Division 2
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 19/11/2017 01h05
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 19/11/2017 00h45
D1 F 2017-2018
Dernier message de badre83 à 18/11/2017 23h38
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2 : Présentation du groupe B


Publié le 09 septembre 2016 | Division 2
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


D2 : Présentation du groupe B

J-1 avant le début de ce championnat new look en D2. Il devrait être plus compétitif, avec un niveau moyen moins hétérogène que les années précédentes, quatre équipes semblent sortir du lot pour la montée (Dijon, Grenoble, Toulouse, Val d'Orge) avant le début de la saison, qui s'annonce très disputée.


 

 

 

 

Arpajon-Aurillac

Après un début de saison qui avait commencé dans le drame (décès de l'entraineur la veille du début de la saison), Aurillac avait obtenu son maintien avec un bon matelas d'avance sur les six équipes relégués. A l'intersaison, le groupe a assez peu évolué mais a perdu plusieurs joueuses importantes, à commencer par sa meilleure buteuse Pamela Babinga, remplacées par des joueuses intéressantes. Le club  va tenter de conserver sa place dans la première moitié de tableau.

La saison dernière : 5e du groupe C de D2 avec 60 points, 11V, 5N, 6D, 35 BP, 17 BC.

 

Clermont Foot 

Promu, Clermont est prêt pour le grand saut. Le club doit s'attendre à une saison compliquée car l'écart de niveau va être sensible, et il a recruté en prévision des joueuses comme Marion Rabeyrolles ou encore Stéphanie De Révière dont l'expérience sera précieuse au groupe qui tentera de se maintenir.

 

Dijon

Deuxième derrière l'OM la saison passée, Dijon, ambitieux, s'était montré solide. Cette intersaison, Sandrine Mathivet a remplacé Samuel Riscagli, Romane Bruneau vient renforcer le poste de gardienne, et des joueuses intéressantes comme Alexandra Atamaniuk ou Sarah Huchet viennent étoffer un groupe plutôt stable malgré le départ d'Amandine Soulard pour l'OM. Le club sera un des principaux concurrents à la montée cette saison, emmené en attaque par Laura Bouillot et Ludivine Bultel.

La saison passée : 2e du groupe C de D2 avec 71 points, 16V, 1N, 5D, 57 BP, 16 BC.

 

Grenoble 

La saison passé, Grenoble (alors Grenoble-Claix) avait longtemps été un concurrent très dangereux -le principal- pour l'OM avant que la blessure d'Anaïs Ribeyra et la défaite face à l'OM justement ne résultent en une fin de saison très compliquée et au finale une place au pied du podium. Le groupe s'est étoffé à l'intersaison et n'a enregistré qu'un départ, celui de la prometteuse Nina Pereira. Meilleure buteuse du groupe la saison passée (24 buts), Laury Jesus est fidèle au poste, prête à faire trembler les filets adverses en attendant le retour de Ribeyra avec laquelle elle formait un duo dévastateur la saison passée.

La saison passée : 4e du groupe C de la D2 avec 66 points, 13V, 5N, 4D, 69 BP, 17 BC.

 

Le Puy

Longtemps à la lutte pour le maintien la saison passée, Le Puy avait fini par conserver sa place en D2. A l'intersaison, des joueuses comme Mégane Lafond et Safia Bengueddoudj au milieu de terrain ont quitté le club, remplacées par Nina Pereira. Il devrait être difficile de viser autre chose que le maintien et si possible une place dans le top 6 cependant car la compétition a encore haussé de niveau cette année.

La saison passée : 6e du groupe C de D2 avec 49 points, 8V, 3N, 11D, 30 BP, 42 BC.

 

Metz ESAP

Le deuxième des trois promus du groupe a beaucoup recruté à l'intersaison, notamment chez le voisin le FC Metz, et a également fait revenir en France les jumelles Louise-Joseph. Le club dispose donc d'un certain nombre de joueuses ayant une belle expérience, ce qui ne sera pas de trop pour débuter cette nouvelle aventure. L'objectif sera logiquement le maintien pour les joueuses de Khadidja Bettahar.

 

Nîmes

La saison passée, promu en D1, Nîmes avait passé une mauvaise année avec une seule victoire au cours de la saison, et la place de lanterne rouge finale. Un an après la montée, revoilà donc Nîmes en D2, où il devrait faire partie des clubs se disputant la montée malgré plusieurs départs. A noter l'arrivée de l'Allemande Janina Meißner, venue dans la région pour ses études, passée par toutes les sélections de jeunes en Allemagne et avec de l'expérience en Bundesliga. 

La saison passée : 12e de D1 avec 29 points, 1V, 4N, 17D, 17 BP, 79 BC.

 

Toulon

Le troisième et dernier promu de ce groupe devrait connaitre une saison difficile, comme la plupart des promus. Le club a décidé de faire confiance à l'équipe qui a obtenu la montée, avec le renfort de plusieurs jeunes talents dont Lara Payan et la prometteuse buteuse Julie Deflisque de l'équipe U19 de l'OM qui rejoignent d'autres ex-Olympiennes au club. 

 

Toulouse

Un début de saison raté aura empêché Toulouse de croire à la montée, avant qu'un magnifique rush final ne lui permette d'accrocher le podium. Cette saison, avec un effectif renforcé qui n'a connu qu'un départ -outre celui de Sylvain Delgado remplacé par Franck Plenecassagne-, celui de la talentueuse buteuse Mathilde Bourdieu blessée en mars). Toulouse sera donc un candidat très dangereux pour la montée -s'il ne se met pas hors-jeu dès le départ-, et a d'ailleurs réalisé une belle campagne amicale de pré-saison. 

La saison passée : 3e du groupe C de D2 avec 68 points, 15V, 1N, 6D, 60 BP, 25 BC.

 

Val d'Orge

Malgré une baisse de régime en fin d'année dernière, Val d'Orge avait réalisé une très belle saison qui l'avait vu terminer sur le podium du groupe A. A l'intersaison, Aude Moreau et Luce Ndolo Ewele (18 buts) ont quitté le club, mais l'effectif a été bien renforcé avec les arrivées entre autres des Juvisiennes ou ex-Juvisiennes Gwenaelle Butel, Julie Machart, Lilas Traika, ou encore de Céline Chatelain. Val d'Orge fera partie des clubs qui joueront la montée s'il arrive à se montrer régulier sur l'ensemble de la saison.

La saison passée : 3e du groupe A de D2 avec 66 points, 14V, 2N, 6D, 55 BP, 27 BC.

 

Vendenheim

Le club alsacien continue de jouer les premiers rôles dans son groupe en D2 même s'il n'est pas monté sur le podium la saison dernière. Plusieurs joueuses importantes ont quitté le club cet été, sans être vraiment remplacées. Avec un effectif composé en large majorité de très jeunes joueuses, l'objectif pour celles qui sont restées va être de progresser ou de prendre une autre dimension avec les places laissées par les partantes. L'objectif principal devrait de finir dans la première moitié de tableau, et le club tablera sur son collectif pour terminer le plus haut possible.

La saison passée : 4e du groupe A de D2 avec 63 points, 12V, 5N, 5D, 47 BP, 17BC.

 

Yzeure

La saison passée, pour la deuxième fois consécutivement depuis son retour en D2, Yzeure est passé très proche de la montée, terminant à égalité de points avec Bordeaux, finalement promu en D1. A l'intersaison, les cadres Coralie Belin et Morgane Martins ont quitté le club, alors que Cynthia Guéhéo-Djetou (20 buts la saison passée) aurait mis sa carrière entre parenthèses. Avec un effectif rajeuni et des cadres parties -l'arrivée de Samira Tebbi apportera de l'expérience-, une préparation pas optimale avec peu de matches amicaux disputés notamment, le club ne devrait pas viser la montée, mais il restera compétitif et ne devrait pas être trop loin de la tête du classement.

La saison dernière : 2e du groupe B de D2 avec 77 points, 17V, 4N, 1D, 55 BP, 12 BC.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.