Phase de groupes
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 12/12/2017 13h38
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 12/12/2017 13h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 12/12/2017 13h25
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe D : Un feu d'artifice pour commencer ?


Publié le 08 juin 2015 | Phase de groupes
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Groupe D : Un feu d'artifice pour commencer ?

Troisième poule à entrer en lice dans la compétition le groupe D, considéré par beaucoup comme le "groupe de la mort", promet déjà deux belles affiches. Suède et Nigeria se feront face, ainsi que les Etats-Unis et l'Australie. Une première journée chargée en buts ? Enjeux.


 

 

 

 

 

Ce soir, un des principaux favoris pour le titre mondial entre en lice dans le "groupe de la mort". Il s'agit de l'équipe des Etats-Unis, qui sera opposée à l'Australie, un autre habitué de la compétition au style de jeu similaire (1h30 HF). Mais auparavant, la Suède et le Nigéria essaieront de remporter des points précieux pour la qualification en huitièmes de finale dans un groupe où chaque point remporté aura son importance (22 HF).

 

La Suède, vraiment au-dessus ?

Sur le papier, il n'y a pas photo. D'un côté, la Suède, 5e mondiale, ayant dans ses rangs plusieurs stars comme Nilla Fischer, Caroline Seger ou Lotta Schelin, des trentenaires à la grande expérience et évoluant dans les plus grands clubs européens, disputant probablement leur dernière Coupe du Monde. De l'autre, le Nigeria, 33e mondial, avec un groupe plutôt inexpérimenté, dont dix joueuses comptent moins de dix sélections. Sur le papier donc, il n'y a pas photo. Et pourtant... depuis quelque temps, la défense suédoise montre des signes de faiblesse inquiétants. Elle encaisse beaucoup de buts, même contre des nations "moyennes". Y a-t-il péril en la demeure, alors que s'avance une ligne d'attaque aussi jeune que talentueuse, menée par la Ballon d'Or et Soulier d'Or du dernier Mondial des moins de 20 ans, Asisat Oshoala ? Si jusqu'à présent l'attaque suédoise a su sauver la face, en quelque sorte, et arrivera sans nul doute à percer la défense nigériane, la clé de la rencontre devrait se jouer du côté de la défense suédoise. Une pluie de buts n'est pas à exclure...

 

Les Etats-Unis, faux-pas interdit

C'est une première rencontre intéressante que vont jouer les Etats-Unis, face à une équipe qui les connait bien et qu'elles connaissent bien. De nombreuses joueuses ont joué, ou jouent dans le même club ou championnat. Les deux sélections ont le même style de jeu, ayant pour base la domination physique, mais l'Australie semble moins bien armée que son adversaire du jour pour faire la différence même si on peut penser que Sam Kerr et ses compatriotes ont les qualités pour embêter les Américaines. Du côté d'Abby Wambach et de ses coéquipières, la route vers un troisième titre mondial ne leur permettra pas de faux-pas dans un groupe compliqué. Il s'agira de faire forte impression d'entrée, et les retours de blessure de Megan Rapinoe voire Alex Morgan, deux des rares joueuses créatrices de l'équipe, pourront se révéler utiles. Si l'équipe est en toute logique supérieure à l'Australie, cette dernière n'aura rien à perdre.

 

 

Les matches :

Suède-Nigeria à 22h HF (15h heure locale)

Etats-Unis-Australie à 1h30 HF (18h30 heure locale)

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
8 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.