Top News
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de mamounette à 21/10/2017 23h08
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 21h04
EDF Objectif 2019
Dernier message de mechecourte66 à 21/10/2017 20h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CDM : La France favorite du groupe F


Publié le 03 juin 2015 | Top News
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


CDM : La France favorite du groupe F

J-3 avant le début de la Coupe du Monde. Petit à petit, les regards se tournent vers le Canada, pays-hôte de la compétition. Foot d'Elles vous propose une présentation des six groupes. Aujourd'hui, place au groupe F, celui de la France qui devra batailler avec l'Angleterre, le Mexique et la Colombie pour atteindre les huitièmes de finale de la compétition


 

 

 

 

 

L'Angleterre, pour revenir sur le devant de la scène

L'équipe, sous la houlette d'Hope Powell, avait terminé au fond du trou à l'Euro. Nouveau sélectionneur, Mark Sampson, et retour des "bannies" et autres joueuses en bisbille avec Powell. Si le groupe présent à la Coupe du Monde est homogène et a belle allure, l'Angleterre évolue en-dessous de son niveau à cause notamment d'une mauvaise gestion de l'équipe par un sélectionneur inexpérimenté. Difficile de savoir quelle sera la composition de départ ou l'envie qu'afficheront les joueuses sur le terrain. Le talent et les compétences sont là, il faudra plus pour battre la France et continuer vers les phases finales.

 

 

La Colombie, pour sortir du groupe

C'est l'équipe la plus mal classée du groupe mais également la plus inexpérimentée en Coupe du Monde. A priori, la Colombie ne terminera pas dans les deux premiers du groupe, mais il faudra faire très attention à une sélection très accrocheuse, que les Françaises n'avaient battue que 1-0 lors des derniers JO. Equipe accrocheuse et physique, parfois trop quand elle est dépassée, la Colombie dispose cependant de bonnes joueuses, Yoreli Rincon et Catalina Usme en tête. Pour sa deuxième participation à l'épreuve, la Colombie semble un peu juste pour une qualification en huitièmes de finale mais rien ne semble impossible...

 

 

 

La France, objectif première place

Normalement, la France doit se qualifier à la première place du groupe. L'équipe est théoriquement la plus forte et semble motivée pour faire mieux qu'il y a quatre ans. Groupe complet et disposant d'éléments parmi les meilleures joueuses du monde à quasiment tous les postes, la France a les moyens d'aller très loin dans la compétition. Il faudra se méfier cependant d'un groupe pas si facile que ça, même si largement à sa portée. C'est à partir des phases finales que la tâche devrait se compliquer pour les Françaises...

 

 

Le Mexique, pour enfin sortir de la phase de poule

Quel visage montrera le Mexique cet été ? Capable du meilleur, mais surtout du pire, le Mexique dispose pourtant d'un groupe homogène de très bonne qualité. Alliant technique et style de jeu sud-américain à un physique plus nord-américain (la plupart des joueuses ont joué ou jouent aux Etats-Unis), le Mexique peut sortir du groupe, ce qui serait une première, pour sa troisième participation à l'épreuve. Pour cela, son premier match face à la Colombie sera très important pour décider du sort de la sélection.

 

 

 

Pronostic Foot d'Elles

En théorie, la hiérarchie mondiale ne laisse que peu de suspense. Avec deux équipes dans le top 6 et deux autres une vingtaine de places derrière, les deux nations européennes que sont la France et l'Angleterre devraient se qualifier. La première place du groupe pourrait d'ailleurs être déterminée dès la première journée, puisque les deux nations s'affronteront. Normalement, la France devrait s'imposer, d'autant que l'Angleterre, même si en regain de forme depuis le départ d'Hope Powell, n'évolue pas au niveau qu'elle devrait. Mais sur un match d'ouverture, tout peut se passer... La troisième place se jouera entre les deux nations américaines, et là aussi, la décision devrait se faire dès la première journée. Même si le Mexique est plus fort en théorie, il pourrait avoir du mal face à une Colombie accrocheuse comme cela avait été le cas contre Trinité et Tobago lors des qualifications CONCACAF fin 2014. L'ex-prodige annoncé Charlyn Corral, en forme, jouera-t-elle encore une fois le rôle se sauveuse ?

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.