Top News
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de chrdollar à 19/10/2017 09h00
EDF Objectif 2019
Dernier message de mdii62 à 19/10/2017 08h14
EDF Objectif 2019
Dernier message de mdii62 à 19/10/2017 08h02
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le débat : Le gazon artificiel est-il adapté à la pratique du football ?


Publié le 03 mars 2015 | Top News
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


Le débat : Le gazon artificiel est-il adapté à la pratique du football ?

Foot d'Elles lance un nouveau débat, où rédacteurs et lecteurs ont la parole ! A moins de cent jours de la Coupe du Monde au Canada, un sujet continue de faire débat : le gazon synthétique, surface sur laquelle s'affronteront les équipes mondialistes cet été. Alors, l'artificiel vaut-il le naturel ? Vous aussi, réagissez et donnez votre avis !


 

 

 


OUI : Plus les années passent et moins la question se pose finalement. Les pelouses artificielles « nouvelle génération » se rapprochent de plus en plus du gazon naturel, grâce à des matières permettant une meilleure souplesse notamment. Les terrains synthétiques permettent aussi d'être moins dépendant des conditions climatiques -et évitent donc les reports de matches-. D'un point de vue plus footballistique, cette surface demande plus de précision, mais permet un jeu plus rapide et réduit les problèmes de rebonds. Les techniciennes sont alors plus souvent avantagées sur ce type de terrain. Un bon point pour nos Bleues cet été, non ?

 

 

NON : Rien ne vaut l'herbe, la vraie ! C'est d'ailleurs ce que de nombreuses joueuses défendaient il y a quelques mois, afin de dissuader la FIFA d'organiser la Coupe du Monde 2015 sur des terrains en gazon synthétique (demande rejetée). Au-delà des brûlures engendrées par cette surface, le nombre de blessures pourraient également s'avérer plus élevé sur ce type de terrain, que sur une pelouse naturelle. En effet, bien que les matières aient évolué avec le temps, le synthétique est toujours réputé pour « accrocher » les crampons et bloquer certains mouvements rotatifs. Celui-ci reste également plus traumatisant au niveau des articulations et des tendons (risque de lombalgies et de tendinites notamment). On le dit et on le répète : malgré tous les efforts du monde, rien ne remplacera un bon terrain en herbe.

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
5 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.