Suède
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Suède : Rosengård grand favori à sa propre succession


Publié le 11 avril 2015 | Suède
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Suède : Rosengård grand favori à sa propre succession

En Suède, il existe assez peu de suspense sur l'issue de la saison qui ne démarre qu'aujourd'hui. Rosengård a gagné quatre des cinq dernières éditions de Damallsvenskan et devrait enchaîner avec une troisième couronne en trois ans. Tour d'horizon.


 

 

 

 

 

Les années passent et se ressemblent en Suède, où le FC Rosengård domine de la tête et des épaules depuis plusieurs saisons à l'exception de la parenthèse Tyresö qui avait réussi à gagner le titre en 2012 en s'imposant en fin de match lors de la dernière journée face à Rosengård. Tour d'horizon des équipes de Damallsvenskan

 

Rosengård, le grand favori

On prend les mêmes et on recommence... ou presque, du côté de Rosengård. La précieuse Katrin Schmidt et la jeune Elin Rubensson ont quitté le club, Emma Berglund l'a rejoint. Sinon, ce sont les mêmes joueuses que l'on verra sur le terrain, et notamment le trio Mittag/Marta/Bachmann en attaque, un des trios parmi les plus performants et complémentaires au monde. La seule petite inquiétude réside dans la profondeur de son effectif. On l'a vu contre Wolfsburg en Ligue des Champions féminine, le banc consiste principalement en de jeunes joueuses. Certaines ont déjà fait leurs preuves l'année dernière et devraient avoir plus de temps de jeu. A priori, le titre ne devrait pas échapper à Rosengård.

 

Les concurrents

Commençons par le dauphin de Rosengård la saison passée. Le KIF Örebro, qui avait créé la surprise en obtenant la seconde place qualificative pour la LDC, a vu sa gardienne canadienne Stéphanie Labbé quitter le club pour se concentrer sur la Coupe du Monde. Une grosse perte pour le club au vu de sa saison passée. Au rayon des bonnes nouvelles, l'internationale Lisa Dahlqvist rejoint le club après avoir joué pour l'équipe norvégienne d'Asvaldnes après la disparition de Tyresö, ainsi qu'une autre internationale suédoise, Hannah Folkesson. Le club aura besoin des deux joueuses au sommet de leur art pour conserver leur place et réaliser un beau parcours en LDC.

 

Göteborg se battra une nouvelle fois pour une place en LDC après être passé de peu à côté la saison dernière. Plusieurs joueuses dont Sabrina Viguier ont quitté le club, renforcé notamment par Eline Rubensson. Le duo néerlandais Martens/Melis en attaque sera encore une fois la meilleure arme offensive d'une équipe qui cherchera la qualification en LDC. Passé de peu à côté d'une qualification en demi-finale de la LDC après une saison en championnat décevante, Linköping cherchera à se refaire une santé. L'effectif a peu bougé (seule l'arrivée de l'expérimentée Ukrainienne Vera Djatel apporte un plus à l'effectif) mais il dispose de beaux atouts pour aller chercher la 2e place, notamment de nombreuses internationales.

 

Pour la descente

AIK a gardé sa place en Damallsvenskan grâce à la faillite de Tyresö l'année dernière. Il devrait être difficile pour le club d'éviter la descente cette année, même si la jeune -et intéressante- Juliette Kemppi rejoint le club, tout comme Jennie Nordin. Mallbäcken ne devrait faire qu'un court séjour en première division, continuant de faire le yo-yo. Sa principale arme offensive, la jeune Mimmi Larsson, est aussi efficace en 2e division qu'inefficace dans l'élite. Plusieurs joueuses étaient déjà dans l'équipe il y a deux ans et savent donc les erreurs à ne pas répéter pour se maintenir. Autre promu, Hammarby accueille dans ses rangs Katrin Schmidt, une recrue intéressante qui aidera à stabiliser le milieu de terrain, et semble mieux armée pour rester dans l'élite. A priori...

 

Le ventre mou

L'année dernière, Eskilstuna était promu et avait réalisé un excellent début de saison avant de finir en roue libre en milieu de tableau. L'équipe compte dans ses rangs plusieurs internationales suédoises et pourrait, pourquoi pas, créer une petite surprise. Cinquième la saison passée, Kristianstad aura du mal à faire mieux alors que deux pièces importantes de son effectif ont rejoint Chelsea. L'expérimentée Danoise Johanna Rasmussen aura un rôle important à jouer au milieu de terrain. Piteå devrait encore une fois jouer le bas du tableau. Si l'équipe ne semble pas candidate à la relégation, il lui sera difficile de viser la première moitié du classement.

 

Umeå a perdu deux pièces importantes de son effectif avec Folkesson et Berglund, mais l'effectif en place devrait permettre au club de rester dans la première moitié du classement. Le club semble toutefois trop juste pour aller se battre pour la LDC. Vittsjö a également perdu deux joueuses importantes, l'Ecossaise Haylee Laude et la Néerlandaise Mandy van den Berg. Mal en point toute la saison dernière, l'équipe avait eu un sursaut en fin de championnat, portée par une excellente Jane Ross. Difficile toutefois de se montrer optimiste pour cette saison.

 

 

Note : La saison se déroulera du 11 avril au 18 octobre, et fera une pause de deux mois pour la Coupe du Monde. Découvrez le calendrier.

 

Note 2 : Tous les matches de Damallsvenskan seront télévisés cette saison.

 

Crédit photo : svenskfotboll.se

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.