Top News
Sur nos forums
Euro 2017
Dernier message de elodieleg à 21/07/2017 10h35
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de fanol74 à 21/07/2017 10h31
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de sab8969 à 21/07/2017 10h10
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Elodie Thomis (OL) : “Notre histoire est belle, il faut continuer à l'écrire”


Publié le 28 avril 2017 | Top News
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Elodie Thomis (OL) : “Notre histoire est belle, il faut continuer à l'écrire”

A la veille d’une demi-finale retour de Ligue des Champions face à Manchester City demain soir au Parc OL, l’attaquante lyonnaise Elodie Thomis est revenue sur cette prestigieuse affiche, mais aussi sur ses dix ans de carrière passés entre Rhône et Saône. Entretien.


 

 

 

 

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder ce match retour face à Manchester City au Parc OL ?

E.T : << Je m’attends à une rencontre difficile, car je sais que cette équipe peut nous embêter. C’est un nouveau match qui commence, après notre victoire au match aller. Par expérience, nous savons que la qualification est loin d’être acquise pour le moment. Il faut rester concentrées et essayer de livrer la meilleure performance.

 

Vous vous étiez imposées (1-3) lors de la phase aller. La route de Cardiff est désormais toute tracée…

- Il ne faut pas tomber dans ce piège. Nous avons réussi à l’emporter au match aller, mais il faut désormais confirmer notre prestation. Cette semaine, tout le monde a bien travaillé dans l’optique de réaliser une belle performance. Nous voulons aller chercher cette finale devant notre public. L’objectif, c’est Cardiff ! Cette Ligue des Champions représente beaucoup pour le club, et nous allons tout donner pour décrocher un nouveau titre.

 

Comment aviez-vous trouvé cette équipe de Manchester City ?

- Nous avons travaillé sur différents points, en tenant compte des forces et faiblesses de nos adversaires. Cette formation anglaise défend très bien, et je pense qu’elles sont capables de se créer des occasions à n’importe quel moment. C’est aussi un groupe qui possède d’excellentes individualités. Je pense à l’américaine Carli Lloyd, qui peut marquer des buts et être dangereuse à tout moment. Nous allons développer notre jeu, comme nous le faisons depuis le début. Nous partons disputer ce match comme des guerrières, avec une réelle envie de performer. Dans ce type de match, il faut repartir à zéro, même si le résultat de la phase aller a été positif pour nous. Je connais mes coéquipières et je sais avec quelle détermination elles vont aborder cette partie. Nous avons toutes à coeur de nous imposer à domicile.

 

Vous êtes à 90 minutes de disputer une nouvelle finale de Ligue des Champions. Comment cet événement est-il perçu par l’ensemble de l’effectif ?

- Notre groupe est à la fois composé de joueuses présentes depuis plusieurs années, mais aussi de jeunes professionnelles. Je trouve qu’il y a une vraie osmose au sein de notre collectif. La plupart des filles ont l’habitude des grands rendez-vous européens, ce qui permet aux plus jeunes d’être rapidement dans le bain. Je ne pense pas qu’elles se mettent une pression supplémentaire en vue de cette confrontation. Au contraire, ce sont des matches à l’issue desquels on gagne en expérience.

 

La perspective d’une finale 100% française face au Paris Saint-Germain vous satisfait-elle ?

- Tout d’abord, je serai satisfaite de voir deux équipes françaises arriver en finale. Cela reste une très belle finale si elle venait à avoir lieu. L’OL et le Paris Saint-Germain méritent leurs places. Nous avons l’habitude d’évoluer face à cette formation, et cela donnera forcément lieu à une belle affiche. Au départ, les équipes allemandes dominaient les débats sur la scène européenne. Aujourd’hui, deux formations françaises sont dans le dernier carré, et je trouve ça positif.

 

<< L'objectif, c'est Cardiff ! >>

 

A quelle fin de saison vous attendez-vous dans les autres compétitions (D1, Coupe de France) ?

- Cette fin de championnat peut être belle, dans le sens où nous sommes encore engagées dans les trois compétitions. En D1, si nous parvenons à remporter les deux prochains matches, nous aurons fait un grand pas vers le titre, mathématiquement parlant. Ensuite, je pars du principe que toute finale se gagne, et nous allons nous préparer afin de battre Paris en Coupe de France.

 

Réaliser le triplé serait encore une belle récompense pour l’Olympique Lyonnais cette année. Avez-vous envie d’offrir ce cadeau à Gérard Prêcheur avant son départ en fin de saison ?

- Cela sera pour le club avant tout, mais aussi pour notre Président Jean-Michel Aulas qui investit et croit beaucoup en la réussite de son équipe féminine. Nous voulons aussi récompenser Gérard pour son travail et son investissement. En ce qui concerne l’équipe, chaque joueuse continue à marquer l’histoire de l’Olympique Lyonnais, et j’en suis personnellement très fière. Nous voulons pérenniser le travail qui a été fait jusqu’à présent, et entretenir la dynamique positive que nous connaissons depuis plusieurs années. Notre histoire est belle, et il faut continuer à l’écrire.

 

Vous êtes arrivée à Lyon il y a dix ans. Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’effectif ?

- Parfois, je prends le temps de me poser et de réfléchir à la façon dont les choses ont évolué depuis mon arrivée. J’ai vu passer de très nombreuses joueuses ! J’ai eu l’occasion de connaître des styles de jeu très différents, et de travailler aux côtés des meilleures joueuses. Aujourd’hui, je me rends véritablement compte de l’évolution que le club a pu connaître depuis toutes ces années. Je suis quelqu’un qui aime bien s’intéresser aux autres, je suis curieuse de nature et je découvre vraiment plein de choses.

 

On sent un véritable engouement autour de cette équipe lyonnaise. Que pensez-vous du public qui vous apporte un soutien de tous les instants ?

- J’ai pu constater cet engouement qui a pris de l’ampleur petit à petit. Au départ, nous avons construit cette équipe, en commençant à avoir des résultats. Les gens ont commencé à s’intéresser à nous. Je pense que le soutien va dans les deux sens, car les supporters apportent leur soutien, et nous essayons de leur rendre tout cela en faisant de bonnes performances. Au fur et à mesure de notre développement, le public a grandi avec nous, et je suis fière d’être soutenue par tout ce peuple lyonnais. J’apprécie de voir toutes ces personnes s’intéresser à notre discipline. Je tiens à remercier tous les supporters qui suivent le club depuis le début, nous les voyons aux entraînements, mais aussi à l’occasion des matches. La motivation est décuplée lorsque l’on sent ce soutien apporté par les fans. Nous avons un public extrêmement fidèle, dévoué, et qui a un vrai rôle dans notre réussite. >>

 

Propos recueillis par Benjamin Roux

 

 

Crédits photos : Olweb.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

google