Les Bleues
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Favorites, les Bleues sont prêtes au combat


Publié le 08 juin 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Favorites, les Bleues sont prêtes au combat

A 24 heures de son entrée dans cette Coupe du Monde face à l'Angleterre, l'équipe de France est prête au combat. Si tout le monde est apte pour ce premier match, il ne faudra pas se rater avec ce statut de favori pour le titre.


 

 

 

 

 

Elles ont la pancarte accrochée dans le dos. L'équipe de France fait partie des favoris pour le titre le 5 juillet prochain. A 24 heures de leur entrée dans cette Coupe du Monde 2015 les Bleues sont prêtes à assumer ce statut : «Je ne sais pas si on a la pression. Forcément après notre belle année, il y a beaucoup plus d'attente. Mais c'est juste une confirmation à avoir en 2015, il n'y a pas de pression à se mettre. Si on en est là c'est grâce à notre jeu », explique la capitaine Wendie Renard. Comme le dit le sélectionneur, c'est le moment où jamais de confirmer.

 

Tout le monde est sur le pont

Depuis l'arrivée à Moncton, l'ensemble du groupe s'entraîne normalement. Philippe Bergerôo aura donc à disposition toutes ses cartouches pour ce premier match : « Les 23 sont aptes à s'entraîner. On a fait très attention à faire tourner les filles lors des matches amicaux. Cela nous a permis d'éviter d'avoir certains pépins en mettant quelques filles au repos ». A la veille de la rencontre, les Bleues ont pu s'entraîner pour la première fois sur le terrain synthétique du stade de Moncton pendant environ 1 heure. Les sourires étaient de mise sur les visages tricolores. Mais également la concentration et la volonté de ne pas rater de ce premier match face à l'Angleterre : « Je ne sais pas si c'est l'adversaire plus difficile du groupe car il ne faut pas négliger la Colombie ou le Mexique. Il y aura beaucoup d'engagement c'est certain. Tout le monde se sent bien, on a fait une bonne prépa avec Fred et de bonnes conditions de jeu. On a les conditions idéales. Maintenant le match le plus important sera demain », confie Wendie Renard.

 

Ne pas se rater

L'attente autour des Bleues est grande à 24 heures de leur entrée dans la compétition. Face à l'Angleterre, présumée être l'adversaire le plus coriace du groupe, l'équipe de France devra s'imposer pour lancer idéalement sa compétition. « On connaît l'Angleterre depuis un moment et dernièrement lors de la finale du tournoi de Chypre en 2014 (l'équipe de France s'était imposée 2-0 nldr). Cela va être un match difficile. On les observe depuis un moment notamment à Chypre cette année. Elles sont 6e au classement FIFA. Il n'y a pas de grande différence entre le potentiel des deux équipes », concède Philippe Bergerôo. Les Bleues s'attendent à un combat physique et à un bloc très bas mardi soir. Mais pour s'imposer, les coéquipières de Wendie Renard devront garder leur philosophie de jeu : « Il ne faudra pas tomber dans le piège de se livrer et de se faire contrer, ou de ne pas jouer. On se concentre essentiellement sur notre jeu, notre qualité c'est de jouer. », prévient Thierry Asseloos, entraîneur adjoint. Premiers éléments de réponse ce mardi à partir de 19 h. 

 

 

Compositions probables :

FRANCE : Bouhaddi – Houara d'Hommeaux, Georges, Renard, Boulleau – Henry, Abily, Necib, Thomis – Le Sommer, Thiney.


ANGLETERRE : Bardsley – A.Scott, Houghton, Bronze, Rafferty - Nobbs, Williams, J.Scott, Moore (ou Carney) - Kirby, Aluko (ou White).

 

Anthony Rech à Moncton

Crédit photo : fff.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.