Euro 2017
Sur nos forums
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de fanol74 à 27/03/2017 12h12
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de bougezvous à 27/03/2017 11h55
D1 féminine 2016-2017
Dernier message de chris69 à 27/03/2017 11h30
Toutes les discussions

S.Dusang : "Le niveau européen est plus homogène"


Publié le 15 novembre 2016 | Euro 2017
Par La Rédaction


S.Dusang : Le niveau européen est plus homogène

La semaine passée, le tirage de l'Euro 2017 qui aura lieu aux Pays-Bas (16 juillet – 6 août) a été effectué. La France se retrouve dans le groupe C avec l'Islande, l'Autriche et la Suisse. À la place du traditionnel débat du mardi, notre consultante Sandrine Dusang livre son analyse sur le tirage et les perspectives de la compétition européenne.


 

 

 

Sandrine, l'Euro, est-ce une compétition internationale plus dure que la Coupe du monde ?

S.D : « Je ne sais pas si c'est vraiment plus dur, je pense que c'est différent. Au niveau européen, les écarts se resserrent et le niveau est plus homogène. Par rapport à une Coupe du monde, il y a des nations fortes qui ne sont pas là comme le Brésil ou les Etats-Unis. Néanmoins, dans un Euro on se retrouve tout de suite avec des nations qui peuvent aller loin dans la compétition.

 

Depuis sa prise de fonction, Olivier Echouafni répète souvent que l'Euro est encore loin. Mais une grande compétition internationale, on la prépare bien avant l'échéance...

- Oui clairement, de toute façon tu ne peux pas commencer une saison avec une grosse compétition l'été d'après sans l'avoir en tête, sans t'y préparer. Tu ne seras pas à 100 % concentré dessus comme en avril ou en mai, c'est certain, mais tes choix sont en partie guidés par l'échéance qui arrive. Cela m'étonnerait qu'Olivier Echouafni bouleverse son groupe d'ici cet été, même s'il a l'air de dire qu'il a le temps, les bases sont là. On risque de retrouver le gros du groupe actuel l'été prochain.

 

Quel regard portez-vous sur ce tirage au sort ?

- C'est un bon tirage, au final on peut se dire que la France s'en sort pas trop mal, on aurait pu plus mal tomber. Mais si on regarde l'ensemble, c'est assez bien réparti dans chaque groupe. Et on voit que le niveau du football européen se resserre. Avant si on avait eu ces groupes, on aurait pu dire les noms des équipes qui se hisseraient en quart de finale. Là, il y a des équipes qui sont un ton en-dessous mais dont il faudra se méfier.


Concernant plus précisément les Bleues et le groupe C, quel est votre analyse ?

- Beaucoup disent que c'est l'Islande l'adversaire à observer mais il ne faut surtout pas oublier la Suisse qui semble être, pour moi, la plus armée. Sur les dernières années, on voit qu'elles ont de quoi nous embêter. L'Autriche est un peu-en-dessous. L'Islande me paraissait plus dangereuse il y a quelques années en arrière. On les avait jouées et c'était toujours très compliqué au niveau du score, c'était arrivé que l'on perde, ou que l'on gagne un peu à l'arraché.


Il faudra à tout prix sortir premier du groupe ?

- Oui et non, car si on calcule on se rend compte que l'on ne pourra pas prendre l'Allemagne avant les demies, même s'il ne faut pas se baser là-dessus uniquement. Premier ou deuxième, je ne pense pas que cela aura une incidence même si on veut toujours envoyer un message aux autres équipes.


Aux Pays-Bas, un titre est-il obligatoire pour l'équipe de France ?

- Je ne pense pas que parce qu'on a changé de sélectionneur, les objectifs de titre aient forcément changé. Il ne faut pas se cacher derrière ça. La France cherche toujours son premier titre. On a les joueuses, on a le potentiel, bien sûr que l'on espère que l'équipe de France aille le plus loin possible.»

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort