Top News
Sur nos forums
Euro U19 2017
Dernier message de fredstv à 23/08/2017 20h45
Euro U19 2017
Dernier message de fredstv à 23/08/2017 20h44
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de fredstv à 23/08/2017 20h33
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

1999, la der des Etats-Unis


Publié le 22 avril 2015 | Top News
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


1999, la der des Etats-Unis

A domicile, les joueuses des Etats-Unis remportent en 1999 leur deuxième -et à ce jour dernier- titre de championnes du monde. Un titre obtenu au bout du suspense en finale contre la Chine. Retour sur une Coupe du Monde qui a marqué les esprits, et la victoire des 99ers.


 

 

 

 

 

Pour la troisième édition de la Coupe du Monde de football féminin, 16 équipes sont pour la première fois en lice pour remporter le titre suprême. Stades remplis, ferveur populaire et un suspense intense lors de la finale sont les marques de fabrique d'une édition mémorable, qui a vu l'équipe-hôte de la compétition l'emporter difficilement.

 

Facile, mais pas vraiment

En poule, les Etats-Unis sont opposés au Danemark, au Nigéria et à la Corée du Nord. Ce seront trois victoires pour les coéquipières de Mia Hamm, qui n'encaissent qu'un seul but. Ce n'est pourtant pas si facile. Face au Danemark, il leur faut attendre la 73e minute de jeu pour voir Julie Foudy doubler la mise après un premier but de Mia Hamm (17'). Kristine Lilly clôture ensuite le score (89'). Face au Nigéria, les Américaines mènent 6-0 à la mi-temps (7-1 score final). Face à la solide Corée du Nord ensuite, nouveau résultat de 3-0. Mais il faudra attendre la deuxième période pour faire la différence avec un but de Shannon McMillan (56') et un doublé de Tisha Venturini (68', 76'). Les Etats-Unis construisent leur succès grâce à leur supériorité physique, mais également mentale comme le montrera encore mieux le reste de la compétition.

 

Brandi Chastain fait le show

En quarts de finale, ce sont les Allemandes qui se retrouvent sur la route des futurs vainqueurs. Les coéquipières de Birgit Prinz mènent d'ailleurs à deux reprises en première période. Le premier but est offert : une mésentente entre Brandi Chastain et Briana Scurry envoie le ballon au fond des filets dès la 5e minute de jeu. Mais Tiffany Milbrett veille au grain et égalise dix minutes plus tard. C'est ensuite Bettina Wiegmann qui pense faire le plus dur en permettant à l'Allemagne de repasser devant juste avant la pause. C'est sans compter sur Brandi Chastain, qui marque peut-être le but le plus important de sa carrière, celui de l'égalisation (49'). Le but de la rédemption, après le csc qui aurait pu coûter très cher face à une redoutable équipe d'Allemagne. Les Etats-Unis prennent le dessus, Joy Fawcett inscrit un troisième but (66e), et direction les 1/2 pour la nation hôte.

 

En demi, c'est le Brésil qui attend Chastain et ses coéquipières. Un Brésil qui a terminé devant l'Allemagne en poule, mais qui a ensuite eu des difficultés à battre un Nigéria (explosé par les USA en poule) en quart de finale (4-3 but en or). Dans les rangs brésiliens, la grande Sissi est encore là, Formiga dispute déjà son deuxième Mondial. C'est une victoire 2-0 pour les Etats-Unis, qui ne peuvent souffler qu'à la 80e minute après un pénalty converti par Michelle Ackers. Cindy Parlow avait pourtant parfaitement lancé son équipe (5e), mais les Brésiliennes ont tenu.

 

En finale, la Chine promet une grosse bataille aux Américaines après un parcours sans incident. Et c'est bien ce qui arrive. La défense chinoise est infranchissable malgré une nette possession de balle américaine. Les occasions sont peu nombreuses, que ce soit dans le temps réglementaire ou en prolongations. Kristine Lilly a sauvé sur sa ligne une tête chinoise dans le temps additionnel. Aucune des deux équipes ne se livre. Un combat psychologique. La décision se fait aux tirs au but. Une séance haletante, dans une ambiance de folie. Et au final, un tir au but converti de Brandi Chastain offre le titre suprême aux Etats-Unis. La joueuse en tombe à genoux et enlève son maillot. Une image qui a fait le tour du monde de la Une des magazines, et qui reste dans toutes les mémoires.

 

 

Revivez la séance de tirs au but, historique.

 

 

Pour l'anecdote :

La finale s'est déroulée devant 90185 spectateurs au Rose Bowl de Pasadena en Californie, un record pour une compétition féminine. Une finale en forme d'apothéose pour une compétition marquée par une grande ferveur populaire et une couverture médiatique sans précédent. A plusieurs niveaux, cette édition 1999 a changé beaucoup de choses pour le football féminin, mais également les sports collectifs féminins aux Etats-Unis. L'esprit des 99ers, comme les vainqueurs sont appelés, reste une référence dans la culture américaine. D'autant plus qu'il s'agissait là de la dernière victoire (à ce jour) des Etats-Unis dans la compétition...

 

 

 

 

Crédit photo : nextimpulsesports.com, pinterest

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort