Phase de groupes
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe C : Un Japon-Suisse déterminant !


Publié le 08 juin 2015 | Phase de groupes
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Groupe C : Un Japon-Suisse déterminant !

Cette nuit (à 4h du matin heure française, retransmis à 9h30 sur Eurosport 2) le Japon, champion du monde en titre, affronte la Suisse, son concurrent le plus sérieux dans le groupe C. Si la Suisse peut espérer jouer les trublions en disputant la première place, une défaite ce soir mettrait la Nati en mauvaise posture pour la suite de la compétition.


 

 

 

 

 

 

Les Suissesses auraient peut-être espéré un adversaire moins coriace pour leur premier match de leur histoire en Coupe du Monde. Opposées aux Japonaises de Norio Sasaki, les coéquipières de Lara Dickenmann commencent la compétition par un match capital. 19ème au classement FIFA, la Suisse arrive pourtant au Canada avec un bon capital confiance. Un parcours sans faute en phase éliminatoire (neuf victoires et un nul), un groupe emmené par des joueuses de talent et d’expérience (Ramona Bachmann, Lara Dickenmann) : la Nati est clairement l’adversaire le plus sérieux du Japon dans le groupe C.

 

Une rencontre à double tranchant

Un adversaire assez coriace pour faire chuter les championnes du monde ? La réponse semble pourtant être négative. L’équipe emmenée par Martina Voss-Tecklenburg reste, sur le papier, bien moins effrayante que le Japon. Une sélection qui a pour elle un jeu collectif parmi les plus redoutables de la planète, et des joueuses d’exception comme la capitaine Homare Sawa qui en font un des favoris de cette édition.

On connaît l’importance d’un premier match de Coupe du Monde, mais la pression est plus du côté des Suissesses, qui, si elles chutent dès ce soir, pourraient voir leur qualification pour les phases finales en danger. En cas de victoire du Cameroun ou de l’Equateur dans l’autre match du groupe (à 1h00, sur Eurosport 2) elles auraient déjà un sévère handicap, pour la suite de la compétition. Puisque si le Japon semble intouchable face à des équipes de ce calibre, pas sûr que la Suisse soit à l’abri d’une contre-performance. 

Avant la compétition, la sélectionneure suissesse avait pourtant clairement annoncé ses ambitions : la première place, pour laquelle elle voyait ses joueuses batailler jusqu’au bout. Attention donc pour les coéquipières de la Lyonnaise Saki Kumagai, si elles auront ce soir face à elles une équipe de qualité, elles auront surtout à affronter leurs -hypothétiques- concurrentes à la première place. Et l’on sait à quelle point la Coupe du Monde est remplie de performances comme celle qu’espèrent réaliser les Helvètes ce soir : s’offrir un champion du monde en titre dès son entrée dans la compétition. L’exemple le plus récent ? Un certain Espagne- Pays-Bas, lors de la Coupe du Monde 2014 chez les hommes.

 

 

Crédit photo : Getty Images

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
9 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.