Les Bleues
Sur nos forums
Coupe du monde de rugby féminin à XV
Dernier message de erik43 à 18/08/2017 14h04
Euro U19 2017
Dernier message de cnessy à 18/08/2017 13h48
Coupe du monde de rugby féminin à XV
Dernier message de patisstillalive à 18/08/2017 13h46
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

France-Russie : Entre fatigue et blessure(s)


Publié le 22 mai 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


France-Russie : Entre fatigue et blessure(s)

Après dix jours de préparation, dont six au complet, l'équipe de France joue son premier match amical face à la Russie, à Châteauroux ce vendredi soir (21 h). Une période où les Bleues travaillent beaucoup et où il faut éviter à tout prix la blessure.


 

 

 

 

 

 

Depuis leur arrivée à Clairefontaine le 11 mai dernier, les Bleues n’ont pas encore rencontré l'adversité. Cette rencontre amicale à Châteauroux face à la Russie (coup d’envoi à 21h), sur terrain synthétique, arrive à un moment de la préparation où les Tricolores sont dans le « dur ».

 

La Russie, un adversaire abordable

Après dix jours passés à l’INF et un stage de cohésion, les Bleues ont beaucoup travaillé sans ballon avec Fred Aubert, le préparateur physique. Le rythme et l’intensité devraient donc logiquement manquer ce vendredi soir à Gaston Petit. D’où le choix de la Russie par Philippe Bergerôo, 22e au classement FIFA et supervisée en avril. « Sans avoir de préjugés, je n’ai pas voulu une grosse équipe parce qu’on sait que l’on sera en pleine période de travail, et qu’on risque d’être physiquement en grosse difficulté ». Effectivement, la Russie, qui ne participe pas à la Coupe du Monde, reste sur deux défaites de suite face à la Corée du Sud (1-0, 2-0).

 

La priorité : pas de blessure

Mais au final, l’adversaire de l’équipe de France sera peut-être elle-même. Car à cette période de la préparation, les Bleues continuent de monter en puissance et il faudra prévenir toute blessure potentielle. La priorité du staff tricolore. « Face à la Russie, il ne faut pas avoir de blessée(s). C’est une période un petit peu difficile pour l’équipe. Difficile parce qu’il faut gérer le retour des Parisiennes. Au niveau du travail physique, il faut qu’elles récupèrent de leur saison », confie le sélectionneur. A Châteauroux, l'équipe titulaire au coup d'envoi devrait être quelque peu remaniée. « Cette rencontre contre la Russie va me permettre de faire tourner l’effectif. Dans une période où les filles sont fatiguées ». Au rayon infirmerie, Laure Boulleau a passé une échographie en début de semaine, suite à sa sortie prématurée en finale de Ligue des Champions, Rien de grave la latérale gauche parisienne. Autre bonne nouvelle, la rencontre se jouera à guichets fermés. Les 13 000 places de la Berrichonne ont trouvé preneur.

 

 

Crédit photo : fff.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.
instagram takipçi satın al

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort