Euro 2017
Sur nos forums
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de doubi35 à 26/06/2017 00h47
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de elekami à 25/06/2017 23h19
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de gasconha à 25/06/2017 22h45
Toutes les discussions

Tournois amicaux : Quel visage pour les qualifiés européens ?


Publié le 09 mars 2017 | Euro 2017
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Tournois amicaux : Quel visage pour les qualifiés européens ?

Pendant que la France, l'Angleterre et l'Allemagne étaient aux États-Unis, les treize autres pays qualifiés pour l'Euro participaient aux tournois de l'Algarve et de Chypre. Focus sur leurs performances dans ces deux tournois, et en particulier sur les adversaires de la France.


 

 

 

Tournoi de l'Algarve

Huit qualifiés pour l'Euro étaient au Portugal cette première semaine de mars, dont un futur adversaire de la France en phase de poule : l'Islande. Un seul point commun à ces huit équipes qui ont eu des destins différents, le roulement des effectifs, logique. On retiendra particulièrement la performance de l'Espagne, une équipe dite en progrès depuis de longues années mais toujours à la recherche d'un résultat en compétition. En remportant ce premier titre, avec des victoires face au Japon, à la Norvège et au Canada en finale, elle a peut-être passé un cap. Outsider cet été, elle sera favorite de son groupe avec l'Angleterre. 

 

Le deuxième des qualifiés européens a terminé sur la troisième marche du podium. Une belle performance, en prenant le dessus sur l'Australie aux tirs au but, mais à pondérer car l'équipe était dans le groupe le moins fort, avec la Russie et le Portugal, battus. Pernille Harder et ses coéquipières avaient tenu 90 minutes avant de céder lors de leur premier match face au Canada. Les Pays-Bas ont terminé à la cinquième place, après avoir obtenu deux victoires en poule face à la Chine et la Suède, une courte défaite face à l'Australie, et finalement une victoire au bout du temps additionnel face au Japon en match de classement. Un bilan positif, avec une Vivianne Miedema en forme.

 

On retrouve ensuite cinq des huit qualifiés dans la seconde partie du classement. La Suède tout d'abord (7e) n'a pas montré grand chose malgré sa large victoire en match de classement face à la Russie. Mais on sait qu'elle sera difficile à battre à l'Euro... La Russie, juste derrière (8e), a réussi son tournoi avec une victoire en fin de match face au Portugal (12e) lors de la première journée. Les deux équipes sont accrocheuses (même si la Russie a pris l'eau contre le Danemark) et peuvent proposer des matches-pièges si l'équipe adverse peine à se montrer efficace et opportuniste.

 

Le vice-champion d'Europe norvégien s'est retrouvé à disputer le match des plus mal classés, ne trouvant plus le fond des filets en poule après cinq minutes de jeu lors de son premier match. Face à l'Espagne (gros turnover) et au Japon (pas loin de l'équipe-type), la Norvège était en-dessous. Elle s'est ensuite logiquement imposée face au Portugal pour ne pas terminer à la dernière place.

 

L'Islande enfin, a terminé neuvième en prenant le dessus sur la Chine en match de classement. Pas de victoire en poule pour le futur adversaire des Bleues, battu par le Japon, et partageant les points avec l'Espagne et la Norvège. Elle a proposé des performances attendues, avec un jeu physique, une équipe compacte et combative mais qui manque de génie. Elle a souffert face à la vivacité et la technique de l'équipe japonaise lors de sa seule défaite du tournoi. Un adversaire qu'il faudra prendre au sérieux.

 

 

 

Tournoi de Chypre

Les cinq derniers qualifiés pour l'Euro était à Chypre. Et c'est la Suisse, future adversaire des Bleues, qui s'est imposé en prenant le dessus sur la Corée du Sud en finale. Dernière des cinq, l'Italie s'est réveillée après l'ouverture du score de la République Tchèque en match de classement, pour finalement éviter la dernière place. Face à la Corée du Nord, la Belgique puis la Suisse, les Azzurre ont affiché un niveau bien loin de quelque chose de cohérent. Habituellement plutôt accrocheuse, elle a volé en éclats en poule, avec 13 buts encaissés (un marqué). Il faudra montrer autre chose à l'Euro face à la Suède et l'Allemagne... 

 

L'Autriche, adversaire des Bleues en poule, a bien débuté son tournoi et s'est montrée plutôt solide face à la Corée du Sud et à la Nouvelle Zélande, avant une défaite face à l'Écosse en fin de match. Elle a ensuite laissé la 7e place à la Belgique suite à la séance de tirs au but. C'est en théorie l'adversaire le plus faible de la poule des Bleues à l'Euro, mais il ne faudra pas lui laisser d'opportunité. La Belgique a elle réalisé un bon tournoi, avec une seule défaite, face à la Corée du Nord, mais a également obtenu un bon nul face à la Suisse pour débuter. Avec deux victoires face à la Nouvelle-Zélande et l'Autriche en fin de match, l'Ecosse a réussi son tournoi, avec une cinquième place finale après la séance de tirs au but face au Pays de Galles.

 

La Suisse, qui sera probablement l'adversaire n°1 des Bleues à l'Euro, a réalisé une belle performance en remportant le tournoi suite à des victoires sur les deux Corées notamment, qui l'accompagnent finalement sur le podium final. Elle a su se montrer solide pour ne pas encaisser de but face aux deux équipes asiatiques, et se montrer opportuniste pour l'emporter à chaque fois d'un but inscrit en seconde période. 

 

 

 

Tous les résultats

J1 / J2 / J3 / Matches de classement

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
11 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort