Sports féminins
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Zlatan : La fausse polémique


Publié le 27 décembre 2013 | Sports féminins
Par Thibault Rabeux pour Foot d'Elles


Zlatan : La fausse polémique

Zlatan Ibrahimovic serait-il misogyne ? La question se pose un peu partout depuis quelques heures. Au cours d’une interview, le joueur du Paris Saint-Germain a une nouvelle fois prouvé son talent d’orateur, usant de formules dont lui seul a le secret. Cible de ces déclarations sans langue de bois, le football féminin. Suffisant pour déclencher une polémique ? Visiblement, oui…


 

Ibrahimovic aurait-il zlatané le football féminin ? C’est du moins ce qu’une bonne partie de la presse française voudrait nous faire croire. Désigné par le quotidien suédois Expressen meilleur sportif de l’année pour la 8e année consécutive, Zlatan Ibrahimovic a profité de l’occasion pour s’exprimer sur différents sujets, dont celui du football féminin. Des réponses incisives et sans langue de bois, à l’image du personnage. Du Zlatan dans le texte.

 

Tout ça à cause d’une Volvo…

 

Remettons les choses dans leur contexte. Le 11 novembre dernier, la Fédération suédoise de football prend l’initiative d’offrir une voiture de la marque Volvo à l’international scandinave Anders Svensson, du fait du nouveau record qu’il venait d’établir. L’ancien joueur de Southampton a en effet atteint la barre des 144 sélections sous le maillot suédois, détrônant ainsi Thomas Ravelli du sommet de la hiérarchie des joueurs les plus capés. Une récompense qui avait déjà créé la « polémique » le mois dernier en Suède, certaines personnalités reprochant à la Fédération de ne pas avoir eu le même geste à l’égard de Therese Sjögran, elle aussi détentrice du record du nombre de sélections chez les féminines (185).

 

 

Solidaire et un brin moqueur, Ibrahimovic nous sort de son chapeau une formule dont il a le secret pour balayer cette controverse : « On pourrait lui offrir un vélo avec mon autographe, ça suffira ». Du Zlatan dans le texte vous dit-on ! Alors, misogyne ? Prétentieux ? Insultant ? Pas franchement plus qu’au moment où il déclarait « ne pas avoir besoin du ballon d’or pour savoir qu’il est le meilleur ». Aux dernières nouvelles, Messi, Ronaldo et Ribery ne se sont pas plaints de cette sortie médiatique tout autant « dévalorisante » à leur égard.

 

Incomparables ?

 

Les questions s’enchaînent et le joueur du Paris-Saint-Germain continue sur sa lancée : « Quand je suis à l’étranger, on me compare à Messi et Ronaldo. Quand je rentre en Suède, on me compare à des footballeuses. L’été dernier on m’a demandé : « Qui est le meilleur : Lotta Schelin ou vous ? » Non mais c’est une blague ou quoi ?! ». Une bonne plaisanterie en effet, ou comment chercher la polémique là ou il n’y en a pas. D’après vous, que répondrait Usain Bolt à la question : « Qui est le plus rapide entre vous et Veronica Campbell ? ». De même, il serait difficile d’imaginer Maria Sharapova se vexer si on lui annonçait qu’elle s’inclinerait lourdement face à Rafael Nadal dans un match en cinq sets. Et ça, le géant suédois l’a bien compris : « Avec tout le respect dû aux femmes, on ne peut pas comparer le football féminin et le football masculin ». En effet, ce n’est pas faire offense aux sportives et aux femmes en général de dire que les hommes sont plus performants dans certaines disciplines… Et vice-versa bien évidemment. Citons à titre d’exemple, la victoire lors de l’édition 2002 de la Route du Rhum d’Ellen MacArthur, alors opposée à des skippers masculins tels que Mike Golding ou encore Roland Jourdain.

 

Il est évident que la comparaison entre ces deux footballs ne tient pas la route ; trop d’aspects distinguent encore ces deux pratiques : La médiatisation, l’argent généré, l’audience dans les stades, l’histoire… Un monde sépare encore le football féminin du masculin. Est-ce pour autant dégradant que de faire ce constat ? Evidemment, ce fossé n’existe pas uniquement entre les hommes et les femmes. Le championnat français de Basket-ball –la Pro A- n’a pas du tout le même rayonnement que la ligue américaine, plus communément appelée NBA. Soutenir que deux branches d’un sport ne sont pas « comparables » relève, dans le cas présent, plus du constat que de la raillerie.

 

 

Toujours aucun signe de misogynie…

 

Venons-en maintenant aux soucis d’interprétation - où à la recherche du buzz - de certains médias français. Voici ce que Zlatan Ibrahimovic aurait déclaré à la suite de son interview « choc » : « L’attention que le football féminin obtient dans notre pays (la Suède) est sans équivalent dans le monde. C’est en soi une chose étonnante ».  J’attire votre attention sur le terme « étonnante » repris par de nombreux médias d’informations français, sportifs ou non. La phrase d’origine est la suivante : « Bara det är en fantastisk sak ». Non je ne parle pas couramment suédois mais après une courte recherche, le terme « fantastisk » signifie tout simplement… Fantastique ! On peut également transcrire cela par : « super » ou « très bien ». De l’argot suédois visiblement. Maintenant, si vous copiez–collez la citation d’Ibra dans Google Traduction, vous comprendrez d’où est venue cette maladresse, volontaire ou non…

 

… Bien au contraire

 

Allez, et pour en finir avec cette pseudo-polémique déformée pour faire quelques clics, rappelons que l’ancien joueur du Barça a toujours entretenu des rapports cordiaux avec ses homologues féminins, cherchant même à convaincre Lotta Schelin de rejoindre le Paris-Saint-Germain : " J’ai déjà essayé de la convaincre de venir ici," avouait le buteur parisien. "Lui faire comprendre que le projet du PSG est énorme et qu’il faut plus de Suédoises dans le club […] On a eu un dîner avec les filles l’autre jour, où j’ai parlé justement de ça à Kosovare Asllani ".

 

Zlatan Ibrahimovic serait donc en bon termes avec certaines footballeuses ; peut-on pour autant en conclure qu’il n’est pas misogyne… ? Laissons planer le doute, nous pourrions faire du buzz.   

 

Zlatan et Lotta vous passent le bonjour!

 

 

Crédits photos: C.Gavelle/PSG.FR / svenskfotboll

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
20 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.