Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 23h33
D1 F 2017-2018
Dernier message de casimir13 à 12/12/2017 21h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J17 : Le bilan


Publié le 13 mars 2016 | Actus
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


D1 - J17 : Le bilan

Cinq matches de D1 se jouaient ce dimanche. Le match des Parisiennes a été reporté*, mais les filles de Farid Benstiti ont dû se réjouir de la contre-performance montpelliéraine sur le terrain d'Albi (1-2). Lyon et Juvisy l'ont emporté, comme Rodez, solide 5e. Saint Maur tombe à la dernière place du classement après le nul de Nîmes face à Saint-Etienne.




Albi-Montpellier (2-1) : Grosse surprise, et très gros coup dur pour Montpellier, qui est sûrement le plus grand perdant de cette journée. On le sait, l’ambition d’Adolphe Ogouyon à la tête d’Albi était de produire du jeu, et d’embêter au maximum le Top 4. Si ça n’avait pas été une franche réussite jusque-là, c’est chose faite ce dimanche avec cette victoire 2-1. L’ASPTT avait fait le plus dur en ouvrant le score, en fin de première période (1-0, 40’). Mais les Montpelliéraines revenaient des vestiaires avec de bonnes intentions, et égalisaient finalement en milieu de deuxième période (1-1, 63’). On les pensait alors relancées dans ce match, mais ce sont les Albigeoises qui ont fini par remporter la rencontre, en inscrivant le but du 2-1. Très bonne opération pour Albi, qui s’éloigne presque définitivement de la zone de relégation. En revanche, Montpellier s’éloigne lentement des places européennes, et poursuit cette mauvaise série entamée face à Paris en janvier dernier (1 seul match gagné sur ses quatre derniers en D1). C’est même sa place sur le podium qui est désormais menacée.


Juvisy-Soyaux (4-1) : Et c’est Juvisy qui se relance par la même occasion dans la course au podium. Au terme d’un match disputé, avec beaucoup d’engagement physique, les Franciliennes  se sont largement imposées. Pourtant, ce sont les Soljadiciennes qui ouvrent le score, contre le cours du jeu, en fin de première mi-temps. A l’image de Montpellier, les coéquipières de Gaëtane Thiney vont revenir sur le terrain avec plus d’envie, et rapidement recoller au score, par l’intermédiaire de Camille Catala, d’une superbe frappe qui ne laisse aucune chance à Moinet. Par la suite, Juvisy pousse, et prend l’avantage grâce à Amélie Coquet, avant que Kadidiatou Diani et Théa Greboval, d’un centre un peu chanceux qui venait finir sa course dans le but adverse, ne viennent conclure la marque. Les Soljadiciennes, moins en forme les 45 dernières minutes, peuvent regretter le résultat final, puisqu’elles voient Rodez leur prendre la cinquième place, alors que Juvisy a profité de la contre-performance héraultaise pour revenir à 1 point de la troisième place.

 

La Roche-OL (0-5) : Certainement amoindri par le retour de bon nombre de ses joueuses d’une semaine internationale fatigante (11 Lyonnaises jouaient la She Believes Cup avec l’Equipe de France), l’Olympique Lyonnais n’a pas livré le meilleur match de sa saison ce dimanche face à La Roche. Le premier acte lyonnais a été poussif, et la victoire s’est lentement dessinée. Il a fallu un éclair de Mylaine Tarrieu pour que le match se débloque. Sur un raid solitaire, et après avoir récupéré le ballon, elle décale Ada Hegerberg du côté droit de la surface. Cette dernière sert parfaitement Eugénie Le Sommer, qui ne rate pas l’occasion d’inscrire le premier but de la rencontre (1-0, 37’). Les (faibles) espoirs yonnais se sont éteints juste avant la mi-temps, après un magnifique corner rentrant de la tout aussi jeune Eve Perisset, qui marquait son premier but en D1, et de quelle manière. L’ESOF défendait bien, et essayait d’exploiter chaque contre, mais en deuxième période, les Yonnaises ont souffert, physiquement surtout. Et l’OL ne se privait pas d’exploiter cette fatigue, en inscrivant 3 buts dans les 25 dernières minutes. Louisa Nécib, rentrée à la mi-temps, inscrivait le troisième but lyonnais (65’) avant que Lavogez (84’) puis Amandine Henry (85’) ne clôturent la marque. Lyon continue son parcours tranquille en D1. Pas de regret du côté de La Roche, qui reste 10eme. 

 

Saint-Etienne-Nîmes (2-2) : Le score final peut laisser d’énormes regrets aux deux équipes. A Saint-Etienne puisqu’il a dominé cette rencontre. A Nîmes puisque les coéquipières de Delphine Saez menaient de deux buts à la mi-temps. Les Vertes dominent grandement le premier acte, mais se font surprendre par deux fois sur contre-attaque. C’est Elodie Ramos qui inscrit le premier but du match peu après la demi-heure de jeu, avant que Saulnier ne vienne marquer le deuxième but juste avant la mi-temps (2-0, 45’+1). Un coup dur pour les Stéphanoises qui avaient jusqu’ici fait preuve de beaucoup de maladresse, lorsqu’elles ne se heurtaient pas à une gardienne nîmoise en bonne forme hier, à nouveau. Elles n’ont pourtant rien lâché, et sont revenues, en réduisant d’abord le score peu après le retour des vestiaires. Dans ce deuxième acte à sens unique, Saint-Etienne allait égaliser dans les derniers instants au grand dam de Nîmes. Les Stéphanoises marquent un coup d’arrêt et voient Rodez prendre le large en vue de la 5eme place, tandis que Nîmes quitte enfin la dernière place du championnat, qui échoit à Saint-Maur.

 

Saint-Maur-Rodez (0-4) : Pas vraiment de surprise donc dans cette rencontre, puisque Rodez, l’a largement emporté face à une équipe en pleine dégringolade. Les Ruthénoises s’imposent 4 à 0 grâce à des buts de Bornes (17’), Lemaitre (32’), et un doublé de De Souza (59’, 71’). Elles prennent ainsi la cinquième place du championnat, avec 3 points d’avance sur leur premier poursuivant, Soyaux. La VGA, qui reste désormais sur 8 défaites de rang, occupe la dernière place du championnat.

*A la demande de Paris, le match PSG-Guingamp a été déplacé au samedi 19 Mars à 16h.

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.