Les Bleues
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de elofort à 19/10/2017 22h07
EDF Objectif 2019
Dernier message de elofort à 19/10/2017 22h06
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 19/10/2017 20h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

W.Renard : "J'en ai marre"


Publié le 02 août 2016 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


W.Renard : J'en ai marre

A l'image de sa capitaine, Wendie Renard, l'équipe de France est centrée sur un seul et unique objectif sur ce tournoi olympique de football féminin : ramener une médaille et ouvrir enfin ce palmarès tricolore. Le visage fermé quand elle évoque le sujet, la défenseure tricolore ne veut à tout prix plus revivre les épisodes passés.


 

 

Wendie, cette fois il faut aller la chercher cette médaille à Rio ?

W.R : « Après plusieurs années, des quatrièmes places et un quart de finale à l'Euro, on a vraiment envie d'ouvrir notre palmarès et celui de l'équipe de France. C'est important de travailler et d'être récompensées en août prochain.

 
On vous sent investies d'une mission cette fois...

- Cela fait mal, honnêtement j'en ai marre... Quand on voit tout ce que l'on fait, le foncier, on galère et tout, et à la fin il n'y a rien... On a vraiment envie de changer ça et toutes les filles sont vraiment motivées pour cela. Le 3 août prochain il ne faudra pas faire d'erreur.


Qu'est-ce qui a changé entre une préparation pour l'Euro 2013 et celle pour les JO 2016 ?

- A un moment donné, on prend aussi de l'expérience et moi aussi en tant que capitaine. C'est important aussi de s'investir, le groupe change un peu, il y a des jeunes qui arrivent et il faut les encadrer. Et on en a marre de finir à la mauvaise place. Je préfère que l'on me dise que je joue mal et que je gagne des titres car là à la fin je joue bien et je n'inscris pas de titre sur mon palmarès.


Sur le plan personnel, vous semblez avoir pris toute la mesure de votre rôle de capitaine ?

- Aujourd'hui, je n'ai pas peur de parler même si avant je n'avais pas peur mais c'est vrai qu'avec l'expérience je prends encore plus la parole. C'est un tout, je suis investie encore plus, et cela devient un peu naturel. On est aussi un collectif, et il y a des joueuses comme Elise (Bussaglia), Camille (Abily), Sab (Delannoy), et Sarah (Bouhaddi) qui sont là depuis longtemps, qui ont beaucoup d'expérience et ce sont des filles sur qui le tournoi peut basculer. Je porte le brassard, mais tout le monde doit être leader de sa personne individuellement et après le colectif n'en sera que plus fort.

 
Il faudra justement être fort car ce tournoi olympique s'annonce relevé.

- Maintenant on ne sait pas ce qu'il peut se passer, on se prépare du mieux possible. Je ne sais pas ce qui arrivera mais on verra bien. De toute façon, il faudra battre toutes les nations contre qui on va jouer. Il faudra continuer comme ça et garder cette concentration du début à la fin ».

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.