Equipe de France A
Sur nos forums
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de chris69 à 21/07/2017 07h42
Euro 2017
Dernier message de fredstv à 21/07/2017 02h01
Euro 2017
Dernier message de fanol74 à 21/07/2017 01h35
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

SBC : Des changements à prévoir parmi les appelées ?


Publié le 15 février 2017 | Equipe de France A
Par La Rédaction


SBC : Des changements à prévoir parmi les appelées ?

Alors que la liste d'Olivier Échouafni ne devrait pas tarder à être annoncée, quels sont les changements auxquels peut-on et doit-on attendre dans le groupe en vue de la SheBelieves Cup ?


 

 

 

 

 

 

Dans les jours qui arrivent, Olivier Echouafni devrait annoncer le nom des 23 joueuses (en théorie) appelées pour disputer la SheBelieves Cup qui se déroulera la première semaine de mars. Faut-il s'attendre à des changements par rapport aux joueuses appelées pour le match de rentrée face à l'Afrique du Sud ?

 

Les retours de blessure

Le premier retour attendu de la liste, et le plus évident, est celui d'Amandine Henry, qui avait porté le brassard lors de son dernier match avec les Bleues en septembre dernier contre le Brésil. Opérée d'une pubalgie en fin d'année 2016, elle a depuis repris le chemin des terrains avec succès sous les couleurs du Paris Saint-Germain où elle évolue en prêt avant de rejoindre son club de Portland aux États-Unis.

Il est également probable qu'Élodie Thomis fasse son retour dans le groupe car elle apporte son expérience et des qualités uniques de vitesse notamment, propres à déstabiliser n'importe quelle défense, qui plus est à un poste ouvert à la concurrence, d'autant plus depuis la blessure de Delphine Cascarino. Elle n'a pas beaucoup joué depuis son retour de blessure mais devrait retrouver le groupe France pour la première fois depuis les Jeux olympiques.

Marie-Antoinette Katoto peut elle rêver à un appel dès aujourd'hui ? Tout juste revenue de plus de trois mois d'absence, elle est entrée en jeu lors du dernier match du PSG, le temps d'offrir un but à Marie-Laure Delie. Reste à savoir si Olivier Échouafni est prêt à la lancer dans le grand bain aussi vite après son retour, et face à une telle compétition...

Perle Morroni, qui a raté la quasi-totalité de la première moitié de saison, prend part depuis le début de l'année aux rencontres du PSG, pas toujours dans un rôle de titulaire cependant. Attendue comme sa coéquipière Katoto après les Jeux olympiques après un premier appel resté sans suite (problème électronique contre la Grèce), a-t-elle réussi à convaincre Échouafni de lui donner sa chance ?

 

Attention au temps de jeu ?

Alors que l'on entre dans la dernière ligne droite des différentes compétitions nationales ou continentale, les joueuses, et notamment celles qui prétendent faire partie des Bleues qui défondront les couleurs de la France lors de l'Euro, vont être particulièrement observées lors des mois qui arrivent. Logiquement, il faudra jouer pour prétendre à une place... et cela pourrait être un frein pour plusieurs joueuses, dont il faudra observer le temps de jeu obtenu d'ici à la fin de saison. 

On pense notamment à une joueuse comme Kheira Hamraoui -plutôt à son avantage lors de la dernière SheBelieves Cup-, titulaire contre l'Angleterre, sur le banc contre l'Espagne puis non appelée contre l'Afrique du Sud lors des trois derniers matches de l'équipe de France. Alors qu'Amandine Henry devrait faire son retour et que Grace Geyoro devrait être confirmée, la route vers les Pays-Bas semble semée d'embûches pour la milieu de terrain de l'OL. 

Il en va de même pour ses coéquipières Kenza Dali et Aurélie Kaci, de retour toutes les deux de longues blessures. Il leur sera compliqué de prétendre à une place pour l'Euro sans temps de jeu, une problématique identitique à celle de plusieurs joueuses ayant également connu l'équipe de France ou désirant un premier appel et qui font face à une forte concurrence dans leur club (PSG et Montpellier en tête). Quant à Claire Lavogez, auteure d'une première partie de saison prometteuse, le temps de jeu se fait plus rare depuis le début de l'année même si l'on imagine mal Échouafni se priver de la jeune milieu offensive. 

 

S'il est acquis et logique qu'Olivier Échouafni ne chamboulera pas son groupe pour disputer la SheBelieves Cup, il pourrait procéder à plusieurs changements en fonction des blessures, retours de blessure et temps de jeu peu important. Face à une opposition relevée, la composition de l'équipe qui se rendra aux États-Unis donnera certainement certaines indications et tendances alors que l'on se dirige désormais vers les rendez-vous estival.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
45 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

google