saison suite à une blessure) et Marine Dafeur (elle n'a pas joué un seul match cette saison à cause de sa blessure aux ligaments croisés) qui ne semblaient plus rentrer dans les plans de Sarah M'Barek cette saison.

 
Et la désertion n'est pas terminée a priori. Selon nos informations, Mélissa Plaza (tout juste doctorante) et Noémie Carage devraient également quitter le club. La première étant en conflit avec l'En Avant, l'aventure rouge et noire aura tourné court. Idem pour Lalia Storti Dali qui, après trois saisons en Bretagne, va changer d'air. 


M'Barek, adepte du turnover

Responsable d'une équipe indépendante financièrement de la structure professionnelle et financé par les partenaires, Sarah M'Barek gère un effectif jeune. Si certaines joueuses d'expérience comme Mélissa Plaza, ont rejoint les Rouge et Noires cette saison, « elle n'a pas eu le rendement attendu ». Depuis son arrivée en Bretagne, l'ancienne internationale A est adepte du turnover pour pallier aux différentes sollicitations à l'endroit de ses joueuses révélées (comme Griedge Mbock Bathy recrutée par l'Olympique lyonnais l'été dernier). Par conséquent, cet exode massif ressemble beaucoup à ce qui s'est produit l'année passée, et il n 'y a vraiment rien de surprenant là-dedans. Surtout que la saison a été longue et éprouvante sur le plan mental avec cette bataille pour le maintien. Ce qui pourrait aussi inciter certaines joueuses à aller voir ailleurs. En revanche, le staff guingampais parviendra-t-il à faire venir quelques renforts qui permettront au club de rester en D1 ? Premier élément de réponse jeudi dernier, avec l'annonce de la signature pour deux saisons de la capitaine de l'équipe nationale du Nigeria, Evelyn Nwabuoko, qui devrait remplacer Aminata Diallo. Une joueuse pleine d'expérience qui retrouve en Bretagne sa compatriote Desire Oparanozie. Une annonce suivie par celle de la prolongation de Salma Amani, la capitaine pilier du milieu de terrain breton.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
11 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.