Les Bleues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
D1 F 2017-2018
Dernier message de apsolou à 18/12/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de nanard1 à 18/12/2017 05h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Les supporters au rendez-vous des quarts de finale


Publié le 27 juin 2015 | Les Bleues
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Les supporters au rendez-vous des quarts de finale

C'est hier qu'avait lieu le quart de finale de Coupe du Monde entre la France et l'Allemagne. Comme précédemment dans la compétition, les supporters français n'ont pas hésité à se mobiliser afin d'encourager leur équipe fanion. Un indéfectible soutien qui n'aura cependant pas permis aux Bleues de s'imposer. La France est certes éliminée à l'issue d'une cruelle séance de tirs aux buts, mais elle aura intéressé et passionné de nombreux supporters. Reportage à Lyon, où nous nous sommes rendus au plus près des fidèles des Tricolores.


 

 

A l'occasion du Mondial canadien, de nombreuses personnes ont pu (re)découvrir le football féminin, et notamment l'équipe de France. Malgré une élimination en quart de finale, les Bleues ont désormais une nouvelle image aux yeux du grand public.  

Nous sommes le vendredi 26 juin, il est 21h30. La France entière s'apprête à vivre une soirée au rythme de son Equipe nationale de football féminin. Nous arrivons à Lyon, à quelques encablures du stade Gerland. Notre destination ? Le "Jols", fameux restaurant lyonnais proposant des mets à base de poissons et autres crustacés. Nous sommes chaleureusement accueillis par Ludovic, gérant de l'établissement, et grand amateur de football. "Les OL Ang'Elles sont prêts, ils sont tous arrivés, et vous pouvez les rejoindre à l'étage" nous lance-t-il. En effet, depuis cette année, ce restaurant est devenu un véritable quartier général pour le groupe de supporters lyonnais. "Nous y organisons nos réunions, et nous nous y rejoignons les jours de matches", commence Delphine, membre assidu de ce groupe de fidèles fondé en 2011. Un soutien envers l'Olympique Lyonnais certes, mais également un suivi permanent de l'équipe de France. "Depuis près de deux mois, nous avons été homologués par la Fédération Française de Football, et nous sommes aujourd'hui reconnus de façon officielle", poursuit celle qui gère également les réseaux sociaux du groupe de supporters.

 

Les OL Ang'Elles, le cœur français 

Il est presque l'heure du coup d'envoi. Nous avons salué la quinzaine de personnes présentes pour l'occasion. Les drapeaux sont de sortie, Raphaël a enfilé son maillot portant le flocage de la néo-lyonnaise Claire Lavogez, les OL Ang'Elles sont prêts à donner de la voix. Le coup d'envoi est donné ! Très vite, les premiers commentaires commencent à arriver. Si cette première occasion de Louisa Necib (1') mettra les supporters dans l'ambiance, les ardeurs tricolores seront vite refroidies quinze minutes plus tard, sur cette frappe de Celia Sasic. A l'issue d'une première demi-heure de jeu tendue, place aux premières constatations. "Il faut que l'on soit plus réalistes ! Cela va rentrer, il faut absolument marquer un but avant la mi-temps", s'exclament en cœur Isabelle et Delphine. Leur souhait ne sera exaucé qu'en début de seconde période, avec ce premier but inscrit par Louisa Necib.

 

 

Changement d'ambiance en seconde période

L'heure pour nous de saluer les OL Ang'Elles a sonné... Changement d'arrondissement ! Nous avions en effet rendez-vous au "The Albion", bar branché qui diffuse l'intégralité des matches de l'équipe de France depuis l'entame de cette Coupe du Monde. A peine arrivés, nous découvrons une grande salle aux couleurs des Bleues, dans laquelle une cinquantaine de personnes s'étaient donné rendez-vous. Seul, en couple, ou encore entre amis, il y en avait pour tout le monde ce soir. Installés devant l'un des deux écrans géants, nous rejoignons Stéphane et Virginie, venus, pour la seconde fois, assister à une rencontre de l'équipe de France. "Nous regardons de temps en temps", nous avoue ce couple de trentenaires à l'heure de parler football féminin. "C'est un autre public et un jeu de très grande qualité", poursuit Stéphane. "S'il y a une demi-finale, nous reviendrons !".

 

Conquis par le spectacle proposé par Gaëtane Thiney et ses partenaires, nos deux amoureux ne verront malheureusement pas de demi-finale. Non, car l'équipe de France s'arrête là, à l'issue d'une cruelle séance de tirs aux buts. Cependant, bien loin des critiques, la discipline évolue et prend une ampleur considérable. "Nous sommes parvenus à remplir notre établissement à chaque match des Françaises", confiera le patron du "The Albion", étonné à l'idée de voir autant de monde se déplacer pour cette Coupe du Monde. La France est éliminée, mais peut se satisfaire des audiences et de la fréquentation massive des lieux de diffusion des matches. Il est désormais plus de minuit, le bar se vide, et les derniers supporters entament une ultime Marseillaise, en guise d'un dernier soutien envers leur sélection nationale.

 

Benjamin Roux, à Lyon

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.