Les 12 FE 2012
Sur nos forums
FA WSL 2017
Dernier message de gromit à 24/02/2018 14h42
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de gromit à 24/02/2018 14h40
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 24/02/2018 14h36
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Les 12 Foot d'Elles : Bruno Bini – L’homme des exploits


Publié le 11 décembre 2012 | Les 12 FE 2012
Par Charles Chevillard & Foot d'Elles


Les 12 Foot d'Elles : Bruno Bini – L’homme des exploits

Bruno Bini est un homme d’action. Le sélectionneur préfère le terrain aux interviews. L’homme de 58 ans au profil reconnaissable entre mille observe pour mieux contrer. Un combattant comme tout son père, Pierre Bini







Ailier droit du Stade de Reims, le papa de Bruno est surnommé le ‘‘râteau’’ pour sa combativité. Comme Bruno. Belliqueux, l’Orléanais ne lâche pas l’affaire. Il connaîtra une carrière banale. Avant-centre. Stagiaire pro à Nancy, il disputera une poignée de match en D2 à Tours.

En 1985, le sélectionneur de l’Equipe de France féminine arrive à la Fédération. La progression est simple et habituelle. Conseiller technique départemental puis régional. Il s’occupe des hommes mais surveille d’un œil avisé le football féminin. Il prête même un coup de main parfois. L’avenir semble tracé pour Bruno. Or, à un moment donné, une équipe de cadettes se monte. Bruno Bini, alors CTD, est demandé par la fédération pour prendre les reines de l’équipe. Il multiplie les casquettes en étant sélectionneur des cadettes (pendant 4 ans) et entraîneur adjoint des 21 ans.

Le sélectionneur trace sa route. Il restera 8 ans à la tête de la sélection des 18-19 ans. Une véritable page de l’histoire. Un bilan flatteur : 3 finales de championnat d’Europe, 2 de perdues et 1 de gagnée (2003). Pourtant, le lien se fissure. Le coach démissionne de toute fonction. 2 ans après, le téléphone sonne. Elisabeth Loisel n’est plus coach de l’Equipe de France A. Le poste est vacant. En 2007, Bruno Bini est nommé à la tête de cette équipe. Un juste retour des choses récompensant son travail chez les jeunes en amont.
 






Valeur sélectionnée : Le rêve, première des priorités

« Tant que j’arriverais à faire rêver les filles avec les aventures qu’on peut effectuer, elles arriveront à faire de même avec le public. Le rêve est bien la seule chose non taxée de nos jours. C’est gratuit. Profitons. Le jour où je n’aurais plus de rêve, ça sera la fin.

Néanmoins, il n’y a pas que le rêve dans la vie. Le respect est aussi important. Quand nous sommes à l’hôtel, j’estime que les filles doivent laisser la chambre propre par respect pour la femme de ménage. En Italie, avec les U19, les gens avaient été stupéfaits par cette façon de penser. Nous avions demandé un balai et une pelle pour rendre propre le vestiaire après notre passage. Pour moi, c’est ça le respect. Ce sont des valeurs simples. »
Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.