Equipe de France A
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de patisstillalive à 22/08/2017 20h12
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de remylemina à 22/08/2017 20h02
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de sab8969 à 22/08/2017 19h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Bleues : Un nul et du travail


Publié le 21 octobre 2016 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Bleues : Un nul et du travail

En déplacement à Doncaster, l'équipe de France féminine avait l'occasion de se jauger face à l'Angleterre, cinquième nation mondiale. Au bout de 90 minutes plus que brouillonnes et proches de l'ennui par moments (0-0),, les Bleues, privées de quelques titulaires, ont pu voir qu'il leur restait du travail d'ici à l'Euro 2017.


 

 

 

Et si la dernière action de cette rencontre amicale entre l'Angleterre et la France à Doncaster résumait en quelques sortes ce match amical d'octobre préparatif à l'Euro 2017. Les Bleues ont le ballon et tentent de le faire circuler à 30 mètres du but, gênées en permanence par le pressing anglais. Mais elles peinent à trouver un décalage. Finalement, Camille Catala, tout juste entrée en jeu, parvient à centrer au deuxième poteau. S'en suit un cafouillage, le ballon revient dans les pieds d'Amel Majri sur l'ailde gauche, mais la Lyonnaise commet une erreur technique et laisse filer le cuir en touche... Les joueuses d'Oliveir Echouafni savaient que face à la 5e nation mondiale elles allaient se tester. Résultat : il y a encore du travail.

 
Florilège d'imprécisions

Avec un bloc très bas et très agressif, les coéquipières de Steph Houghton ont posé de nombreux problèmes aux Bleues. Si les joueuses d'Olivier Echouafni possèdent globalement le ballon pendant les quarante-cinq premières minutes, elles vont faire preuve d'une aisance certaine pour l'imprécision. Et pourtant l'envie ne leur manquait pas visiblement puisqu'elles ont tenté des choses. Mais trop souvent, la passe ou le centre n'est pas arrivé, l'appel pas fait dans le bon timing, oiu le dernier contrôle pas assez précis à l'image d'Eugénie Le Sommer qui pousse trop loin son ballon aux abords de la surface anglaise alors qu'elle avait été bien lancée par Gaëtane Thiney (37').

L'organisation des Lionnesses posait également problème aux Bleues qui ne parvenaient pas régulièrement à casser les lignes, à trouver des intervalles, ou à exploiter les côtés. Un chiffre résume d'ailleurs parfaitement leur impuissance. Deux, comme le nombre de frappes tentées dans cette première période. Toutes les deux réalisées par Elise Bussaglia, toutes les deux non cadrées. En somme, les Françaises n'ont pas été assez conquérantes, et ont parfois manqué d'agressivité.

 
Manque de créativité

Après la mi-temps, à l'imprécision vient s'ajouter le manque de créativité offensive. Ce sont même les Anglaises qui sont plus entreprenantes et qui parviennent à se projeter rapidement vers l'avant même si ce n'est pas brillant non plus. Dans le jeu tricolore il ne se passait plus grand chose, à tel point que même la fanfare s'est éteinte pendant un moment. Il aura tout de même fallu attendre la 74e minute de jeu pour voir la première frappe cadrée tricolore par l'intermédiaire de Sandie Toletti, tout juste entrée en jeu. Evidemment, il y avait des absences remarquées ce soir comme celles d'Amandine Henry, ou Camille Abily pour ne citer qu'elles. Mais cela n'excuse pas tout.

Au milieu de ce marasme, il y aura eu deux belles histoires. Tout d'abord, à la 80e minute de jeu, Delphine Cascarino aura connu sa toute première sélection avec l'équipe de France A. Quelques minutes plus tard, Camille Catala a vécu sa 24e cape, trois ans après. L'un des points positifs de cette soirée anglaise ? L'équipe de France n'aura pas encaissé de buts malgré quelques moments de fébrilité défensive en deuxième période (la charnière Georges-Renard n'avait pas été alignée depuis un an) et n'aura pas perdu face à la cinquième nation mondiale, médaillée de bronze au dernier Mondial. Oliveir Echouafni est toujours invaincu après trois rencontres. C'est toujours rassurant. Mais l'Euro va arriver vite.

 

 

FEUILLE DE MATCH

Angleterre

Bardsley - Bronze, Houghton ©, Potter – Scott, Moore, Stokes, Nobbs, Carney (Duggan 88') – Davison (Scott 71'), Daly (Parris 58').


France

Bouhaddi – Houara d'Hommeaux, Georges, Renard, Majri – Hamraoui, Bussaglia (Toletti 68'), Lavogez (Le Bihan 72'), Thiney, Diani (Cascarino 80')- Le Sommer (Catala 90').

 

Avertissements : Bussaglia (5'), Lavogez (14') / Carney (83').

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
30 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort