Les Bleues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Retenir la leçon de la Colombie


Publié le 21 juin 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Retenir la leçon de la Colombie

Pour son huitième de finale face à la Corée du Sud, l'équipe de France part favorite des pronostics. Une situation qui avait fait déjouer les Bleues lors de la phase de poule. Le système d'alerte est allumé surtout que les Tricolores vont évoluer pour la première fois à Montréal dans un stade couvert.


 

 

 

 


En huitièmes de finale, l'équipe de France défiera donc la Corée du Sud (22h heure française). Une première étape dans un système à élimination directe dans laquelle les Bleues n'auront pas le droit de rater. Car face à la Corée du Sud, les Tricolores font figure de favori. Un statut qui les avait fait déjouer en phase de poule, notamment face à Colombie. Mais le groupe France l'assure à l'unisson, la leçon colombienne semble avoir été retenue. « Ce genre de joker on ne l'a pas dans les matches couperets », admet Gaëtane Thiney. Wendie Renard insiste également : « On en tire les enseignements dans la mesure où il va falloir respecter l'adversaire. Sur le papier, tout le monde va dire que l'on est supérieur, mais sur le terrain rien n'est fait. On a reçu une bonne leçon avec la Colombie. On n'aura pas de deuxième chance ». Les Bleues semblent prêtes à livrer un match de mondialiste et n'ont plus cette pression qui les hante depuis cette qualification en huitièmes de finale.

 

Le stade, l'autre adversaire

Pour ce huitième de finale, l'équipe de France évoluera sur le terrain synthétique du stade olympique de Montréal... couvert. Dans cet espace fermé, le thermomètre grimpe très vite. Les U20 tricolores ont confié à leurs grandes sœurs que le stade est vite irrespirable. Un phénomène de chaleur qui sera décuplé par le terrain. Le synthétique chauffe rapidement et fait remonter la température dans les jambes. On a d'ailleurs vu en phase de poule les Brésiliennes souffrir de crampes. « Les premières minutes on a l'impression que l'on étouffe un peu après cela revient au niveau du souffle », décrit la capitaine tricolore.

Sur ce plan, la Corée du Sud a l'avantage. Les joueuses de Yoon Dukyeo ont déjà joué au stade olympique deux fois depuis le début de la compétition. « Lors de notre premier match, on a connu des difficultés. Contrairement aux Françaises, on n'a pas à s'adapter à ce terrain-là, on va essayer d'en profiter autant que possible », admet l'attaquante sud-coréenne Ji Soyun. L'équipe de France aura donc trois adversaires ce soir. Mais le plus dangereux risquerait d'être elle-même.

 

 


Composition probable : Bouhaddi – Houara, Georges, Renard, Majri – Henry, Abily, Thomis, Nécib, Delie, Thiney ou Le Sommer.

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.