Foot et société
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de gromit à 20/08/2017 03h38
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de mdii62 à 20/08/2017 01h38
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de patisstillalive à 20/08/2017 00h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Insolite. À l'heure des inscriptions, toutes les méthodes sont bonnes pour attirer des filles


Publié le 10 septembre 2015 | Foot et société
Par Lucie Tanneau pour Foot d'Elles


Insolite. À l'heure des inscriptions, toutes les méthodes sont bonnes pour attirer des filles

L'heure est aux inscriptions dans tous les clubs. Alors que le mercato se termine le 22 septembre pour les plus « gros », dans les petits clubs c'est plus de foire qu'il s'agit. Car en matière de recrutement, certains rivalisent d'imagination. Ce n'est pas la criée, mais presque.


 

 

 

 

Il est beau mon club ! Sans moyen, ni maillot, mais les filles sont « sympathiques » et « l'ambiance est bonne ». Pour recruter des filles en milieu rural, les petits clubs doivent se creuser les méninges. Car même si les audiences des matches de l'équipe de France lors du Mondial ont atteint des records historiques, il y a encore du travail sur le terrain. Et pour attirer des joueuses tous les moyens sont bons. Parmi les méthodes insolites, nous sommes tombés sur le Bon Coin, sur des petites annonces dans des journaux locaux ou sur des forums. Morceaux choisis.

 

"J'espère te voir bientôt! - Coco"

« Bonjour je fais partie du club AJ NEUVILLE ST VAAST 62580 (entre arras et lens) et nous recrutons des joueuses. Si tu souhaites nous rejoindre nous nous entrainons le mardi et le jeudi de 19h à 21h et match le week end. Notre entraineur pourra te donner plus de renseignements au 0674------ J espère te voir bientôt!! coco »

Comme « Coco », sur aufeminin.com, « Gwendochou » recrute via un forum des joueuses "expérimentées" ou "débutantes" pour son club... mais sans dire lesquelles ! Plus appliqués, certains passent par les journaux locaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme ci-dessus pour l'association football multiculturelle de Romilly-sur-Seine, dans l'Aube, ou pour le club de Lignières, dans le Cher, l'annonce permet de toucher un large public, a l'avantage d'être gratuite et de faire parler du club localement.

"On a collé des affiches dans les écoles et dans les commerces autours du club", explique aussi Aline Massy, dirigeante et entraîneur des filles au club de Reims-Sires (annonce ci-dessous), mais les filles ne venant pas, elle a décidé de passer par le journal local l'Union, car "tout le monde ne sait pas encore que les filles peuvent venir faire du foot en club".

Elle compte désormais entre 11 et 20 filles aux entraînements, dont 10 ont pris leur licence. Un chiffre faible. "Ce n'est pas facile de recruter, avec le journal on n'a pas eu beaucoup de retour, on aurait aimé avec la télé locale, mais ils ne se déplacent pas pour ça...", regrette la dirigeante. Pour elle, le plus efficace reste le bouche-à-oreille. D'autres encore, misent carrément sur Le Bon Coin, le plus populaire des sites de vente entre particuliers, pour attirer des filles.

 

Quatre nouvelles filles grâce au Bon Coin

Pour Sandrine Comte, à l'origine de l'annonce pour le club de Grandmont (ci-dessous), qui regroupe les villages de Grandfontaine et Montferrand-le-Château (Doubs), "c'est le plus simple". "Mon annonce est en ligne depuis trois ans, et je la renouvelle dès qu'elle atteint la date de péremption sur le site". Pour l'éducatrice et vice-présidente du club, qui manquait d'effectif féminin, "tous les moyens sont bons".

 

"On a distribué des flyers dans toutes les boîtes aux lettres du village, et ça a marché pour les garçons, mais pas pour les filles, donc j'ai pensé au Bon Coin puisque c'est très consulté". Et pour un investissement minimal (l'annonce est gratuite), les résultats sont bons. "On a eu quatre nouvelles filles qui sont venues grâce à cette annonce", se réjouit Sandrine.

Grandmont compte donc désormais 17 licenciées et l'annonce reste en ligne pour tenter d'attirer toujours plus de filles vers le foot féminin! Pour ces dirigeants, il faut encore parler du foot féminin car les parents n'ont pas le reflexe d'inscrire leur fille dans un club: "ça viendra, mais il faut parler de nous et du foot féminin encore et encore" résume Aline Massy. C'est par ce genre d'initiatives que la barre des 100 000 licenciées sera probablement bientôt franchie.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort