Equipe de France A
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de gromit à 20/08/2017 03h38
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de mdii62 à 20/08/2017 01h38
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de patisstillalive à 20/08/2017 00h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

USA-France : Georges-Mbock, une charnière qui tient la route


Publié le 07 mars 2016 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


USA-France : Georges-Mbock, une charnière qui tient la route

Désormais après chaque match de l'équipe de France, vous pourrez retrouver notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Et des focus sur l'équipe adversaire ou certaines joueuses marquantes.


 

 

 

Sarah Bouhaddi : 6

Peu mise en danger, auteure de bonnes anticipations et d'un arrêt sur une frappe de Kelley O'Hara. Ne peut rien faire sur le but d'Alex Morgan. Un seul dégagement raté.


Amel Majri : 5

Après une bonne intervention en début de match (5'), a presque complètement abandonné son couloir en défense en première mi-temps. Mieux après la pause, elle a notamment offert un bon centre à Marie-Laure Delie (54'). Auteure de trois fautes consécutives en fin de match (78', 80', 83') qui ont offert trois coups francs dangereux aux Américaines. A récolté un carton. A également frappé sur la barre en première période (29')


Griedge Mbock : 6,5

Très bonne prestation de la défenseure lyonnaise qui a montré sa complémentarité avec Laura Georges. De nombreuses interventions décisives alors qu'elle a beaucoup dû couvrir le couloir gauche en première période, et un bon service pour Camille Abily qui aurait dû se transformer en passe décisive (90'). Une des meilleures Françaises ce soir, malgré le fait qu'elle perde la balle sur le but américain, gênée par Charlotte Bilbault.


Laura Georges : 7

C'est LA patronne. Impassable ou presque, n'hésitant pas à défendre haut, elle fut la meilleure joueuse française ce soir. Comme sa partenaire de la charnière centrale avec laquelle l'entende semble naturelle, ses nombreuses interventions décisives ont été importantes et sa défense sur Alex Morgan précieuse. Elle ne peut rien faire sur le but de Morgan qui a fait jouer sa vitesse.


Jessica Houara : 6

Présente, elle a réalisé un bon match. Plusieurs interventions décisives en deuxième période (52', 64', 69', 75') alors que la pression américaine s'intensifiait. A été présente en attaque sans pouvoir faire la différence.


Camille Abily : 5

Une bonne première mi-temps pour la capitaine, qui a progressivement disparu en deuxième période avant de rater la balle de match (90').


Kheira Hamraoui : 5

De bonnes interventions (13', 23', 62', 74'), mais également un peu de déchet. A récolté un carton jaune (41'). Remplacée par Charlotte Bilbault (77') que l'on n'aura pas beaucoup vue et qui est impliquée sur la perte de balle amenant au but.


Louisa Necib : 5

Une belle inspiration sur coup franc qui aurait pu faire mouche (14'), plutôt intéressante en première période, a ensuite peu à peu disparu avant d'être remplacée par Claire Lavogez (75'), peu vue.


Elodie Thomis : 5

Plusieurs actions intéressantes, auteure notamment d'un très bel enchainement récupération ligne médiane/course/centre qui aurait dû trouver le fond des filets (11'). Cramée après l'heure de jeu, ne s'est plus montrée dangereuse. Remplacée par Viviane Asseyi (75') qui a obtenu un bon coup franc en fin de match, la balle de match ratée par Camille Abily.


Marie-Laure Delie : 4,5

Intéressante dans son jeu dos au but, son pressing a permis aux Bleues de récupérer des touches ou des dégagements américains ratés en première période. Obtient le coup franc que Majri envoie sur la barre (29'). A raté plusieurs occasions dangereuses (15', 54').


Eugénie Le Sommer : 4

Décevante. Aurait dû marquer dans le premier quart d'heure, notamment suite à un très bon service de Thomis (11'), ou sur la frappe de Delie repoussée (15'). Remplacée par Elise Bussaglia (85').

 

Philippe Bergerôo : Malgré des joueuses ayant très clairement baissé le pied physiquement en seconde période, il a fallu attendre le dernier quart d'heure de jeu pour voir le sélectionneur français faire entrer du sang neuf. Pour voir comment l'équipe réagit sous pression et sans jus ?

A l'exception d'Elise Bussaglia entrée en jeu (à la place de Le Sommer) pour tenter de garder le résultat nul à cinq minutes du terme de la partie, ce ne furent que des changements poste pour poste. On en regrettera le manque d'ambition.

 

Les Etats-Unis

Plutôt dominée par la France en première période, l'équipe des Etats-Unis a ensuite progressivement pris le dessus en deuxième période avant d'obtenir une victoire logique vu sa domination lors de la dernière demi-heure. La joueuse américaine du match est sans nul doute Mallory Pugh, que l'on a pu découvrir en 2013 avec les moins de 17 ans états-uniennes et qui confirme année après année, et match après match, depuis sa première sélection avec les seniors en janvier, tout son potentiel, à seulement 17 ans. Très en vue tout au long du match, elle offre la passe décisive à Alex Morgan pour l'unique but de la rencontre. Quant à Alex Morgan, un poison bien muselé tout au long de la partie, il ne lui aura fallu qu'une réelle occasion pour marquer.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort